Les meilleurs et les pires Pokémons de la première génération

Salut tout le monde! Dans le cadre des lundis Pokémon, j’aimerais vous faire part de mon top 10 des Pokémon que j’aime et déteste le plus dans la première génération. Je parle ici des créatures introduites dans les jeux Pokémon Rouge, Bleu, Jaune et Vert. Le top 10 sera fait de la façon suivante : les cinq pokémons que je déteste le plus, et les cinq que je préfère.

À noter que toutes les images utilisées pour cet article proviennent de la page wikia pokémon.

 

POKÉMONS DÉTESTÉS

Bon, eh bien, commençons par faire la description des 5 pokémons de la première génération que je déteste le plus. Ces pokémons n’ont jamais fait partie de mes équipes en raison de la haine que j’éprouvais à l’époque pour ceux-ci, hormis pour le simple but de les faire évoluer pour le remplissage de mes pokédex. Trop étranges, trop laids, ou tout simplement ennuyants-as-fuck, il s’agit définitivement de ceux que je n’hésiterais pas à tuer pour survivre.

#05 : Lickitung

POKEMON_108_Lickitung

Lickitung… Que dire de ce pokémon? Je n’ai sincèrement jamais compris d’où provenait l’idée de créer un monstre rose combattant à l’aide d’une langue de deux mètres. Lorsque j’étais jeune, ma première réaction face à la découverte de Lickitung était « eurk, il est donc bien laid », et cela reste encore vrai aujourd’hui. Étant donné qu’il est de type « normal », Lickitung a tout de même accès à un grand éventail d’attaques. Il ne possède cependant pas de statistiques suffisamment bonnes pour qu’il puisse vraiment en valoir la peine, en particulier ses scores de vitesse et de vie qui laissent à désirer.

Sur une dernière note, son évolution ne vaut pas la peine qu’on se casse la tête. Elle est encore plus affreuse et ses statistiques, quoique meilleures, ne sont pas si bonnes. Entraînez un Chansey à la place. Au moins, vous aurez un moyen de guérir vos pokémons!

#04 : Exeggcute

POKEMON_102_Exeggcute

Exeggcute est, et restera toujours, un mystère pour moi. Je n’arriverai jamais à comprendre le fonctionnement de ce pokémon. Une multitude de questions me viennent en tête lorsque je pense à celui-ci. Qu’est-ce qui arrive lorsque l’un des œufs disparaît? Est-ce qu’un seul œuf peut arriver à survivre par lui-même? Peut-on manger un Exeggcute? Pourquoi est-ce que l’un des œufs est déjà ouvert et comment fait-il pour suivre les autres? Pourquoi est-ce qu’un groupe d’œufs finit par être changé en un palmier?

Je vous le dis, ce pokémon n’a absolument aucun sens! Certes, certains textes provenant des pokédex racontent qu’il s’agit de graines provenant d’un Exeggutor, mais plusieurs des questions demeurent sans réponses. Si je voulais me battre avec des œufs, je m’en achèterais une douzaine et je les lancerais sur la maison de celui qui a conçu ce pokémon. Un magnifique investissement!

#03 : Voltorb/Electrode

POKEMON_101_Electrode

Dites-moi si je me trompe, mais suis-je le seul à croire que la vie d’un Voltorb/Electrode soit d’une tristesse accablante? Premièrement, des boules à l’allure de pokéballs, sans bras ni pieds, n’ayant comme seul moyen de transport que celui de faire rouler leur corps. Deuxièmement, ces pokémons ont comme principale habileté de pouvoir s’auto-détruire pour attaquer leurs ennemis. Si j’avais été l’un de ces pokémons, j’aurais sincèrement des pensées suicidaires… ce qui explique probablement cette capacité à pouvoir se faire exploser.

Je vais terminer sur une dernière série de questions. Comment est-ce qu’un Voltorb/Electrode arrive à se reproduire et comment arrive-t-il au monde?

#02 : Tangela

POKEMON_114_Tangela

Tangela est, selon moi, l’une des pires idées comme créature dans un jeu initialement destiné aux enfants. Non seulement le monstre est fait de lianes ressemblant étrangement à de longs tentacules, mais nous n’avons jamais réussi à savoir à quoi ressemblait la créature derrière ses vignes bleues… Que ce cache-t-il dans cette ombre noire?

Personnellement, je suis de ceux qui croient que les monstres tentacules n’ont jamais fait bon mélange avec les émissions et jeux destinés à notre jeunesse. Pour ceux qui connaissent le phénomène sur Internet, je n’aurais qu’une chose à dire : « J’ai déjà vu assez de hentai pour savoir vers où cela nous mène ».

#01 : Zubat

POKEMON_041_Zubat

Zubat… Cette ignominie qu’est le zubat est définitivement l’une des pires vermines de toute la franchise pokémon. Les quelques premières fois que vous visitez la grotte sombre d’Argenta (Pewter City), vous vous dîtes : «Oh, une chauve-souris! Aussi bien la capturer, elle semble bien!». Et puis très rapidement, vous vous rendez compte de l’erreur que vous avez faite une fois que vous apprenez que TOUTES les putains de cavernes sont infestées de ces charognes sans yeux. Si ce n’est du fait qu’elles apparaissent dans la majorité des combats en cavernes, cela serait le moindrement acceptable. MAIS NON! Le jeu vous bombarde à coups de zubat à tous les deux, trois ou cinq pas! Lorsque vous êtes perdu dans une caverne, croyez-moi… des pas, vous allez en faire des tonnes!

Un seul conseil, achetez-vous un lot d’items pour repousser les pokémons et évitez cette vermine!

 

POKÉMONS FAVORIS

Et maintenant, sautons dans le plus intéressant : mes cinq pokémons favoris! Cela va de soi, il y a BEAUCOUP de pokémons super intéressants dans la première génération, mais ceux que je listerai ici auront su toucher une corde sensible, que ce soit par la façon par laquelle ils m’ont été introduits, leur design ou leur utilité en combat. Faire un choix de 5 pokémons parmi un lot de 151 n’est pas chose facile, j’ose croire que vous aimerez cette petite liste!

#05 : Gengar

POKEMON_094_Gengar

Gengar a toujours été l’un de mes pokémons favoris en raison de son allure espiègle et de son look de fauteur de troubles. Non seulement j’adore son design, mais celui-ci me rappelle la fois où j’ai reçu mon premier Gengar dans un échange avec l’un de mes amis. Ce dernier cherchait à mettre la main sur un Ekans qu’il était incapable d’obtenir sur sa cassette bleue et n’avait qu’un Haunter à m’échanger. J’ai décidé que je ferais plaisir à mon ami et j’ai accepté. Lorsque l’échange fut terminé et que le processus d’évolution tira à sa fin, je suis momentanément tombé sous le charme de ce fantôme à l’allure maléfique.

Gengar possède des statistiques équilibrées, ainsi qu’une série d’attaques bien utiles. Depuis quelques jeux pokémon, le type poison s’est ajouté et l’habileté de lévitation lui permet d’éviter les attaques de type terre. Avec la création d’une méga évolution dans Pokémon X/Y, Gengar est rapidement devenu un favori de la communauté. Je vous suggère personnellement d’opter pour les attaques Shadow Ball, Sludge Bomb, Subtitute et Dazzling Gleam.

Et pour terminer, comparez l’image de Gengar à celle d’un Clefairy. MIND BLOWN!

#04 : Butterfree

POKEMON_012_Butterfree

Butterfree a toujours été l’un de mes pokémons de type insecte favoris. L’une des raisons derrière cet amour pour lui est définitivement le fait qu’il s’agit de l’évolution de l’un de mes premiers à avoir été capturé dans les herbes hautes. Mais encore là, Raticate et Pidgeot ne se retrouvent pourtant pas dans ma liste. Pourquoi préférer ce papillon aux autres pokémons se promenant dans les premières hautes herbes des jeux Rouge et Bleu? Pour être honnête, c’est très difficile à expliquer. Bien sûr, j’aime bien Ratata, Pidgey et leurs évolutions, mais ceux-ci me semblent trop fades, trop génériques.

Certes, Butterfree est un papillon, l’un des insectes les plus prévisibles qui soient. Malgré tout, la variété d’attaques qu’offre cet insecte fond de celui-ci un pokémon efficace en combat, tout particulièrement pour la capture. Ces attaques de poudre somnolente et de paralysie rendent la chasse aux pokémons tellement facile que je ne pouvais faire autrement que de le garder à mes côtés. Lorsque j’ai remarqué qu’il pouvait être capturé dans Pokémon X/Y, j’ai fait la même chose : garder un Butterfree à mes côtés pour partir à la chasse sans avoir à me casser la tête.

Le nom que je lui avais donné? Buzz. Pourquoi Buzz? C’était la première chose qui me venait en tête à l’époque. Sur une dernière note, avouez qu’il est mignon!

#03 : Scyther

POKEMON_123_Scyther

Avouez-le, Scyther est un vrai badass motherfucker! De tous les pokémons de la première génération, il est certainement l’un de ceux qui a réellement le moyen de tuer ses victimes sans problèmes. Une mante religieuse avec des bras aussi tranchants que des épées et l’allure d’un chasseur! Parmi tous les pokémons de type insecte, Scyther restera toujours dans mes favoris. Non seulement celui-ci a vraiment de la gueule, mais il possède d’excellentes capacités en combat! Il est rapide et possède un score d’attaque très élevé. Il peut d’ailleurs apprendre l’attaque False Swipe qui permet de réduire la vie d’un pokémon à un seul point de vie pour faciliter sa capture. Mélangé aux attaques soporatives d’un autre pokémon, Scyther devient une machine à capture indispensable.

Comment avais-je surnommé mon Scyther à l’époque? Sworder… Ouais, je sais, un nom de merde. Mais je vous le rappelle : force, vitesse, l’apparence d’une machine à tuer… SUPERBE!

#02 : Arcanine

POKEMON_059_Arcanine

Arcanine… Que dire de ce flamboyant pokémon aux couleurs de feu? Je me souviens que Growlithe, sa pré-évolution, avait su piquer mon intérêt dans la série animée lorsque les officières Jenny faisaient surface. Un chien loyal qui crache du feu, quel enfant ne tomberait pas en amour avec ce concept? En raison de l’émission de télévision, je m’étais juré, étant jeune, de capturer un Growlithe et de m’en faire un allié sur ma cassette de Pokémon rouge/bleu. Une fois, après avoir capturé mon petit chien et de l’avoir affectueusement surnommé Firestorm, je me suis mis à l’entraîner d’arrache-pied jusqu’à ce qu’il puisse évoluer.

Et bien évidemment, je n’ai pas été déçu du résultat final. Une magnifique créature imposante et élégante capable de faire preuve d’une ténacité sans équivoque au combat. Certes, Arcanine n’est pas aussi rapide que Rapidash, mais sa capacité à prendre les coups fait de lui un allié considérable. Comment pourrais-je détester ce gros chien adorable? IMPOSSIBLE!

#01 : Sandslash

POKEMON_028_Sandslash

Pour être honnête, Sandslash a toujours eu une place particulière dans mon cœur. De base, sa pré-évolution, Sandshrew, est A-DO-RA-BLE! Qui pourrait ne pas aimer ce petit tatou aux yeux mignons? La première fois que je l’ai capturé dans une partie de Pokémon Rouge/Bleu, je ne pouvais faire autrement que de le garder à mes côtés. Une fois que celui-ci a évolué… je suis tombé en amour. On abandonne le côté mignon de Sandshrew pour laisser place à une machine à tuer. Griffes acérées, épines dorsales dangereusement pointues et grande agilité.

Sur Pokémon Rouge/Bleu, celui-ci avait fait partie de ma première équipe à vaincre l’élite du plateau indigo. Et puis, je me souviens de ma première partie de Pokémon Or/Argent… Je viens de combattre le gym dédié aux pokémons de type normal et je me promène dans l’herbe au nord de la ville. Je tombe face à face avec mon premier pokémon shiny. Un magnifique Sandslash doré! Au bout de quelques années, la cassette a disparu et je n’ai jamais pu remettre la main sur Goldust, mon Sandslash adoré. Depuis ce temps, je m’assure d’avoir un Sandslash dans mon équipe! Je travaille d’ailleurs à obtenir un Sandshrew doré pour ma partie de Pokémon X

Un jour, j’arriverai à revoir Goldust.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *