Qui est le tueur le plus meurtrier du cinéma?

Vous êtes-vous déjà posé la question « mais quelle est l’icône de films d’horreur la plus efficace? » Et par efficace, on sous-entend clairement « qui a le plus d’encoches sur sa machette ». L’antre du Geek a déployé une importante équipe d’experts parmi les plus chevronnés afin de répondre à cette question, qui a nécessité des heures de visionnements sanglants et morbides. (NDLR : l’auteur de ces lignes a tendance à l’exagération, prenez garde). Voici donc le top 10 de ces montres qui ont envahi nos cauchemars les plus sanglants!

Avertissement : certaines images pourraient ne pas convenir à de jeunes enfants, nous préférons vous en avertir


10 : Norman Bates, 20 morts

Le père des tueurs en série du cinéma d’horreur a cumulé 20 victimes tout au long des quatre films où il a été en vedette. Sous les traits d’Anthony Perkins, l’air docile de Norman Bates a fourvoyé ses victimes, qui sont presque toutes tombées sous les coups d’un couteau de cuisine bien affûté.

9 : Candyman, 22 morts

Il suffit de répéter son nom cinq fois devant un miroir et d’éteindre la lumière pour le faire apparaître. Le tueur au crochet rouillé, interprété par Tony Todd, a été le centre d’intérêt d’une trilogie dont le premier volet est, encore aujourd’hui, considéré comme l’un des meilleurs films d’horreur des 25 dernières années.

8 : Leatherface, 31 morts

Le monstre au masque de chair humaine a été l’icône de huit films, dont deux remakes. Inspiré librement du véritable tueur en série Ed Gein (connu tristement pour son côté nécrophile), Leatherface est le seul personnage de cette liste à utiliser une arme mécanique, ce qui en fait donc le tueur le plus paresseux du groupe, mais n’allez pas lui dire que j’ai dit cela.

7 : Ghostface, 34 morts

Parlant de tueur paresseux, Ghostface se hisse au 7e rang. Paresseux parce que (alerte au divulgâcheur), le costume de Ghostface a été porté par beaucoup, beaucoup, beaucoup trop de gens. Sept personnes en tout pour être exact, et deux de plus pour la série télé, heureusement que le costume est de taille « One size fits all »… Tout de même, la série qui a rendu hommage aux « slasher movies » a cumulé 34 victimes, pour la plupart au couteau de chasse, mais levons notre pouce à la mort de Rose McGowan, assassinée avec une porte de garage

6 : Pinhead, 35 victimes

Avouons-le, les Cenobites sont loin d’être rassurants. Le personnage central de la série Hellraisers fut le premier de sa génération, en 1987, à parler ou, à tout le moins, à avoir l’air intelligent et machiavélique (désolé Freddy). Inspiré largement du comte Dracula, Pinhead (surnom donné par l’équipe technique du tout premier film) est apparu dans pas moins de 13 films et/ou vidéos de court-métrage et un remake est en cours de préparation.

5 : Chucky, 42 meurtres à son actif

« Salut, je m’appelle Chucky, tu veux jouer? » Pour toute une génération, cette phrase nous fait soit frissonner, soit éclater de rire, c’est selon.  Quand il a transféré son esprit dans le corps d’une poupée, le meurtrier Charles-Lee Ray est devenu l’une des figures les plus populaires du monde de l’horreur. Polyvalent, sarcastique, parfois trop caricatural, Chucky mérite sa place après avoir été la vedette de six productions. Un septième volet sortira en salle dès cet automne.

4 : Victor Crowley, 47 morts

Le plus « jeune » de la liste, Victor Crowley, a fait sa marque dans la série Hatchet. Très prisée par les fans, la trilogie met en vedette plusieurs acteurs très connus du monde de l’horreur : Kane Hodder, Derek Mears, Robert Englund, Tony Todd et Mercedes McNab ont tous fait une apparition dans la série. Très violente, sanglante, avec des effets spéciaux réalisés « à l’ancienne », la série est un incontournable et Victor Crowley n’a rien à envier à personne.

3 : Freddy Krueger, 59 meurtres

Le plus lâche des assassins de cette liste. Parce que, quand tu attaques tes victimes dans le monde des rêves, c’est que tu manques clairement de courage. La performance de Robert Englund est encore aujourd’hui légendaire et demeure une référence pour le style. On salue les efforts de Jackie Earle Haley dans le remake de 2010. Malgré tout, le maître des cauchemars a fait 59 victimes tout au long de ses neuf films.

2 : Michael Myers, 111 victimes

En 1978, John Carpenter allait changer l’univers des tueurs masqués avec Halloween et sa Silhouette meurtrière. En dix volets (en fait neuf, puisque Halloween III ne mets pas en vedette le personnage du tueur masqué), le fléau des gardiennes d’enfants a fait preuve d’imagination en réalisant des meurtres avec un trépied de caméra et même un patin (de là est venue au monde l’expression « tu as un bon coup de patin »).  Si la série a pris plusieurs directions douteuses, son personnage demeure une légende qui commande le respect.

Halloween (1978) – Réalisé par John Carpenter
Sur l’image : Tony Moran (en tant que Michael Myers)

Mentions honorables

  • Carrie White. Avec 22 morts à son actif, le personnage dispose d’un tableau de chasse impressionnant, mais demeure avant tout une victime, et non une vilaine.
  • Le Creeper. Avec 21 victimes, le personnage central de la série Jeepers Creepers mérite une mention, à tout le moins pour son look magnifique.
  • Hannibal Lecter. Des fèves au beurre et un excellent Chianti s’harmonisent très bien avec ses 23 victimes.

Êtes-vous prêts pour la 1re place? Roulement de tambour et son sinistre…


Jason Voorheese

Les chiffres diffèrent quant au nombre exact de victimes du tueur de Crystal Lake, mais on estime qu’entre 140 et 160 personnes sont tombées sous les coups du tueur au masque de hockey. Tout au long de la série qui comprend 12 volets (incluant la mère de Jason et l’imposteur du chapitre 5), Voorhees a terrorisé le camp Crystal Lake, Manhattan et même un vaisseau spatial, déployant polyvalence et imagination. Machette, hache, couteau, marteau, tournevis, azote liquide, taille-haie, sac de couchage… tout y est passé. À ce chiffre impressionnant, on ne peut toutefois pas ajouter les victimes du jeu vidéo. Dommage.

En ai-je oublié? N’hésitez pas à nous écrire pour nous faire part de votre opinion!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *