[Pathfinder] Module : The Witchwar Legacy

The Witchwar Legacy est le premier module que j’ai eu la chance de diriger. L’idée m’est venue alors que je terminais l’Adventure Path de Reign of Winter. Les deux histoires ayant lieu dans le pays de l’hiver éternel, Irrisen, je maîtrisais donc assez bien ce qui entoure cette région de Golarion pour m’y sentir d’attaque.

Il s’agit d’un module pour personnages de très haut niveau, soit avec une moyenne de niveau 17. Dans celle-ci, les joueurs sont à la recherche du Torc of Kostchtchie, un artefact contenant l’âme fracturée du seigneur démon des Frost Giants (géants du froid). Les aventuriers devront donc braver une nécropole de glace construite par nulle autre que la mythique sorcière Baba Yaga.

Chez Paizo, un module est une petite quête généralement conçue pour un groupe de joueur qui a atteint un niveau précis. On peut les jouer en créant des personnages pour l’occasion ou les intégrer à des campagnes existantes

WL Linnorn

FICHE TECHNIQUE

  • Type de produit : Module
  • Date de publication : Septembre 2010
  • Concepteur : Creg A. Vaughan
  • Nombre de pages : 32
  • Niveau de l’aventure: niveau 17, 4 à 5 joueurs
  • Prix approximatif : Environ 15$
  • Disponible en français : Pas pour l’instant

Les livres suivants peuvent être utilisés pour ajouter du contenu à l’univers :

  • Pathfinder Campaign Setting : Irrisen – Land of Eternal Winter
  • Pathfinder Companion : People of the North
  • Pathfinder Adventure Path : Reign of Winter

Ce livre utilise des références aux ouvrages suivants :

  • Bestiaire 1

 

Pour les joueurs

Pathfinder_Banniere_Nain

Si vous êtes un joueur qui s’apprête à participer à The Witchwar Legacy ou que vous pensez la suggérer à votre MJ, cette section est pour vous. Veuillez ensuite vous référer au résultat de l’évaluation finale. Autrement, ignorez la section Pour les maîtres de jeu question de vous épargner tout « spoiler ».

Introduction

Irrisen est un pays plongé dans un hiver sans fin, causé par la puissante magie de la sorcière de légende : Baba Yaga. Cette dernière, afin d’assurer sa main prise sur Irrisen, place sur le trône une de ses filles et la remplace par une autre tous les siècles, et ce, depuis 1 400 ans. Il y a 500 ans, la neuvième reine Tashanna s’est levée contre sa mère et a tenté de l’empêcher de lui prendre son titre de dirigeante. Elle mit la main sur le Torc of Koshtchtchie, un puissant artéfact lui permettant de lever une armée contre sa mère. Malgré le plan, Tashanna fut lamentablement écrasée par les forces de Baba Yaga. La mythique sorcière fit ériger une nécropole pour y entreposer les sépultures des fidèles de Tashanna ainsi que le Torc of Kostchtchie.

C’est là que vous intervenez. Aujourd’hui, vous êtes engagé par un groupe, soit la reine actuelle d’Irrisen, Elvanna, les fidèles Frost Giants (géants du froid) de Kostchtchie ou encore vous êtes de simples aventuriers ne voulant pas que l’âme du seigneur démon tombe entre de mauvaises mains. Vous vous rendez donc au Veil of the Frozen Tears, nécropole glacée de la Reine Tashanna.

RoW 3 Koshtchtchie
Kostchtchie
À quoi s’attendre

Voici quelques conseils « spoiler-free » qui vous permettront d’avoir un personnage et une équipe viable pour ce module. Irrisen étant un pays où l’hiver règne de façon permanente, vous devez vous attendre à affronter plusieurs monstres aux thématiques du froid. La présence de Frost Giants (géants du froid) dans la région est haute et prévisible. Malgré les apparences, n’oubliez pas qu’il s’agit d’une quête pour personnages de niveau 17, donc les monstres ne seront pas nécessairement simples à affronter. Attendez-vous à faire face à tous les genres de monstres et pas seulement à des géants ou à des monstres de froid. Qui dit nécropole dit aussi mort-vivant, donc ayez ceci derrière la tête lors de la création de vos personnages ou de la préparation de votre équipement.

The Witchwar Legacy est une quête qui peut passer de très facile à très difficile en un instant. Soyez prêts à réagir au changement et réfléchissez à vos stratégies. Ne devenez pas trop confortables à l’intérieur du Veil of the Frozen Tears, car les rencontres sauront vous surprendre.

Il s’agit majoritairement d’une quête d’exploration de donjons et les occasions de role play avec les PNJ sont peu nombreuses. Évitez donc les classes spécialisées en social ou qui ont de l’emphase sur l’urbain. Amateurs de combats, vous serez ravis par les défis qui vous attendent.

Si ce n’est pas déjà fait, je vous recommande de vous renseigner sur Irrisen et sur son histoire. Si vos personnages ne viennent pas des environs, ça aiderait beaucoup à apprécier l’histoire qui entoure le Veil of the Frozen Tears.

 

Pour les maîtres de jeu

Pathfinder_Banniere_Fuite

Si vous êtes MJ et êtes intéressé de faire jouer The Witchwar Legacy, cette section est pour vous (en plus de celle pour les joueurs). Elle décrit mes analyses sur l’aspect technique de l’aventure ainsi que sur des éléments qui sont réservés aux MJ. Donc joueurs, passez!

Histoire
WL Torc
Le Torc of Kostchtchie.

Ce que les joueurs savent, c’est essentiellement le fond de l’histoire avec la rébellion de Tashanna ainsi que son « enterrement » dans le Veil of the Frozen Tears. Cependant, il n’y a pas qu’eux qui veulent le Torc of Kostchtchie, mais aussi les fidèles du seigneur démons des Frost Giants (géants du froid) ainsi que les Winter Witch (sorcière d’hiver) d’Elvanna, actuelle reine d’Irrisen. Convenez avec votre groupe si les personnages travaillent pour les Frost Giants,  pour Elvanna ou s’ils agissent de leurs propres grés. Ceci est important, car ça peut altérer certaines rencontres, car les agents d’Elvanna et de Kostchtchie font la course pour l’obtention du Torc.

C’est à vous de décider si vous dévoilez l’histoire de fond à vos joueurs. Je le recommande fortement pour une meilleure appréciation. Il y a beaucoup d’éléments à l’intérieur du Veil of the Frozen Tears qui ont un lien avec sa création et l’histoire de Tashanna. Soyez ouvert et racontez ces détails à vos joueurs, car ils sont intéressants et ne dévoilent presque rien sur le dénouement de la quête. Ils ajoutent simplement beaucoup de saveur à l’ambiance.

Personnages

Il y a peu de PNJ importants dans cette quête. La plupart sont agressifs envers les joueurs et deviennent des combats sans peu de chance de négociation. Étant une quête vraiment axée sur l’aventure de donjon, il n’y a que peu de place pour le role play et plus pour les combats.

WL Shathbardok
Sharthbardok est l’un des seuls PNJ avec qui les joueurs peuvent avoir une relation passive.
Combats

Le majeur défaut pour The Witchwar Legacy vient de la gestion des rencontres. À plusieurs reprises, la quête met des combats impliquant une quantité importante de monstres (souvent 12 et plus à la fois) ce qui m’énerve beaucoup. Quand on calcule le CR (facteur de puissance), oui il s’agit de rencontres légitimes pour un groupe de niveau 17, mais vraiment désagréables à gérer. Personnellement, si vous avez du temps de préparation, remplacez ces rencontres en diminuant la quantité de monstres pour les remplacer par des plus forts. Trop de fois les joueurs devront affronter des Frost Giants (CR 9) à coup de 8-10. À la place, je suggère 2 ou 3 généraux avec des CR plus haut. Ces combats sont juste longs et peu intéressants. Ce que je trouve intéressant en contrepartie, c’est que la totalité des rencontres vient du premier bestiaire, nécessitant peu de matériel. Pour le peu de monstres qui sortent du premier bestiaire, on nous offre leur bloc de statistique à même le livre, un détail très apprécié.

Cartes et donjons

Les cartes du donjon (surtout sa vue de face en intérieur de couverture) sont tout simplement sublimes! Les échelles sont faciles à comprendre et les salles sont simples à reproduire sur une grille pour les figurines. Les différents étages du Veil of the Frozen Tears étant illustrées de façon séparée à travers le livre rend la navigation un peu confuse pour les MJ. Je me suis moi-même mêlé dans l’ordre des étages. Somme toute, il s’agit d’un superbe donjon haut niveau. Les pièges sont aussi ingénieux et nécessiteront beaucoup de réflexion pour vos joueurs. Ne soyez pas surpris, certaines épreuves sortent beaucoup de l’ordinaire et peuvent sembler abusives, mais c’est sincèrement nécessaire à ce niveau. Des personnages de niveau 17 ont plus d’un tour dans leur sac et ce donjon va tout de même leur offrir de beaux défis.

Conseil : La salle 9 est très mal pensée. La quantité de monstres à l’intérieur (surtout de leur taille) est tout simplement irréaliste. Une salle de 50×30 pieds (10×6 cases) pour un monstre Gargantuan (gargantuesque) et 4 Larges (grands) c’est très serré. J’ai personnellement doublé la taille de la pièce pour une meilleure mobilité.

WL VotFT
La sublime carte verticale du Veil of the Frozen Tears
Difficulté

La difficulté de la quête peut différer grandement selon le groupe de joueurs. Un groupe qui vient de terminer une campagne risque d’avoir beaucoup plus de défis qu’un groupe spécialement créé pour ce module. La raison est simple : on ne choisit pas les objets trouvés lors d’une campagne. Ceci influencera grandement la tournure des événements. Les personnages seront généralement moins optimisés et attendez-vous à des morts (dans les deux cas). Certes, à ce niveau, la mort ne voulant plus dire grand-chose (résurrection à portée de main), le Veil of the Frozen Tears réserve quand même de mauvaises surprises aux imprudents. Quand celui qui possède les sorts de résurrection se faire posséder et se tourne contre ses amis, c’est beaucoup moins drôle!

Contenu additionnel

Quelques pages sont consacrées à un nouveau monstre, l’Abyss Gigas qui est affronté lors de la quête. On présente aussi un nouveau template (gabarit) de monstres soit le gnarled (tordu). Plusieurs adversaires dans The Witchwar Legacy possèdent cet aspect qui augmente les capacités physiques de force, d’endurance et d’armure du monstre au profit de sa rapidité et de son agilité.

Finalement, on y trouve la description d’un point géographique important d’Irrisen, la ville forteresse d’Holvirgang qui est la capitale Frost Giant du pays. Il s’agit d’un lieu que vous pouvez utiliser à la suite de la quête ou encore dans vos campagnes personnelles. Très inspirante je dois dire.

WL Abyss Gigas
L’Abyss Gigas

 

Conclusion

Pathfinder_Banniere_Village

On aime :

  • Le donjon est bien construit et original;
  • Histoire de fond intéressante;
  • Qualité artistique pour les cartes très impressionnante;
  • Ne nécessite que très peu de livres (livre de base et bestiaire).

On aime moins :

  • Certains combats qui sont longs (pour les joueurs) et compliqués à gérer (pour les MJ);
  • Difficulté qui n’est pas constante;
  • Qualité artistique des PNJ un peu décevante de la part de Paizo;
  • Peu de place pour le role play.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *