JDR – Pokémon Tabletop United

Ces monstres de poches qui ont bercé notre enfance, les pokémons, sont encore aujourd’hui une marque très populaire. Étant moi-même un fanatique des jeux de rôle, j’ai fait une petite recherche Google à savoir s’il y avait quelqu’un d’assez fou pour en faire un jeu de rôle. Nintendo n’ayant jamais réellement approché le support du jeu de rôle sur table, ça prenait bien des fans dédiés pour en créer un. Voilà que je mis la main sur Pokémon Tabletop United.

Le jeu est en distribution libre étant donné que les créateurs ne possèdent aucun droit sur la licence de Nintendo. Le jeu et ses extensions sont donc offerts complètement gratuitement sur internet en format PDF, en anglais seulement.

PTU Cover
Page couverture de PTU

http://pokemontabletop.com/

L’équipe

Œuvrant sous des pseudonymes, l’équipe derrière Pokémon Tabletop United (PTU) est constituée de fans et d’artistes de la série de jeux vidéo. Paradox (ou Doxy) est la personne qui a construit la plus grande partie du système de jeu. Ce système qui est directement inspiré du jeu Pokémon Tabletop Adventures (en téléchargement directement sur le site de PTU) créé initialement par Dr. Mr. Stark.

L’univers de PTU

PTU Aggron vs Arbok
C’est l’occasion de sortir du moule des émissions destinées à un jeune public.

Ce qui est magique avec PTU, c’est que vous pouvez intégrer les pokémons à n’importe quel univers ou endroit qui vous plaît. Le jeu ne vous restreint pas aux régions iconiques des jeux vidéo, mais vous laisse plutôt champs libres sur comment vous interprétez le concept.

Un peu comme dans la série animée ou dans le manga, vous obtenez beaucoup de possibilités sur les événements qui entourent vos histoires. Car on se base sur des principes de réalité, tout ne se règle pas seulement en duel de pokémons où chacun attaque à son tour. Dans PTU, tout est possible. Comme dans la série animée, vous pouvez subir des blessures graves dues à une attaque de pokémon, ce qui n’est pas possible dans le jeu.

Ceci vous permet alors d’ajouter une touche beaucoup plus réelle à l’univers pokémon que dans le jeu vidéo. Vos pokémons peuvent mourir, doivent se nourrir, etc. Dans votre cas (le joueur), sachez vous défendre, car un Primeape furieux pourrait vous casser un bras et une jambe si vous n’êtes pas prêt.

Les livres de base

PTU PokedexCe volumineux PDF de PTU contient 469 pages en couleur et décorée de centaines d’œuvres faites par des fans. Il est divisé en 11 chapitres. Dans la table des matières, chaque chapitre et section est marqué de liens cliquables qui permettent de naviguer efficacement à travers le PDF.

Le plus gros des PDF de PTU est sans aucun doute le pokédex qui contient la totalité des pokémons jusqu’à la sixième génération. Offert avec le livre de base, chaque page décrit les détails statistiques de chaque pokémon. Pour les descriptions historiques ou encore les entrées pokédex du jeu, référez-vous au site Bulbapedia, un wikia complet sur l’univers de pokémons.

Les personnages, les entraîneurs

Voici un aperçu du système de fiche de personnage :

Les attributs

Les attributs principaux des joueurs (et non de leurs pokémons) sont divisés en trois : body (corps), mind (intelligence) et spirit (esprit). La valeur de ces attributs varie entre -2 et +6. Chaque jet de compétence que le joueur fera verra son résultat modifié par cette valeur.

Les statistiques de combat
PTU Combat
Les entraîneurs et les Pokémons ont les mêmes statistiques de combat.

Ils sont un deuxième groupe qui comprend les mêmes statistiques que celles que les pokémons possèdent dans les jeux vidéo. La force au combat de chaque joueur et pokémon est déterminée par ces statistiques : HP (health points ou points de vie), attack (attaque), defense (défense), special attack (attaque spéciale), special defense (défense spéciale) et speed (vitesse). Les HP déterminent les points de vie du joueur ou du pokémon. Tout comme dans les jeux vidéo, les autres statistiques ajoutent aux dégâts selon le type d’attaque (physique ou spéciale), ou réduisent ceux-ci tout en fonction de la source. La vitesse, quant à elle, détermine l’ordre d’initiative lors d’un combat.

Il y a aussi les statistiques d’évasion : physical evasion (évasion physique), special evasion (évasion spéciale) et speed evasion (évasion de vitesse). Ces trois évasions sont déterminées par les statistiques de combat et diminuent les chances de votre adversaire de vous toucher en combat.

Le background (histoire)

C’est une courte phrase qui représente votre personnage. Elle ajoute certaines compétences, mais peut aussi donner un handicap. Par exemple, rat de laboratoire va augmenter les compétences d’éducation, mais pourrait diminuer celles en lien avec les interactions sociales. Le livre offre quelques exemples, mais vous pouvez vous entendre avec votre maître de jeu (MJ) pour en faire une qui va mieux coller à votre personnage.

PTU Personnage

Les edges (avantages)

Les edges sont des bonus que vous obtenez à la création de personnage ainsi qu’avec les niveaux. Ceux-ci vous permettent d’augmenter vos compétences ou de faire certaines choses spécifiques comme fabriquer des pokéballs, faire pousser des berries ou encore apprendre des moves (les mêmes que les pokémons utilisent en combat).

Les features (fonctions)

Ça ressemble beaucoup aux edges pour dire le vrai. La différence est que certains sont réservés à certaines classes de personnage ou encore donnent des capacités spéciales (un peu comme les feats (ou dons) dans Pathfinder).

Les derived stats (statistiques secondaires)

Ils regroupent les autres statistiques utiles à votre personnage ou pokémon. Il y a vos capacités de mouvement (à pied, à la nage, etc.), votre force physique, votre capacité de sauter, votre distance de tir et votre taille. Ces statistiques sont généralement influencées par vos compétences (athlétique pour la plupart).

PTU Fiche Perso 1
Fiche de personnage : Page 1
PTU Fiche Perso 2
Fiche de personnage : Page 2
Les compétences, les avantages et les fonctions

Dans PTU, les jets de compétences sont déterminés par une quantité de dés à six faces (d6). Si vous possédez 3 en acrobatie, vous lancez alors 3d6 et ajoutez votre valeur de body au résultat. Le MJ détermine alors un DC (difficulty check ou seuil de difficulté) que vous devez atteindre avec vos dés.

Dans le troisième chapitre du livre, on explique chaque compétence. Pour chaque compétence, on offre quelques edges en lien avec celle-ci.

Par la suite, il y a une liste des edges et features que tous les joueurs peuvent aller chercher s’ils remplissent les préalables.

Les classes d’entraîneur

PTU Classe Musician
Une musicienne!

Comme la plupart des jeux de rôle, PTU vous offre une énorme sélection de classes de personnage. Par contre, le système de classes de PTU pousse les joueurs à se « multiclasser », soit à prendre plusieurs classes.

Lors de l’avancement de votre personnage, vous n’avez qu’un seul niveau général et celui-ci ne se divise pas à travers les classes. Vous n’êtes donc pas un Soldier niveau 6 et Athlete niveau 4, vous êtes plutôt un Soldier/Athlete niveau 10. Les classes vous donnent donc accès à des features spécifiques et n’influencent pas vos statistiques globales. Les seules restrictions sont que vous devez posséder les préalables de la classe et ne pas dépasser un total de quatre classes différentes. Voici la liste des classes de base :

  • Ace Trainer : le classique entraîneur fanatique voulant être le plus fort;
  • Athlete : sportif qui va donne la priorité à sa bonne forme physique ainsi qu’à celle de ses pokémons;
  • Capture Specialist : l’expert en capture de pokémons;
  • Cheerleader : personnage qui se concentre sur la motivation morale de son équipe;
  • Chef : personnage qui peut préparer des plats uniques pour rendre ses pokémons plus forts;
  • Coordinator : spécialiste des Pokémon Contests;
  • Dancer : personnage utilisant les mouvements de danse pour influencer les combats;
  • Enduring Soul : très persévérant et solide, ses pokémons sont beaucoup plus endurants que la moyenne;
  • Fashionista : styliste qui peut confectionner des habits modifiant les compétences et statistiques des autres joueurs ou pokémons;
  • Hatcher : spécialiste de l’élevage des œufs de pokémons et des nouveaux-nés;
  • Hobbyist : entraîneur occasionnel qui n’a pas de spécialité, mais qui peut être utile dans tous les domaines;
  • Hunter : rapide et discret, il chasse et combat avec stratégie et finesse;
  • Juggler : agile de ses pokéballs, il réussit des acrobaties exceptionnellement utiles avec celles-ci;
  • Lasher : entraîne ses pokémons de façon rude, mais efficace, frôlant la torture;
  • Martial Artist : maître des arts martiaux s’entraînant physiquement avec ses pokémons;
  • Mastermind : stratèges qui planifie chaque mouvement à son avantage;
  • Medic : soutient les joueurs et pokémons dans leur guérison;
  • Mentor : cherche le meilleur des pokémons les moins forts;
  • Musician : influence les combats à l’aide de musique affectant les alliés comme les adversaires;
  • Photographer : obtient des bonus importants en prenant des photos de lieux ou de pokémons;
  • Researcher : expert dans un domaine de recherche spécifique (botanique, technologie, paléontologie, etc.);
  • Rider : tout comme un fervent cavalier, il utilise ses pokémons comme montures;
  • Rogue : voleur et malfrat profitant de la faiblesse des autres;
  • Roughneck : dur à cuir qui règle généralement tout par la violence ou la force brute;
  • Scientist : fabrique différents objets chimiques (potions, antidote, X-item etc.);
  • Soldier : excellent combattant, mais qui se concentre plutôt en stratégie qu’en force brute (comme Martial Artist);
  • Stat Ace : spécialiste dans une statistique de combat précise (attack, defense, etc);
  • Style Expert : se concentre sur un style précis (beauty, cool, cute, etc.) dans les Pokémon Contests;
  • Survivalist : voyageur qui s’adapte à plusieurs environnements (forêts, désert, montagnes, etc.);
  • Type Ace : spécialiste dans un type de pokémons (fire, fighter, water, dark, etc.);
  • Underdog : se concentre sur l’entraînement des petits pokémons de premières évolutions.
PTU Classe Warper
La Warper, une classe surnaturelle.

Il y a aussi des classes surnaturelles qui donnent des pouvoirs magiques aux joueurs. Celles-ci sont optionnelles et ne doivent pas être considérées à la légère si vous êtes un MJ qui les autorise.

  • Aura Guardian : peut percevoir et manipuler les auras;
  • Channeler : entretient des liens surnaturels avec ses pokémons;
  • Disciple : combattant puissant qui défie certaines lois dues à leur perfectionnisme de l’être;
  • Medium : communique avec les morts et maudit tel un sorcier;
  • Ninja : assassin qui utilise des techniques noires pour se déplacer dans l’ombre;
  • Clairvoyant : maître du passé et du futur;
  • Telekinetic : peut déplacer les objets par la pensée;
  • Telepath : communique par la télépathie et lit dans les pensées;
  • Warper : maître de l’espace et de la téléportation.

Comme vous pouvez voir, il y a énormément de possibilités quant aux personnages qu’il est possible de jouer.

Les pokémons

Après les personnages joueurs, les plus importants sont les pokémons eux-mêmes.

PTU Page Pokédex
Une page du pokédex.

L’exemple ci-dessus démontre une page du pokédex présentant un pokémon avec ses statistiques de base. Le pokédex est un PDF externe au livre de base et il contient tous les pokémons des générations 1 à 6 pour un total de 746 pages (version 1.04). En vous fiant à ces renseignements, vous construisez vos pokémons. On y trouve les statistiques de combats de base (HP, attack, etc.) qui sont augmentées selon le niveau du pokémon.

Les abilities (habiletés) sont aussi présentes dans le RPG. Donnant plusieurs bonus très intéressants, chaque pokémon peut en avoir plus qu’un ou deux, contrairement au jeu vidéo.

La capability list (liste des capacités) regroupe les statistiques de déplacement du pokémon. Étant donné que PTU fonctionne avec une grille de combat, le mouvement du pokémon (à pied, à la nage ou même au vol) devient un aspect stratégique très important. On y trouve aussi certaines capacités passives comme la possibilité de respirer sous l’eau ou de léviter.

La skill list (liste des compétences) donne les compétences du pokémon. Tout comme les joueurs, les pokémons peuvent agir en dehors du combat ou encore interagir avec leur environnement. Lorsqu’un pokémon veut utiliser une compétence, vérifiez sa liste et lancez les dés indiqués.

Comme dans les jeux vidéo, les pokémons n’ont pas tous la même personnalité. Ils possèdent tous une nature qui leur est propre (généralement déterminée de façon aléatoire). Cette nature altère les compétences de combat du pokémon et va aussi influencer son comportement en général.

Les pokémons possèdent aussi des tutor points, une valeur spéciale pour utiliser des features ou des capacités spéciales. Par exemple, un Type Ace peut changer un des types de son pokémon de façon permanente. Donc un Ice Type Ace pourrait donner le type ice à son Gengar au lieu de ghost.

L’évolution

Dans PTU, il y a quelques différences par rapport jeu original. Étant donné qu’il s’agit d’un jeu de rôle sur table, certains aspects ne sont pas fidèles à la réalité et ont été altérés dans les règles de PTU. Les niveaux prérequis pour que certains pokémon évoluent ont été modifiés afin d’être plus justes. Ainsi, vous pouvez choisir des pokémons de départ qui sortent du commun, mais tout de même pouvoir les faire évoluer en même temps que les autres. De plus, certaines évolutions spéciales (telle que lors d’échange) ont tout simplement été remplacées par un niveau minimum comme les autres. Notez que les evolutions stone (pierre d’évolution) sont toujours présentes!

PTU - Evo Stone

L’entraînement

Entraîner des pokémons n’est pas seulement possible qu’en combattant d’autres entraîneurs ou en chassant dans l’herbe haute. Le système offre la possibilité de s’entraîner avec son pokémon en dehors des combats. Passez du temps avec vos monstres de poche et ceux-ci gagnent des points d’expérience. Ceci est très intéressant pour les maîtres de jeu qui n’auront pas à préparer 200 rencontres contre des entraîneurs PNJ!

Loyauté
PTU Loyauté
La loyauté des pokémons est un élément roleplay très important dans PTU.

Dans le jeu vidéo, les pokémons possèdent une valeur d’happiness (ou simplement joie). Dans PTU, cette notion a été remplacée par la loyalty (loyauté), une valeur (qui peut être gardée secrète par le MJ) qui détermine l’engagement d’un pokémon envers son entraîneur. Généralement seulement pour des contextes de jeu de rôle, la loyauté peut être importante en combat lorsqu’un pokémon de grande loyauté s’implique physiquement pour sauver son entraîneur ou même ses amis. Dans le cas contraire, un pokémon maltraité pourrait facilement s’en prendre à son entraîneur ou tout simplement le fuir.

Pour capturer un pokémon

Il existe une façon bien précise de le faire. Le tout est déterminé en pourcentage et sur un jet de capture utilisant 1d100. Certaines situations vont aider la capture du pokémon comme s’il est affecté d’états néfastes (comme poison ou sommeil) ou encore si ses points de vie sont bas. Le livre donne aussi une liste exhaustive de toutes les pokéballs différentes ainsi que leurs effets spéciaux. Donc, après que le MJ ait déterminé le ratio de capture, le joueur lance son d100. S’il atteint un score égal ou plus bas que la cible, il capture le pokémon. Autrement, le pokémon s’échappe et la pokéball est détruite.

Les combats

PTU Combat StageDans PTU, il existe deux types de combat. Il y a les combats régis par la ligue, soit des combats avec des règles précises à respecter (comme lors d’un combat amical). Puis, il y a les combats « full contact« , où il n’y a aucune règle (combat contre des criminels ou pokémons sauvages).

Dans les combats de la ligue, les pokémons agissent chacun leurs tours en même temps que leur entraîneur selon leur valeur de speed. Les entraîneurs ne peuvent pas interagir dans le combat, sauf pour soigner leur pokémons.

Le combat « full contact« , lui, implique aussi les entraîneurs. Donc le personnage peut interagir en combat. Un Musicien qui possède le mouvement Supersonic pourrait tenter de confondre le pokémon adverse ou son entraîneur. C’est aussi dans ces combats que les pokémons peuvent s’en prendre aux humains, qu’ils soient sauvages ou non.

La stratégie

Là où PTU se distingue principalement des jeux vidéo, c’est lors des combats. Ceux-ci se déroulent sur une grille de combat. Les pokémons et joueurs ont une valeur de déplacement qui leur permet de se déplacer sur le terrain de combat.

Les attaques des pokémons ont toutes été adaptées pour ce genre de combat. Donc, l’attaque flame burst, par exemple, fait du dégât à la cible, mais aussi à ceux qui se trouvent autour d’elle. Les mouvements ont des ranges (portée) et des limites d’utilisation (à volonté, un tour sur deux, une fois ou deux par scène). Le placement lors des combats devient alors un élément très amusant, beaucoup plus que dans les jeux vidéo. Ainsi, des attaques comme scratch ont leur utilité, car elles permettent d’attaquer tout en passant à travers l’adversaire. Autre exemple : tackle va faire reculer l’adversaire de deux cases donc devient beaucoup plus utile. Cela devient d’autant plus intéressant quand on tombe en « full contact » ou lors des combats deux contre deux.

Autre donnée importante : les pokémons ne sont pas limités à quatre attaques! Ils peuvent en retenir six, et trois de plus qui sont apprises de TM, par des PNJ, avec des edges ou encore des features. Encore une fois, on ajoute à la diversité, la stratégie et la personnalisation.

Le système, rapidement

PTU GeodudeL’ordre d’initiative est déterminé selon la statistique de combat speed. En combat de ligue, les entraîneurs agissent en même temps que leurs pokémons. Lorsqu’un entraîneur donne une commande à son pokémon, celui-ci peut se déplacer vers l’adversaire et exécuter cette commande.

Lorsqu’un pokémon veut tenter une attaque, le joueur lance 1d20. Il doit atteindre un score égal ou plus haut que la valeur de accuracy check (ou AC) qui est décrite dans l’attaque. Si l’adversaire à de bonnes statistiques d’évasion (physical evasion, special evasion ou speed evasion), il ajoute cette valeur à l’AC de l’attaque. Lorsqu’il réussit, le joueur peut alors lancer les dés de dégâts associés à l’attaque. Il ajoute alors aux dégâts, sa valeur d’attack ou de special attack. On réduit ensuite la defense ou la special defense de l’adversaire pour calculer les dégâts finaux (minimum de 1).

Les blessures
PTU Blessures
Les blessures sont un élément décisif au combat.

Afin d’ajouter un peu de réalisme au jeu, PTU intègre un système d’injuries (blessures). Lorsqu’un personnage ou un pokémon perd trop de points de vie en un coup ou descend en bas d’un certain seuil, il obtient des blessures. Les blessures diminuent les points de vie maximum que les joueurs ou pokémons peuvent avoir. Il est beaucoup plus difficile de soigner les blessures que les points de vie et elle ne se guérissent pas avec de simples potions. Le repos et les soins de long terme sont nécessaires.

C’est aussi en raison des blessures qu’un joueur ou un pokémon peut définitivement mourir. À 10 blessures, c’est fini.

Ce système de blessures est intéressant, car il fait en sorte qu’on ne peut plus prendre les combats de pokémon à la légère et que, même amicaux, les affrontements peuvent être risqués.

Les extensions

Dans le même fichier que le PDF du livre de base, plusieurs extensions sont offertes gratuitement. Nous allons les passer rapidement :

Game of Throhs : Evolution is Coming

PTU GoT

Avec un titre aussi amusant, ce petit PDF de 78 pages offre des suggestions d’univers de type fantasy. Que ce soit dans la fantasy médiéval classique ou asiatique, le livre vous propose plein d’idées pour faire de votre aventure une histoire de pokémon unique. Le livre aborde aussi le thème arabe (arabian night), PIRATES! et steampunk. Il propose aussi d’altérer l’origine de certains pokémons pour les inclure dans ces univers. Par exemple, un Rotom pourrait devenir un type ghost, car il possède les gens et les armures d’un château.

Game of Throhs offre aussi de nouveaux objets comme des armes et armures des différents thèmes suggérés. Il ajoute de nouvelles classes pour vos personnages ainsi que des modifications à certaines déjà incluses dans le livre de base.

Pertinence : 8.5/10

Do Porygon Dream of Mareeps?

PTU DPDOM

Si Game of Throhs nous ramène dans un passé lointain, Do Porygon Dream of Mareeps nous lance dans un future de science et de mystère technologique. Ce PDF de 161 pages aborde les thèmes de la science-fiction les plus connus comme le space opera, le space sestern, le cyberpunk, le post-apocalyptique, le transdimensionnel et plusieurs autres.

Le livre va aussi explorer en détail les technologies de l’univers pokémon comme les pokéballs, le pokédex ou encore les TM. Même dans une partie classique, il peut être intéressant d’aborder ces thèmes ou simplement de s’en inspirer.

On y ajoute aussi plusieurs règles comme la toxicité (ou radioactivité), la navigation spatiale et les variations de gravité.

Pertinence : 8.5/10

The Blessed and the Damned

PTU BnD

Ce magnifique PDF de 92 pages passe en revue chaque pokémon légendaire et leur donne une description mythique. L’auteur a hiérarchisé le panthéon des pokémons légendaires de façon intéressante. Il explique le rôle de chacun et leur représentation dans l’univers.

Chaque pokémon de légende à son histoire captivante et inspirante. Ce livre est une mine d’idées pour ajouter vos pokémons légendaires préférés à vos aventures. On y ajoute aussi certaines règles spéciales comme des edges et features qui peuvent être donnés par des pokémon légendaires. Ainsi, vos joueurs pourraient avoir des pouvoirs de feu qui ont été donnés par Hoot Hoot afin de délivrer Articuno, Zapdos et Moltres des griffes d’un entraîneur aux ambitions destructrices.

Pertinence : 9.5/10

Conclusion

Positifs :

  • Excellente diversité de personnages et de pokémons;
  • Système de jeu complet et intéressant;
  • Qualité professionnelle pour un jeu fait par des fans;
  • Gratuit.

Négatif :

  • Règles pas toujours claires ou faciles à comprendre;
  • Volumineux, il n’est pas toujours évident de trouver la règle souhaitée en raison de la façon dont le livre est divisé;
  • Couteux à faire imprimer si vous aimez avoir une copie physique.

Liens utiles : 

http://pokemontabletop.com/

http://bulbapedia.bulbagarden.net/wiki/Main_Page

 

6 thoughts on “JDR – Pokémon Tabletop United

  1. Salut! Je suis Doxy , le développeur principal . Je suis heureux que vous avez apprécié notre petit jeu!

  2. Likewise, I’m glad you enjoyed our work! While it’s been a long while since we’ve had any updates (after all this is a side project for us and we’re all busy folks), we hope you like the revisions we got in mind for 1.05 and beyond. This includes a facelift to the books like Game of Throhs (which we will probably end up completely redoing), and Blessed and the Damned.

    Can’t really do much about the printing issue though! That spiral bound book looked really nice though.

  3. Bonjour Doxy!

    Je suis très honoré que tu aie lu ma critique. Effectivement PTU est non seulement un excellent jeu de rôle, mais je tiens spécialement a saluer la détermination et les efforts que toi et ton équipe avez mis pour créer ce jeu. Créer un RPG n’est pas une tâche facile et demande beaucoup de temps, surtout quand ce n’est pas payant. C’est des gens comme toi qui m’inspire car un jour, j’aimerai pouvoir aussi publier mon jeu.

    Bon succès dans tes futurs projet Doxy :)

    – Kevin

  4. Hello Zoofman!

    Thanks for reading my review (if you understood french ;), but I guess numbers spoke by themself anyway!). Its a pleasure for me to review fanmade content, especially when its that huge and professional. You guys did an awesome work and you inspire me a lot for future projects I might have, If you guys are planning to create another game, I’ll gladly read it :)

    Good luck and long life to PTU !

    – Kevin

  5. Hey, thought I might as well jump in with a « merci beaucoup! » since the other developers commented too. The last time I did any substantial amount of reading in French was back in high school, but luckily we had someone to do a rough translation for us. I was impressed by how comprehensive and thorough your review was, and I’m glad you enjoyed the system so much.

    It amazes me that our homebrew project has gotten such a widespread audience, even reaching international players! I hope you continue to have fun with the system.

  6. Hello Castfromhp!

    I’m impress as well to see that my review got to you guys. I’m even more astonished that one of you took the time to translate it :) ! Its an honnor for me to know that the devs of a game i’ve reviewed actually read it. I wish to thank you as well for your great work in the game.

    You guys gave me a lot of motivation to progress in my hobby of writing reveiws about RPGs. Good luck for futur projects!

    – Kevin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *