TOP 5 – Séries animées japonaises hilarantes

À cette période-ci de l’année, on est tous un peu maussade. L’hiver ne finit plus de finir et on se demande si le printemps osera enfin pointer le bout de son nez. Il peut donc devenir facile de sombrer dans une déprime saisonnière en attendant le retour des beaux jours. Dans ces cas-ci, mon remède est toujours le même : une bonne dose d’humour. J’ai donc réuni dans cet article 5 animés qui m’ont fait rire au éclats. Il y en a pour tous les goûts : de la comédie pure à l’histoire agrémentée de blagues.

 

Daily Lives of Hischool Boys

Nombre d’épisodes : 12
Genres : Comédie, tranches de vie, parodie, shounen
Doublage anglais : non

37015Cet animé commence comme bien d’autres : le personnage principal est en retard pour l’école alors il y accourt, tranche de pain en bouche. Puis, une explosion et des robots viennent perturber son quotidien. Sauf qu’on se rend vite compte que tout ça venait de l’imagination des deux meilleurs amis de Tadakuni, le personnage principal. En fait, Daily Lives of Hischool Boys est une série de type tranche de vie. On suit le quotidien de trois garçons alors qu’ils exagèrent chaque situation dans laquelle ils se retrouvent, qu’ils s’imaginent des scénarios plus fous les uns que les autres ou encore qu’ils ne font que discuter de tout et de rien après l’école. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il s’agit ici de comédie pure, donc ne vous attendez pas à une progression de l’histoire ou des personnages car les épisodes ne se suivent pas nécessairement. Il y a par contre une présence récurrente de certains personnages secondaires pour créer de très bons running gags. Quand on ajoute à tout ce mélange un excellent travail de la part des doubleurs et des expressions faciales hors du commun, on peut s’attendre à un fou rire garanti, et ce, dès le premier épisode.

 

Hetalia

Nombre d’épisodes : 120
Genres : Comédie historique, parodie
Doublage anglais : oui

Le concept de cette émission est simple. On créé une représentation humaine de chaque pays à partir des stéréotypes 46073ldu pays en question. Par exemple, le personnage des États-Unis est blond, porte un veston de cuir, s’empiffre de hamburgers et se croit plus important que les autres. L’histoire, quand à elle, est inspirée de la vraie histoire de notre monde, celle des guerres mondiales par exemple. Sauf qu’ici on aime s’en moquer et mettre l’accent sur les moments dont on entend moins parler dans les cours au secondaire. On peut penser à premier abord que ce genre de concept serait choquant, sauf qu’il faut savoir qu’on ne rit pas des moments plus tristes, mais plutôt des stéréotypes de chaque pays. Lorsqu’on est familier avec ces derniers, il devient assez drôle de voir les pays interagir entre eux. Vous l’aurez compris, un des points saillants de cet animé est sans aucun doute la quantité de personnages plus hilarants les uns que les autres. D’ailleurs, si vous aimez vous moquer des accents, je vous conseille de regarder la version doublée en anglais parce que les doubleurs ont choisi de donner un accent stéréotypé au max à leurs personnages. Il y a par contre un point négatif à cette série: il faut connaître au moins des grandes lignes de l’histoire internationale pour bien comprendre certaines blagues plus précises. Bref, Hetalia est une série hilarante pour les adeptes d’histoire mais aussi pour ceux qui veulent une comédie légère puisque les épisodes ne durent que 5 minutes chacun.

 

Baka and Test

Nombre d’épisodes : 26
Genres : Comédie, romance, super pouvoirs
Doublage anglais : oui

50389L’école de Yoshii a un système particulier. Les élèves sont classés selon leurs résultats scolaires. Les plus brillants sont ensemble, avec du meilleur matériel, tandis que les idiots se retrouvent dans la classe la plus déplorable possible. Par contre, les élèves peuvent changer de classe soit en augmentant leurs notes, soit en accumulant des points lors de combats virtuels. Sauf que la quantité du pouvoir de chaque avatar est reliée aux notes. Donc, plus les notes sont mauvaises, plus son avatar sera faible. Pour en revenir à Yoshii, il est un idiot. En fait, il est si stupide qu’il se retrouve dans la dernière classe, parmi d’autre idiots, mais aussi avec Himeji, une fille brillante mais qui a dû quitté à l’avance le jour de l’examen de sélection parce qu’elle était malade. Yoshii trouve injuste qu’elle se retrouve dans la classe F alors qu’elle aurait pu facilement être de la classe A. Il décide donc d’affronter les autres groupes dans les matchs virtuels pour aider Himeji. À cette histoire déjà hors de l’ordinaire viennent s’ajouter de la comédie bien dosée et un dessin coloré très agréable pour les yeux. L’humour est vraiment une grande force de cette émission, tant par ses personnages que par les situations dans lesquelles ils se retrouvent. Chaque personnage est différent de l’autre, bien que certains font partis de ces clichés qu’on retrouve dans bien des animés, comme l’éternel pervers. Ils ont une bonne dynamique entre eux qui est agréable et surtout amusante à regarder. Cette série est la parfaire combinaison d’une bonne histoire qui permet une progression des personnages mais qui fait aussi rire à chaque épisode.

 

Nichijou

Nombre d’épisodes : 26
Genres : Comédie, tranche de vie
Doublage anglais : non

Si on pouvait résumer cet animé en quelques mots, ce serait «Mais qu’est-ce que je viens de regarder?». Nichijou est 29714ll’absurde à son meilleur. Il y a deux lieux principaux dans cette série : l’école secondaire que quatre amies fréquentes et la maison d’une scientifique et de son robot. On suit ces filles dans leur quotidien. Comme il s’agit d’humour absurde, on peut s’attendre à ce que leurs vies soient plutôt mouvementées. Par exemple, le simple fait d’échapper un morceau de nourriture et d’essayer de le rattraper se transforme en scène d’action épique. Par contre, ce genre d’humour ne plaît pas à tous. Après un certain temps, j’ai trouvé certaines blagues répétitives ou simplement trop exagérées. Mais si vous cherchez quelque chose de léger et de complètement aléatoire, c’est pour vous. Les personnages sont presque toutes des filles amusantes et les couleurs ont une nuance pastel, ce qui aide vraiment à se détendre. Il n’y a pas d’histoire puisque les épisodes sont segmentés en plusieurs blagues, donc ne vous attendez pas à une progression des personnages principaux et encore moins de ceux secondaires, bien que certains d’entre eux soient intriguants. Un épisode de temps à autre saura certainement vous faire sourire.

Barakamon

Nombre d’épisodes : 12
Genres : Comédie, tranches de vie
Doublage anglais : Non, mais Funimation a acheté les droits pour le doublage

65427lHanda est un calligraphe. Lors d’une exposition, il a perdu son calme et a frappé au visage un juge haut placé. Le père d’Handa, qui est lui aussi calligraphe, lui propose d’aller vivre dans un petit village éloigné le temps qu’il se calme et qu’il fasse le point sur sa vie. Lorsque Handa emménage, il se rend vite compte que le village n’est pas aussi tranquille qu’il l’aurait souhaité. Une fillette nommée Naru aime bien le visiter chaque jour pour jouer avec lui ou simplement le taquiner. D’autres jeunes se joignent à elle. Le quotidien du calligraphe est donc rapidement transformé en petites aventures avec la bande d’enfants et d’adolescents. Cette série semble être une simple histoire de tranches de vie, et elle l’est, sauf que l’humour y joue une place importante. Chaque épisode m’a fait rire aux éclats. Handa est un homme de la ville, alors le voir tenter de s’adapter aux façons de faire un peu plus rustiques de la campagne est plutôt drôle. De plus, chaque personnage a sa personnalité et ses habitudes qui aident à créer de bonnes blagues. Par exemple, une des deux adolescentes est une fan de yaoi et ne peut s’empêcher d’imaginer Handa dans toutes sortes de scénarios. Un autre personnage hilarant et Naru. Elle est mignonne et les tours qu’elle joue à Handa sont assez comiques. Bref, l’humour est sans aucun doute le point fort de cet animé. Lorsque l’on réussit à rendre une simple partie de pêche complètement marrante, on a là une comédie bien réussie selon moi.

Et vous, quelles sont vos séries animées hilarantes préférées?

5 animes hilarants jpeg

3 thoughts on “TOP 5 – Séries animées japonaises hilarantes

  1. LE mangas/anime à mettre en numéro 1 c’est sans conteste GINTAMA. C’est étonnant que tu ne connaisse, c’est le meilleur mangas/animes que je connaisse.

  2. LE mangas/anime à mettre en numéro 1 c’est sans conteste GINTAMA. C’est étonnant que tu ne connaisse, c’est l’un des meilleurs mangas/animes que je connaisse.

    En deuxième je mettrai ixion dimention transfert.. rien que je générique est hilarant ^_^

  3. Salut!
    Je connais Gintama, je ne l’ai juste pas encore écouté! Je voulais recommander seulement des séries que j’avais déjà vues pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *