[J-Music] Maximum the hormone

Maximum the hormone est un groupe de Nu Metal / Punk Hardcore composé de quatre membres originaires de Tokyo (Hachiōji). Dès la première fois que j’ai entendu l’une de leurs chansons, ce groupe a rapidement su gagner mon coeur. Depuis 1998, le groupe est toujours actif et continue de créer des albums pour leurs fans situés aux quatre coins du globe. Encore aujourd’hui, il m’arrive de prendre l’un de leurs albums et d’en écouter des heures durant en écrivant, ou bien en jouant à des jeux vidéo, l’un de mes choix favoris de musique pour me laisser aller et/ou me défouler. C’est pourquoi aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler en détail de ce groupe que j’ai tant aimé.

 

Le groupe et ses membres

De gauche à droite; Futoshi, Daisuke, Nao, Ryu.
De gauche à droite; Futoshi, Daisuke, Nao, Ryu.

Le groupe est formé quatre membres. Daisuke Tsuda à titre de chanteur/crieur/rappeur, Nao Kawakita à titre de batteuse/chanteuse, Ryo Kawakita à titre de guitariste/chanteur et Futoshi Uehara à titre de bassiste/chanteur d’accompagnement. Le groupe fut fondé par Nao et Daisuke avec deux autres membres (Sugi à la guitare, et Key à la basse). Sugi et Key quittèrent le groupe en 1999 et furent remplacés à Ryo Kawakita, le frère de Nao, à la guitare et Futoshi Uehara à la basse. Depuis ce temps, le groupe est formé des quatre mêmes membres. C’est d’ailleurs après l’arrivée des deux nouveaux membres que le groupe commença à être de plus en plus connus.

 

Mini-Biographie

Les débuts du groupe (1998 à 2001)
Le premier album de Maximum the Hormone: "A.S.A. Crew".
Le premier album de Maximum the Hormone: “A.S.A. Crew”.

Dans les premières années suivant la création du groupe en 1998, celui-ci avait longtemps été dans l’ombre d’autres groupes de métal et de rock japonais en faisant beaucoup de spectacles dans la région donc ils étaient originaires jusqu’à ce qu’ils soient approchés par la maison d’édition de Sky Records, un label japonais spécialisé dans le Rock. Au moment du premier album publié sous la bannière de Sky Records, Daisuke n’écrivait uniquement que des chansons en Anglais, ce qui explique pourquoi le nom “Maximum the Hormone” soit écrit en lettres latines.

Après le départ de Key et Suki en 1999, les deux membres fondateurs du groupent cherchèrent de nouveaux membres pour reconstruire le groupe, et c’est à ce moment que Nao a pensé à son frère Ryo qui jouait de la guitare depuis ses premières années à l’école secondaire. Une fois que Ryo Kawakita c’est joint au groupe, les vocales ont été divisées entre celui-ci et Daisuke. Daisuke s’occuperait des cris ainsi que du rap alors que Ryo s’occuperait des parties mélodiques ainsi que de la guitare. Peu de temps après, Futoshi Uehara prit la place de bassiste et compléta la dernière place vide du groupe. Par la suite, ils décidèrent de changer leurs paroles ainsi que leur nom de groupe en katakanas afin de refléter les gros changements qui venaient d’avoir lieu.

 

Succès commercial et international (2006-2007)
Couverture de l'album "Rokkinpo Goroshi".
Image affichée sur la couverture de l’album “Rokkinpo Goroshi”.

Après l’arrivée des deux nouveaux membres, le groupe continua leurs spectacles au travers le Japon et publièrent trois nouveaux albums; Mimi Kajiru, Kusoban et Rokkinpo Goroshi. Pendant cette période, le groupe tenta différentes approches au travers leurs albums, utilisant une approche beaucoup plus traditionnelle consistant en la publication de singles avant la sortie officielle d’un album. C’est avec l’album Kusoban que le groupe tenta de faire un mixte entre le style Heavy Metal et de musique populaire, ce qui leur permit d’atteindre le grand public.

 

ARVE Error: The video is likely no longer available. (The API endpoint returned a 404 error)

Et c’est ensuite que fut publié Rokkinpo Goroshi, qui eue l’effet d’une bombe chez les fans du groupe; beaucoup plus de contrats de spectacles signés, invitations dans les festivals de rock, création d’un DVD de spectacle live ainsi que l’utilisation de leur chanson “Rolling1000tooon” comme musique de fin pour la série animée Air Master. Suite à ce gain de popularité, Maximum the Hormone continua leur lancée avec la sortie du titre “Koi no Mega Lover” qui fut un hit au Japon, attirant d’avantages d’auditeurs via les radios et autres médias populaires. Par la suite, le groupe fit un boom internationalement avec leur album Buiikikaesu dans lequel se trouvaient les chasons “What’s Up, People?!” et “Zetsubou Billy”, toutes deux utilisées dans les épisodes de la deuxième saison de Death Note, série animée ayant eue un succès monstre dans les régions de l’occident. Ce gain énorme de popularité permit au groupe d’obtenir leur premier album certifié Or au Japon.

ARVE Error: The video is likely no longer available. (The API endpoint returned a 404 error)

 

Le groupe aujourd’hui

Après la sortie de leur album “Buiikikaesu” en 2007, le groupe focalisèrent leur travail sur l’animation de spectacles internationalement, se déplaçant aux travers l’Europe et participant à certains spectacles de rock et métal en Amérique du Nord, Maximum the Hormone continue d’attirer de plus en plus de fans. Cette grande tournée internationale eue comme effet d’empêcher le groupe de sortir un nouvel album pendant plus de six ans.

L'album "Yoshu Fukushu dans toute sa splendeur.
L’album “Yoshu Fukushu dans toute sa splendeur.

Leur nouvel album, Yoshu Fukushu, a été publié le 31 Juillet 2013, leur premier album depuis maintenant six ans. La sortie de ce nouvel album eue l’effet d’un boom au Japon, ce qui lui octroya une première position dans la liste des singles les plus populaires du “Oricon weekly“, une référence pour tout ce qui attrait au monde de la musique du Japon. D’ailleurs, en raison de l’énorme période de temps séparant les deux derniers albums, le groupe offrit aux fans un boîtier différent. Celui-ci possède la taille d’un boîtier DVD, et lié de la même façon qu’un manga. Sur le site web, l’album est décrit comme étant un livre de 156 pages décrivant leur travail acharné (“Our Merciless Home’wark’k” selon Ryo) avec de magnifiques pages avec les paroles de chacune des 15 chansons, le tout étant supporté par les talents d’un mangaka professionnel.

Depuis la sortie du nouvel album, le groupe est en tournée et continue d’offrir des spectacles au travers le monde, des rumeurs d’un nouvel album parcourent le web, mais rien n’a été confirmé encore.

 

Style musical

Tel que mentionné au début de l’article, Maximum the Hormone est considéré comme étant un groupe de Nu Metal / Hardcore Punk. Cependant, ce qui fait la beauté du style musical de ce groupe est la constante évolution de leur genre et des mélanges de styles musicaux à leur musique, tout particulièrement l’utilisation de Pop, de Funk ou de Ska dans plusieurs de leurs mélodies. Leur style non-conventionnel et, très souvent, expérimental fait de ce groupe un parfait exemple de ce que devrait être un groupe de musique métal alternative.

ARVE Error: The video is likely no longer available. (The API endpoint returned a 404 error)

Pour ce qui attrait aux paroles et ambiances créées par le groupe, il n’est pas rare de voir certaines chansons être sombres et sérieuses alors que d’autres seront ironiques, humoristiques et joyeuses. Maximum the Hormone possède un talent pour déstabiliser son auditeur en changeant de tempo ou d’ambiance tout au long de leurs mélodies, le tout étant très bien dosé, question de ne pas perdre faire perdre l’intérêt de celui qui l’écoute.

ARVE Error: The video is likely no longer available. (The API endpoint returned a 404 error)

 

Discographie

Jusqu’à maintenant, Maximum the Hormone possède six albums ainsi que neuf singles à son actif. Le groupe a aussi participé à la réalisation de 16 vidéoclips musicaux. Voici une brève discographie de tout ce que le groupe a fait jusqu’à aujourd’hui.

Albums Studio
Singles
  • (2000) “Bullpen Catcher’s Dream”
  • (2002) “Niku Cup”
  • (2003) “Enzui Tsuki Waru”
  • (2004) “Rock Bankurawase/Minoreba Rock”
  • (2004) “Hōchō Hasami Cutter Knife Dosu Kiri/Rei Rei Rei… Ma Ma Ma…”
  • (2005) “Zawa…Zawa…Za..Zawa……Zawa”
  • (2006) “Koi no Mega Lover”
  • (2008) “Tsume Tsume Tsume/F”
  • (2011) “Greatest the Hits 2011–2011”
Vidéoclips musicaux
  • (2002) “Abara Bob”
  • (2003) “Rolling 1000toon”
  • (2003) “Koi no Sweet Kuso Meriken”
  • (2004) “Minoreba Rock”
  • (2004) “Rock Bankurawase”
  • (2005) “Hōchō Hasami Cutter Knife Dosu Kiri”
  • (2005) “Rokkinpo Goroshi”
  • (2006) “What’s Up, People?!
  • (2006) “Zetsubō Billy”
  • (2006) “Koi no Mega Lover”
  • (2007) “Bu-ikikaesu!!”
  • (2007) “Bikini. Sports. Ponchin”
  • (2008) “Tsume Tsume Tsume”
  • (2011) “Chiisana Kimi no Te / Maximum the Hormone”
  • (2013) “A.L.I.E.N”
  • (2013) “Yoshu Fukushu”

 

Conclusion

Si vous êtes un amateur de métal et de rock et que les langues étrangères ne vous effraient pas, Maximum the hormone vaut certainement le détour! Les influences de groupes métal, rock et punk hardcore de l’est, mélangées à un brin de culture japonaise rendent l’expérience très agréable. Le rythme est bon, les mélodies sont accrocheuses et on sent que le groupe a du plaisir à faire ce qu’il fait. En spectacle, chaque membre y met toute la gomme et n’hésite pas une seule seconde à donner le meilleur d’eux-mêmes pour leurs fans. La discographie est disponible sur cdjapan ainsi que dans les magasins spécialisés dans la vente de médias asiatiques. Je vais terminer le tout avec quelques autres exemples de ce qu’ils ont fait au courant de leur carrière.

Bonne écoute!

 

ARVE Error: The video is likely no longer available. (The API endpoint returned a 404 error)

ARVE Error: The video is likely no longer available. (The API endpoint returned a 404 error)

ARVE Error: The video is likely no longer available. (The API endpoint returned a 404 error)

À noter qu’à 1 minute 50 secondes, on vous montre ce que Ryo pense de la pop. Ahahaha

Maximum the hormone est un groupe de Nu Metal / Punk Hardcore composé de quatre membres originaires de Tokyo (Hachiōji). Dès la première fois que j'ai entendu l'une de leurs chansons, ce groupe a rapidement su gagner mon coeur. Depuis 1998, le groupe est toujours actif et continue de créer des albums pour leurs fans situés aux quatre coins du globe. Encore aujourd'hui, il m'arrive de prendre l'un de leurs albums et d'en écouter des heures durant en écrivant, ou bien en jouant à des jeux vidéo, l'un de mes choix favoris de musique pour me laisser aller et/ou me défouler. C'est pourquoi aujourd'hui, j'ai décidé de vous parler en détail de ce groupe que j'ai tant aimé.   Le groupe et ses membres De gauche à droite; Futoshi, Daisuke, Nao, Ryu. Le groupe est formé quatre membres. Daisuke Tsuda à titre de chanteur/crieur/rappeur, Nao Kawakita à titre de batteuse/chanteuse, Ryo Kawakita à titre de guitariste/chanteur et Futoshi Uehara à titre de bassiste/chanteur d'accompagnement. Le groupe fut fondé par Nao et Daisuke avec deux autres membres (Sugi à la guitare, et Key à la basse). Sugi et Key quittèrent le groupe en 1999 et furent remplacés à Ryo Kawakita, le frère de Nao, à la guitare et Futoshi Uehara à la basse. Depuis ce temps, le groupe est formé des quatre mêmes membres. C'est d'ailleurs après l'arrivée des deux nouveaux membres que le groupe commença à être de plus en plus connus.   Mini-Biographie Les débuts du groupe (1998 à 2001) Le premier album de Maximum the Hormone: "A.S.A. Crew". Dans les premières années suivant la création du groupe en 1998, celui-ci avait longtemps été dans l'ombre d'autres groupes de métal et de rock japonais en faisant beaucoup de spectacles dans la région donc ils étaient originaires jusqu'à ce qu'ils soient approchés par la maison d'édition de Sky Records, un label japonais spécialisé dans le Rock. Au moment du premier album publié sous la bannière de Sky Records, Daisuke n'écrivait uniquement que des chansons en Anglais, ce qui explique pourquoi le nom "Maximum the Hormone" soit écrit en lettres latines. Après le départ de Key et Suki en 1999, les deux membres fondateurs du groupent cherchèrent de nouveaux membres pour reconstruire le groupe, et c'est à ce moment que Nao a pensé à son frère Ryo qui jouait de la guitare depuis ses premières années à l'école secondaire. Une fois que Ryo Kawakita c'est joint au groupe, les vocales ont été divisées entre celui-ci et Daisuke. Daisuke s'occuperait des cris ainsi que du rap alors que Ryo s'occuperait des parties mélodiques ainsi que de la guitare. Peu de temps après, Futoshi Uehara prit la place de bassiste et compléta la dernière place vide du groupe. Par la suite, ils décidèrent de changer leurs paroles ainsi que leur nom de groupe en katakanas afin de refléter les gros changements qui venaient d'avoir lieu.   Succès commercial et international (2006-2007) Image…

Évaluation Finale

Qualité sonore - 8
Technique (maîtrise des instruments) - 7.5
Composition (mélodies, rythmique, refrains...) - 8
Textes/Paroles - 7
Mariage des paroles à la musique - 8
Originalité, innovation, évolution - 9

7.9

Score

Ce groupe japonais de musique Nu Metal / Hardcore Punk a su prendre le meilleur de ses influences de l'est afin d'en faire quelque chose de très intéressant. Paroles et ambiances déstabilisante mais complètement contrôlées, style musical percutant et accrocheur... je vous conseille vivement de faire comme moi et d'écouter leurs albums, vous tomberez également sous leur charme.

User Rating: Be the first one !
8
Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de 13 ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo et de l'assurance-qualité. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *