Top 10 – Animés japonais favoris de Joe

Le nombre de séries animées japonaises est énorme, et il est parfois très difficile de savoir s’y retrouver parmi la liste phénoménale de séries disponibles au point où nous finissons par passer plus de temps à rechercher quelque chose qui nous plaise vraiment que nous en passons à écouter les séries que l’on a décidé de regarder. Étant moi-même un Otaku, j’ai décidé de vous faire part de mon top 10 d’animés Japonais favoris.

Il est important de prendre note que j’ai basé mes choix selon l’impact qu’ils ont eu face à mon intérêt pour l’animation japonaise, leur originalité ainsi que la qualité de l’univers et/ou des personnages. Il est également important de prendre note que je n’ai sélectionné que des séries ayant moins de 100 épisodes jusqu’à maintenant. Je n’ai pas envie d’inciter qui que ce soit à commencer l’écoute d’une série ayant plus de 500 épisodes, même si certaines d’entre elles figurent parmi mes préférées.

Sur ce… commençons!

 

#10: GosickANIME_Gosick

  • Studio: Bones
  • Publication originale: 7 janvier 2011 – 2 juillet 2011
  • Nombre d’épisodes: 24 (1 Saison)
  • Genre: Shojo (Drame, Mystères)
  • Disponible sur Netflix? Oui
  • Disponible sur Crunchyroll? Oui
  • Disponible sur Funimation Youtube? Non

Ouais, vous avez bien vu. Un Shojo se retrouve dans mon top 10 de séries animées japonaises favorites! Plusieurs personnes aiment croire que ce genre de séries animées/mangas ne sont destinées qu’aux filles, et j’aimerais bien prouver le contraire. Gosick est bel et bien sur une histoire de drames et de romance, mais c’est également une série de mystères et d’enquêtes. L’histoire se déroule en 1924, dans un petit pays européen fictif francophone qui serait situé aux bordures de la Suisse, à l’intérieur des Alpes entre l’Italie et la France. L’histoire met en scène Kazuya Kujo, le troisième fils d’un officier haut-gradé de l’armée impériale du Japon qui se retrouve à être un étudiant de transfert à l’Académie de St.Marguerite. Dès son arrivée à l’académie, Kujo fait la rencontre de la jolie Victorique, une mystérieuse et très intelligente jeune fille qui ne participe jamais aux classes, préférant passer ses journées à lire le contenu de son énorme bibliothèque.

https://www.youtube.com/watch?v=0Y6L21UxAew

Certes, Gosick est similaire à plusieurs autres Shojos dans le sens où tout au long de l’histoire, la relation entre les deux protagonistes évolue de façon à ce qu’une histoire d’amour se développe. Cependant, l’univers dans lequel se déroule l’histoire, ainsi que l’intrigue concernant le passé mystérieux de Victorique a su retenir mon intérêt. Cette courte série animée nous embarque dans une histoire digne d’un compte de fées et de chevalerie. Si vous êtes le genre à préférer les séries bourrées de combats et de violence, cette série n’est pas faite pour vous, c’est évident. Cependant, si vous êtes prêt à laisser sa chance à une série un peu plus dramatique, je vous conseille vivement de laisser sa chance à Victorique et Kujo, vous ne serez pas déçu!

 

#09: AnotherANIME_Another

  • Studio: P.A. Works
  • Publication originale: 10 janvier 2012 – 27 mars 2012
  • Nombre d’épisodes: 12 (1 Saison)
  • Genre: Seinen (Horreur, Mystères)
  • Disponible sur Netflix? Non
  • Disponible sur Crunchyroll? Oui
  • Disponible sur Funimation Youtube? Non

En 1972, Misaki, une élève de la classe 3-3, est décédée. Cette jeune fille, étudiante studieuse et sportive était admirée par tous ses camarades de classe. Suite à sa mort tragique et mystérieuse, les élèves et les professeurs décidèrent d’agir comme si Misaki était toujours parmi eux et ceci, jusqu’à la fin du lycée. En 1998, un jeune garçon du nom de Kôichi Sakakibara est transféré dans cette même classe. Aussitôt arrivé sur les lieux, il remarque une atmosphère étrange, ainsi qu’un bon lot d’élèves effrayés. Après avoir croisé une adolescente étrange portant un bandeau à l’oeil, il remarque que personne ne lui parle, qu’on l’ignore totalement. C’est ainsi que sa curiosité l’emporta… Le nom de la jeune fille? Misaki…

Originalement, ANOTHER est un livre qui a été publié au Japon le 29 octobre 2009, puis traduit en manga en mai 2010 en cinq volumes, et finalement transporté à la télévision sous forme de série d’animation animée. Une magnifique d’horreur et de suspense bien ficelée comme je les aime. Tout au long de l’histoire, on cherche à comprendre ce qui est en train de se passer, pourquoi l’école agit de la sorte et qui est cette Misaki que tous semblent vouloir oublier. Lorsqu’une malédiction s’abat sur la classe, c’est à ce moment que la partie horreur débute. Les morts sont pour la plupart originales et cruelles à souhait, le mystère est bien gardé jusqu’à la fin, laissant l’auditeur sur une fin canon. D’ailleurs, un autre livre a été créé; « Another: Episode S » le 31 juillet 2013. Peut-être aurons-nous la chance de voir une nouvelle série animée dédiée à cet univers? Bref, si vous êtes un admirateur des séries d’horreur et de suspense, cette série est faite pour vous!

 

#08: Baka to Test to ShokanjuANIME_Baka-to-Test

  • Studio: Silver Link
  • Publication originale: 7 janvier 2010 – 30 septembre 2011
  • Nombre d’épisodes: 26 Épisodes (2 Saisons de 12 épisodes)
  • Genre: Shonen (Comédie romantique, Parodie, Harem)
  • Disponible sur Netflix? Oui
  • Disponible sur Crunchyroll? Non
  • Disponible sur Funimation Youtube? Oui

Après le Shojo et le Seinen, on passe désormais au Shonen. Aux limites de l’Ecchi, Baka to Test to Shoōkanjū utilise un savant mélange de comédie romantique, d’actions et de parodies du genre Ecchi. (Pour ceux qui l’ignorent, le genre « Ecchi » englobe toutes séries ayant une attention particulière à la perversité; seins, jupes courtes, saignements de nez et autres perversités généralement utilisées dans un concept humoristique.) La série se déroule dans une école secondaire bien particulière où les classes sont catégories des rangs F à A, les résultats scolaires d’un élève déterminent la classe dans laquelle celui-ci se retrouve. Les élèves de la catégorie A possèdent le meilleur équipement possible et vivent une vie de luxe alors que les élèves de la classe F (les cas sociaux désespérés) doivent subir le pire de ce que l’école puisse leur offrir (salle de classe délabrée aux vitres cassées, chaises remplacées par de vieux coussins sans rembourrage, etc.). Les élèves peuvent gagner en prestige et échanger de rang avec une autre classe à l’aide d’un système de combat par l’intermédiaire de créatures invoquées dont la puissance est directement proportionnelle aux résultats scolaires de l’élève désirant combattre, ce qui a pour cause de créer littéralement d’énormes guerres entre les classes.

Baka to test met en place Yoshii Akihisa, l’idiot de service de l’école. Celui-ci est tellement stupide qu’il possède justement un titre qui lui est propre, ainsi que l’étrange capacité de pouvoir faire interagir sa créature directement avec le monde réel. L’histoire démontre également Sakamoto Yuji, un garçon très brillant, mais tellement lâche qu’il a été gradé F. On y trouve également Shimada Minami, une étudiante allemande intelligente qui a été gradée F en raison de sa mauvaise compréhension du japonais écrit. Himeji Mizuki, une fille super intelligente qui se retrouve en classe F en raison d’un malaise lors de l’examen de classifications qui lui octroya une note de 0. On y voit également Tsuchiya Kouta, le pervers de service, et Hideyoshi Kinoshita, le garçon à la sexualité ambiguë. La série animée se déroule sur deux saisons complètes de 13 épisodes ainsi que de deux épisodes hors séries, et continue d’être développée sous mangas dans le magazine Famitsu Comic Clear. Des rumeurs concernant la création éventuelle d’une troisième saison parcourent sur le web, mais rien n’a été confirmé. Une série très courte, mais très divertissante. Cette histoire, débordante de blagues bien placées et de situations cocasses saura vous charmer.

 

#07: Full Metal Alchemist BrotherhoodANIME_FMA-Brotherhood

  • Studio: Bones
  • Publication originale: 5 avril 2009 – 4 juillet 2010
  • Nombre d’épisodes: 64
  • Genre: Shonen (Steampunk, Sciences, Fantastique)
  • Disponible sur Netflix? Oui
  • Disponible sur Crunchyroll? Non
  • Disponible sur Funimation Youtube? Oui

J’ai toujours été un grand admirateur de la série Full Metal Achemist, que ce soit avec la série animée originale ou le manga qui ont su me charmer dès les premiers chapitres. Full Metal Alchemist Brotherhood est ce que j’ai toujours souhaité pour la série; une reproduction exacte de l’histoire offerte par le manga. Si vous ne connaissez pas la série, on met l’auditeur dans un monde dans lequel l’alchimie est une science répandue mondialement. L’alchimie est la science qui permet de comprendre, de décomposer et de recomposer la matière. Bien que puissante, l’alchimie a des limites : il est impossible de créer à partir d’un rien. On ne peut qu’utiliser des matériaux déjà présents à la base. Ainsi, si l’on veut, par exemple, créer une arbalète en bois, avec des flèches à pointes métalliques, il faut transmuter du bois et du métal. En alchimie, c’est la loi fondamentale de l’échange équivalent. Et la transmutation humaine (créer un être humain à partir de ses matières premières) est un tabou absolu. Nul ne doit enfreindre cet interdit.

https://www.youtube.com/watch?v=2uq34TeWEdQ

Cette série raconte l’histoire de deux frères: Alphonse et Edward Elric qui tentèrent d’utiliser l’alchimie pour la transmutation interdite. Après avoir perdu leur mère suite à une grave maladie, ceux-ci tentèrent de ramener celle-ci à la vie grâce à l’alchimie. Malheureusement pour eux, la tentative fut un désastre. Edward perdit un bras ainsi qu’une jambe qu’il du remplacer par des membres métalliques articulés, Alphonse perdit son corps et son âme du être attachée à une armure question de lui permettre de ne pas disparaître à jamais. Ensemble, les deux frères partent à la recherche de la pierre philosophale qui ignore les règles fondamentales de l’alchimie, ce qui leur permettrait d’arriver à regagner ce qu’ils ont perdu; leurs corps. Une histoire et un monde magnifique, des combats superbes, une belle dose d’humour et des personnages bien conçus. Si vous ne connaissiez pas Full Metal Alchemist, je vous conseille vivement d’essayer!

 

#06: MagiANIME_Magi

  • Studio: A-1 Pictures
  • Publication originale: 7 octobre 2012 – 30 mars 2014
  • Nombre d’épisodes: 50 (2 Saisons de 25 épisodes)
  • Genre: Shonen (Fantastique)
  • Disponible sur Netflix? Non
  • Disponible sur Crunchyroll? Oui
  • Disponible sur Funimation Youtube? Non

L’histoire derrière Magi est trop compliquée pour que je puisse vous l’expliquer en un seul paragraphe, du coup, je me contenterai de vous présenter les trois personnages principaux ainsi que l’univers dans lequel la série se développe. Tout d’abord, l’histoire commence dans une région digne des comptes des nuits d’Arabie; déserts, villes de marchands et d’esclaves, dromadaires et palmiers. Certaines personnes possèdent la capacité de canaliser une énergie nommée Rukh qui permet l’utilisation d’artefacts magiques découverts à l’intérieur de ruines anciennes. La série met en place trois protagonistes; Aladdin, Alibaba et Morgiana.

http://vimeo.com/71856845

Aladdin est un magi, un jeune garçon prodige capable de manipuler le rukh comme nul autre, celui-ci est accompagné par Ugo, un puissant Djinn caché à l’intérieur d’une flûte qu’il porte fièrement autour du cou.

Alibaba est un jeune homme au passé nébuleux au coeur noble et tendre. Malgré sa pauvreté, celui-ci aide son prochain et rêve de changer le monde qui l’entoure et mettre fin à l’esclavagisme, c’est d’ailleurs ce qui le pousse à se lier d’amitié au jeune Aladdin qui est si insouciant de la cruauté des hommes.

Et finalement, nous avons Morgianna, une jeune esclave provenant d’une nation de guerriers qui s’est éteinte il y a très longtemps. Après avoir été libérée par Aladdin et Magi, celle-ci se lie d’amitié aux deux jeunes garçons et tente de les aider aux mieux de ses capacités.

Magi est une découverte que j’ai faite l’année passée alors que je naviguais sur Crunchyroll à la recherche de nouvelles séries à regarder. Après avoir regardé trois épisodes, j’ai été charmé aussitôt. Basée une série de mangas qui continue d’être publiée en ce moment au Japon, Magi est présentement offert en deux saisons, laissant présager l’arrivée éventuelle d’une troisième saison. Un shonen avec une belle balance entre l’intrigue, l’action et l’émotion, et une histoire mettant en vedette des personnes basées sur les comptes d’Arabie (Aladdin, Sinbad, etc.). La série prend un peu de temps avant de bien partir, mais en bout de compte, celle-ci est très bien!

 

#05: Phi BrainANIME_Phi-Brain

  • Studio: Sunrise
  • Publication originale: 2 octobre 2011 – 23 mars 2014
  • Nombre d’épisodes: 75
  • Genre: Shonen  (Puzzles, mystères)
  • Disponible sur Netflix? Non
  • Disponible sur Crunchyroll? Oui
  • Disponible sur Funimation Youtube? Non

Phi Brain est une série qui a su garder mon intérêt en raison de son concept original. Contrairement à la majorité de séries Shonen auxquelles j’ai pu écouter dans le passé, Phi Brain ne possède pas de combats épiques dans lesquels les personnages combattent à grands coups d’arts martiaux ni de pouvoirs magiques permettant de contrôler les éléments. Non, rien de tout ça. Dans cette série, les personnages combattent à l’aide de puzzles, des casse-têtes! Concept étrange? J’en conviens! Cependant, cela fait changement de ce à quoi j’ai été habitué au fil des dernières années. À ce concept, on ajoute les principes de base des shonen; histoires de coeur, comédie bien dosée, mystères et intrigues et bien sûr, scènes d’action et de suspense ici et là.

L’histoire est celle de Kaito, un étudiant fanatique de puzzles et de casse-têtes, il ne pense qu’à cela. En raison de son intelligence supérieure, celui-ci reçoit une étrange machine qui l’invite à résoudre une énigme se trouvant dans une vieille ruine. Après avoir résolu l’énigme en question, celui-ci se retrouve avec le bracelet de Morpheus attaché au bras. Ce bracelet est offert aux gens jugés aptes à devenir le « Phi brain », une personne capable de résoudre le casse-tête des dieux. Suite à cet événement, Kaito sera constamment mis au défi par les membres d’une association désirant mettre la main sur le casse-tête des dieux. Tout au long des différentes saisons, l’histoire derrière l’infâme casse-tête des dieux ainsi que le bracelet de Morpheus se développe, nouant le tout de façon solide et ordonnée. Si vous cherchiez à mettre la main sur une série originale avec un concept qui sort des normes établies, Phi Brain serait un bon choix!

 

#04: Attack on TitanANIME_Shingeki-no-kyojin

  • Studio: Wit Studio / Production I.G
  • Publication originale: 6 avril 2013 – 28 septembre 28 2013
  • Nombre d’épisodes: 25
  • Genre: Seinen  (Horreur, Steampunk)
  • Disponible sur Netflix? Oui
  • Disponible sur Crunchyroll? Oui
  • Disponible sur Funimation Youtube? Non

L’histoire se déroule dans un futur lointain, où les derniers humains tentent de leur mieux pour survivre contre l’invasion de créatures géantes nommées Titans. Ces monstres, qui mesurent en général plusieurs mètres de haut, ne semblent pas avoir une quelconque trace d’intelligence et mangent des humains pour leur plaisir et non pour se nourrir. Le peu d’humains ayant résisté au massacre l’a fait en se retranchant dans un territoire entouré de plusieurs murs si hauts que même le plus grand des Titans ne peut pas voir par dessus. Au moment où l’histoire se passe, les humains n’ont pas aperçu de Titans aux abords de la ville depuis plus de cent ans. Eren Jäger, le héros de cette série animée, et sa sœur adoptive Mikasa Ackerman vont pourtant être témoins de la mort de leur mère lorsqu’un géant encore plus grand que les précédents apparaît pour détruire le mur. Les Titans déferlent donc sur la ville et font un carnage. C’est alors qu’Eren décide de prendre sa revanche et de tuer tous les Titans en entrant dans l’escouade d’exploration.

Les gens qui me connaissent sont au courant de mon amour pour l’horreur, le gore, le fantastique les univers post-apocalyptique. Cet amour pour ses genres m’a fait tomber en amour avec Shingeki no kyojin (Attack on titan) dès le premier épisode. L’univers dans lequel se déroule l’histoire est magnifique et l’intrigue concernant l’origine et l’existence des titans sauront garder votre intérêt au court de chaque épisode. La série est très gore et n’hésite pas à mettre le paquet pour démontrer l’impuissance de la race humaine face à ses monstres sanguinaires. La série dans son ensemble est bourrée de scènes d’action impressionnantes, la trame sonore est superbe, les personnages crédibles, et l’intrigue est magnifiquement ficelée. Laissez une chance à cette série, vous n’en serez pas déçu!

 

#03: NichijouANIME_Nichijou

  • Studio: Kyoto Animation
  • Publication originale: 3 avril 2011 – 25 septembre 2011
  • Nombre d’épisodes: 26
  • Genre: Comédie  (Écolières)
  • Disponible sur Netflix? Non
  • Disponible sur Crunchyroll? Oui
  • Disponible sur Funimation Youtube? Non

Nichijou suit la vie d’un groupe d’élèves d’une école secondaire. Chaque épisode est séparé en plusieurs mini-épisodes qui ne sont pas directement liés les uns aux autres, mais qui, au bout du compte, finissent par se lier afin de former un tout. Nichijou possède une grande variété de personnages avec leurs petits moments, mais certains sont plus présents que d’autres.

Nous avons premièrement l’histoire de trois amies allant à l’école secondaire;  Yuko, Mio et Mai. Malgré leurs différences, celles-ci sont toujours ensemble, ce qui a pour effet de créer une multitude de moments cocasses. Yuko est l’idiote du trio, incapable d’étudier correctement et possédant de mauvaises notes à l’école, c’est également celle qui s’est donné comme tâche de faire rire ses amies. Mio est une élève studieuse et très intelligente, mais souvent trop sérieuse. Elle ne possède aucun talent pour le sport, et a une passion secrète pour le yaoi qu’elle est prête à défendre à tout prix. Pour ce qui est de Mai, elle est très silencieuse et ne parle que très rarement. Lorsqu’elle parle, c’est généralement pour se moquer de ses deux amies de façon subtile ou bien pour faire quelque chose d’étrange.

Et puis, nous avons le trio Nano, Sakamoto et le professeur. Le professeur est une scientifique de génie âgée de huit qui créa Nano, une adolescente robot, pour lui tenir compagnie et l’aider à entretenir la maison. Malgré son intelligence supérieure, celle-ci agit toujours comme un enfant de son âge, ce qui a pour effet de rendre la tâche difficile au robot qui aimerait bien vivre une vie normale d’écolière. Et puis, il y a Sakamoto. Un chat noir abandonné qui a été recueillit par Nano, auquel le professeur offrit un foulard lui permettant de parler. Étant « plus âgé » que les deux filles, celui-ci s’est donné comme mission d’agir à titre de figure parentale malgré le fait qu’au bout du compte, celui-ci reste toujours un chat.

Cette série en est une qui fut créée pour faire rire, l’humour japonais à son meilleur! Si vous êtes du genre à aimer l’humour absurde, vous serez charmé par cette série magnifiquement montée. Tout au long de la série, diverses bizarreries et absurdités abondent. Par exemple; Nano, la fille robotique faite par une scientifique de huit ans, un garçon qui monte une chèvre pour se rendre à l’école avec son majordome, Sakamoto, le chat parleur, ainsi qu’un directeur qui lutte avec un chevreuil! Malgré son ton hautement humoristique, les personnes mènent une vie normale (du moins, ils essaient de le faire). Côté humour nippon, Nichijou en vaut la chandelle! Je vous conseille vivement de laisser sa chance à cet animé!

 

#02: Kill la KillANIME_Kill-la-Kill

  • Studio: Trigger
  • Publication originale: 3 octobre 2013 – 27 mars 2014
  • Nombre d’épisodes: 24
  • Genre: Shonen  (Ecchi, Vie écolière, Science-fiction)
  • Disponible sur Netflix? Non
  • Disponible sur Crunchyroll? Oui
  • Disponible sur Funimation Youtube? Non

Satsuki Kiryuin n’est pas seulement la déléguée en chef des élèves, en effet, celle-ci règne littéralement sur tout le lycée situé dans la baie de Tokyo dans un Japon post-apocalyptique. Le personnage principal, Ryuko Matoi, est celle qui tentera de déjouer les plans de la maîtresse des lieux. Ryuko est une jeune lycéenne vagabonde de 17 ans transférée à l’Académie Honnōji qui c’est promis de retrouver le meurtrier de son père. En arrivant sur les lieux de l’école, celle-ci fait la promesse qu’elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour faire tirer les vers du nez à Satsuki Kiryuin qui semble connaître l’histoire derrière l’assassinat. Son arme est capable de détruire les uniformes Goku qui sont constitués de Fibres vivantes et qui procurent des capacités surhumaines à ceux qui ont le privilège d’en porter un, la mettant ainsi en conflit avec le Conseil des Étudiants qui feront tout pour empêcher Ryuko de détruire leurs sombres desseins.

Kill la Kill est définitivement mon coup de coeur pour l’année 2014. Créée par l’ancienne équipe à l’origine de mon animé favori, cette série a su me charmer dès les premières minutes. On nous offre tout ce qu’un amateur de Shonen désire; des combats épiques et surréalistes, des personnages attachants, un humour constant, une trame sonore superbe, de la sexualité (à la fois pour les hommes et les femmes, oui oui!) ainsi qu’une intrigue intéressante. En utilisant un concept similaire à Tengen Toppa Gurren Lagann, plus le personnage principal apprend à maîtriser ses pouvoirs, plus celui-ci devient puissant. Je pourrais passer des heures à vous parler de cette série, mais cela ne serait pas capable de lui rendre hommage. Le rythme est très rapide, et il est parfois difficile de s’y retrouver. Cependant, si vous adorez l’action et le « fanservice », vous serez au paradis!

 

#01: Tengen Toppa Gurren LagannANIME_TTGL

  • Studio: Gainax
  • Publication originale: 1er avril 2007 – 30 septembre 2007
  • Nombre d’épisodes: 27
  • Genre: Shonen  (Robots, Espace)
  • Disponible sur Netflix? Oui
  • Disponible sur Crunchyroll? Oui
  • Disponible sur Funimation Youtube? Non

Tengen Toppa Gurren Lagann est définitivement mon coup de coeur à vie, point barre. Cette série, malgré qu’elle date de 2007, continue à me tenir excité écoutes après écoutes, au point tel où je me dois d’écouter la série au complet deux fois par année. Sans vouloir vous gâcher l’effet de surprise, je vais me lancer dans l’explication de ce qu’est cette série. L’histoire se déroule dans un univers post-apocalyptique où les humains vivent sous terre pour se protéger de monstres vivant à la surface contrôlant des machines énormes. Simon et Kamina découvrent un robot en forme de tête qu’ils apprennent à utiliser au moment même où un monstre s’en prend au village sous-terrain. Après s’être défendus, ceux-ci quittent le village et partent à l’aventure afin de réaliser leurs rêves de grandeur.

https://www.youtube.com/watch?v=C_t47BVtPuE

Malgré le fait que les séries du style « Mecha » ne m’intéressent pas tant que ça, cette série a su me faire oublier cela. La série en soi est très bien construite, les combats sont superbes, et on s’attache rapidement aux personnages. Tel que mentionné par Simon tout au long de la série, une phrase clé revient régulièrement: « My drill is the one that will perce through heavens! / Ma vrille est celle qui transpercera les cieux! ». C’est d’ailleurs le concept de base derrière la série. Plus le temps avance, plus les personnages grandissent et cherchent à briser les chaînes de leur sombre destin, à protéger l’humanité contre ses monstres. Non seulement ça, mais les robots utilisés tout au long de la série carburent au « awesomeness ». Plus le personnage est confiant de ses capacités et plus celui-ci devient génial, plus le robot sera puissant. Pour vous faire un topo, les personnages débutent sous terre et finissent par se combattre dans l’espace avec des robots aussi gros que des planètes. C’est une série qu’il faut prendre à la légère car ils ne se prennent ABSOLUMENT PAS au sérieux. Cependant, si vous êtes du genre à aimer les séries bourrées de baston, cette série est définitivement un must!

 

Conclusion

Et voilà! C’était ma petite liste de séries animées japonaises préférées! J’espère que vous aurez apprécié. Je sais qu’il y a BEAUCOUP de séries excellentes et, malheureusement, je n’ai pas pu mettre tout dans cet article. Si vos séries préférées ne se retrouvent pas dans ma liste, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires! Je me ferai un plaisir de jaser avec vous, et de laisser une chance à celles-ci si jamais je ne connais pas! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *