Critique – Dungeons of Chaos, du RPG dans votre mobile

Les jeux mobiles sont souvent synonymes de passe-temps pendant les pauses au travail ou dans le métro. Normalement, c’est généralement une activité secondaire, rarement un jeu auquel on va volontairement dédier toute notre attention pendant des heures durant. Dungeons of Chaos est l’exception qui confirme la règle. Voyez comment ce petit jeu m’a occupé pendant une bonne quinzaine d’heures en quelques jours seulement. Notez que le jeu n’est pas tout à fait complet et que des mises à jour sont faites de manière quotidienne.

FICHE TECHNIQUE

  • Développeur : Prometheusheir RPGs
  • Plateforme : Android (4.3 et plus), iOS (6 ou plus)
  • Nombre de joueurs : 1
  • Type de jeu : RPG, rogue-like.
  • Prix de base : 4.99 $CAN
  • Disponible en français : non
  • Extensions : non

Qu’est-ce que Dungeons of Chaos ?

D’allure simple et rétro, Dungeons of Chaos (DoC) est un RPG qui utilise le principe du tour par tour dans une esthétique qui rappelle les vieux classiques comme Ultima. Vous guidez un groupe d’aventuriers à travers un monde infesté de monstres où vous devrez acquérir de l’expérience en combat afin d’accomplir différentes quêtes; bref une formule connue. Là où DoC se démarque, c’est dans la profondeur de ses mécaniques et dans l’effort de stratégie mis derrière chacun des combats.

 

Présentation

Graphiquement, le jeu est très simple et le pixel est de mise. Il y a peu d’animation, en fait aucune, de la part de vos personnages à part certains sorts lancés. Ceci peut être un élément dissuasif pour beaucoup, mais, si l’on se donne la peine d’étudier les mécaniques, on y trouve son plaisir. Presque tout est installé dans une grille, donc il y a beaucoup de répétitions dans les décors. Les personnages sont statiques, mais reconnaissables.

DoC - Landscape

Le tout est appuyé de visuel haute-définition, pour les menus par exemple, question de rendre tout lisible, surtout si vous jouez sur un petit écran. Honnêtement, certains de ces aspects viennent un peu gâcher l’ambiance rétro. Le cadre des menus, par exemple, contraste beaucoup avec le décor du jeu, mais peut-être suis-je trop puriste?

Niveau sonore, on se rattrape beaucoup avec de jolies ambiances. Sans être dans le chiptune, la musique est simple et donne une bonne profondeur aux décors. Les musiques de fond de donjons sont à la limite même stressantes, ce qui plonge bien dans les couleurs souvent sombres des grottes qu’on explore.

 

Histoire / personnages

Vous l’aurez deviné, il n’y a pas l’intrigue du siècle ici. Les forces du mal attaquent le royaume et vous vous sauvez avec le roi et une poignée de soldats. Vous vous isolez donc sur une île loin du château pris d’assaut pour enquêter sur les monstres du chaos qui sortent d’on ne sait trop où. Bref, vous devrez trouver un moyen de retourner sur le continent principal et d’accomplir certaines quêtes pour vous allier avec divers peuple et ainsi vaincre les forces du chaos. En réalité, on se fou un peu de l’histoire, car elle ne prend vraiment une place importante dans le facteur plaisir qu’on a à jouer. On met surtout l’emphase sur l’exploration, les butins et les combats.

DoC - Vorpal
Lisez la description en haut à droite. C’est bien ce que vous croyez ;)

 

Mécaniques du jeu

Contrôles

Vous dirigez votre personnage pion (celui qui représente le groupe) à l’aide de flèches qui sont dans le coin inférieur gauche de votre écran. Vous pouvez aussi cliquer sur l’emplacement où vous souhaitez que votre personnage se déplace. Ces deux modes de déplacement entrent souvent en conflit alors qu’on pense appuyer sur une flèche, mais qu’en réalité on a appuyé à côté de la flèche sur la carte de jeu et que le personnage décolle dans cette direction. Ces fonctions ne sont pas optionnelles, malheureusement. Lors des combats, il peut aussi vous arriver de vouloir choisir une cible pour un sort et finalement votre mage se déplace d’une case, car vous avez appuyé juste à côté du monstre. Les cases sont petites et on ne peut pas agrandir l’image en combat.

Classes

Le tout est divisé en classe, que vous choisissez en début de partie. Les compétences et l’équipement que vos personnages peuvent utiliser dépendent inévitablement de ce dernier facteur. Leur évolution en statistique, avec les niveaux, change selon la classe. À partir d’un certain moment dans votre progression, vous aurez la change d’augmenter de prestige et de joindre une guilde pour ainsi obtenir une nouvelle classe plus puissante. Fait assez décevant, par contre, c’est qu’on ne sait pas vraiment à l’avance quelle guilde nos personnages peuvent joindre. Par exemple, j’aurais cru que mon Ranger puisse devenir Marksman, mais il fut malheureusement limité à la classe de Warrior, tout comme mon Fighter. J’ai donc terminé le jeu avec un équipe moins bien optimisée.

Les menus

Peut-être que ça peut sembler un point bénin, mais les menus de statistique et de personnages dans DoC sont plutôt complexes. Il n’a pas de tutoriel, à part un menu “Help” où on vous montre une diapo de 80 pages sur comment jouer, rien de très attirant. Il devient alors plus tentant “d’apprendre sur le tas”. Détail que j’espère que les développeurs pourront remédier pour les joueurs néophytes.

DoC - Menus

Pour l’équipement, le classement est simple et efficace. On déplace facilement les objets d’un inventaire à l’autrement, permettant de vendre d’un coup le contenu d’une section. Beaucoup de temps gagné. Les boutiques ont des boutons pratiques comme “Tout identifier” ou “Vendre tous les objets non magiques”.

Combats

Alors que vous rencontrez vos adversaires sur la carte du monde, les combats, eux, se passent sur un terrain large et vide, laissant beaucoup d’espace pour le mouvement. J’aurais apprécié des thèmes différents selon l’environnement avec, peut-être, quelques obstacles, mais le terrain est le même pour tous les combats.

DoC - Combats
Autre fait intéressant : On n’affiche pas le coût en mana des sorts, mais la quantité de fois que vous pouvez les lancer selon ce qu’il vous reste de mana.

C’est du tour par tour, votre groupe contre celui de l’ennemi. Les personnages ayant le plus de rapidité agissent plus vite et plus souvent que les autres. Chaque tour consiste en une seule et simple action : bouger d’une case, attaquer ou utiliser une habileté (magie). Le placement de vos troupes est important, car on peut plus facilement toucher un ennemi au corps à corps lorsqu’il est pris en tenaille par exemple. Certains sorts nécessitent qu’on soit près de ses alliés. Il y a un bouton de “Combat automatique” qui peut être utilisé dans les cas où on prévoit finir rapidement et passer à autre chose. Avant chaque combat, les connaissances de vos personnages (monster lore) vous donneront une idée du niveau de difficulté. Certains combats devront être joués avec de grandes précautions. La défaite faisant partie du jeu, on pardonne quand même bien. Si des membres de votre équipe tombent au combat (ou même tous), on ne perd pas la progression, mais on vous ressuscite au temple le plus près avec une petite pénalité en point d’expérience. De toute façon, la fuite est presque toujours une option envisageable.

DoC - Druid

 

Conclusion

Dungeons of Chaos est un jeu qui saura plaire aux amoureux du RPG classique, qui ne sont pas trop difficiles sur les graphiques. Ses mécaniques sont très amusantes et nous accrochent très rapidement. Le rythme est bon et il offre pas mal de temps de jeu, même incomplet (une bonne quinzaine d’heures). Le tout est bien balancé et la progression se fait bien. C’est rare qu’un 5$ investi dans un jeu mobile m’ait offert autant de matériel. Bon, rien d’impressionnant au niveau de l’histoire et vos personnages sont vides, mais l’accent se fait surtout sur les combats et sur les éléments RPG. Le 5$ en veut la peine et j’ai très hâte de voir la suite et de poursuivre mon exploration des Dungeons of Chaos!

On aime :

  • Système de combat tactique excellent;
  • Vaste monde aux multiples donjons à explorer;
  • Musique enchanteresse et de qualité;
  • Difficulté très acceptable et modifiable au besoin.

On aime moins :

  • Peu de variété dans les graphiques, notamment niveau décors;
  • Précision difficile avec les contrôles tactiles;
  • Il reste encore des chapitres à paraître, il n’y a pas encore de réelle conclusion à l’aventure;
  • Histoire peu intéressante.

 

DoC - Gnomes

Quelques liens intéressants;

Les jeux mobiles sont souvent synonymes de passe-temps pendant les pauses au travail ou dans le métro. Normalement, c'est généralement une activité secondaire, rarement un jeu auquel on va volontairement dédier toute notre attention pendant des heures durant. Dungeons of Chaos est l'exception qui confirme la règle. Voyez comment ce petit jeu m'a occupé pendant une bonne quinzaine d'heures en quelques jours seulement. Notez que le jeu n'est pas tout à fait complet et que des mises à jour sont faites de manière quotidienne. FICHE TECHNIQUE Développeur : Prometheusheir RPGs Plateforme : Android (4.3 et plus), iOS (6 ou plus) Nombre de joueurs : 1 Type de jeu : RPG, rogue-like. Prix de base : 4.99 $CAN Disponible en français : non Extensions : non Qu'est-ce que Dungeons of Chaos ? D'allure simple et rétro, Dungeons of Chaos (DoC) est un RPG qui utilise le principe du tour par tour dans une esthétique qui rappelle les vieux classiques comme Ultima. Vous guidez un groupe d'aventuriers à travers un monde infesté de monstres où vous devrez acquérir de l'expérience en combat afin d'accomplir différentes quêtes; bref une formule connue. Là où DoC se démarque, c'est dans la profondeur de ses mécaniques et dans l'effort de stratégie mis derrière chacun des combats. https://www.youtube.com/watch?v=mtdO0Pnz4RI   Présentation Graphiquement, le jeu est très simple et le pixel est de mise. Il y a peu d'animation, en fait aucune, de la part de vos personnages à part certains sorts lancés. Ceci peut être un élément dissuasif pour beaucoup, mais, si l'on se donne la peine d'étudier les mécaniques, on y trouve son plaisir. Presque tout est installé dans une grille, donc il y a beaucoup de répétitions dans les décors. Les personnages sont statiques, mais reconnaissables. Le tout est appuyé de visuel haute-définition, pour les menus par exemple, question de rendre tout lisible, surtout si vous jouez sur un petit écran. Honnêtement, certains de ces aspects viennent un peu gâcher l'ambiance rétro. Le cadre des menus, par exemple, contraste beaucoup avec le décor du jeu, mais peut-être suis-je trop puriste? Niveau sonore, on se rattrape beaucoup avec de jolies ambiances. Sans être dans le chiptune, la musique est simple et donne une bonne profondeur aux décors. Les musiques de fond de donjons sont à la limite même stressantes, ce qui plonge bien dans les couleurs souvent sombres des grottes qu'on explore.   Histoire / personnages Vous l'aurez deviné, il n'y a pas l'intrigue du siècle ici. Les forces du mal attaquent le royaume et vous vous sauvez avec le roi et une poignée de soldats. Vous vous isolez donc sur une île loin du château pris d'assaut pour enquêter sur les monstres du chaos qui sortent d'on ne sait trop où. Bref, vous devrez trouver un moyen de retourner sur le continent principal et d'accomplir certaines quêtes pour vous allier avec divers peuple et ainsi vaincre les forces du chaos. En réalité, on se fou un peu de l'histoire, car elle ne prend vraiment une place importante dans le facteur plaisir qu'on a à…

Évaluation finale

Histoire/Narration - 4
Personnages - 6.5
Qualité graphique - 6
Qualité sonore - 9.5
Facteur plaisir - 9
Facteur difficulté - 8
Facteur innovation - 7.5
Bogue et stabilité - 9.5

7.5

Un bon jeu

Dungeons of Chaos est un jeu qui saura plaire aux amoureux du RPG classique, qui ne sont pas trop difficiles sur les graphiques. Ses mécaniques sont très amusantes et nous accrochent très rapidement. Le rythme est bon et il offre pas mal de temps de jeu, même incomplet (une bonne quinzaine d'heures). Le tout est bien balancé et la progression se fait bien. C'est rare qu'un 5$ investi dans un jeu mobile m'ait offert autant de matériel. Bon, rien d'impressionnant au niveau de l'histoire et vos personnages sont vides, mais l’accent se fait surtout sur les combats et sur les éléments RPG. Le 5$ en veut la peine et j'ai très hâte de voir la suite et de poursuivre mon exploration des Dungeons of Chaos!

User Rating: Be the first one !
8
Kevin Plante-Germain

About Kevin Plante-Germain

Gamer métalleux de naissance, j'oeuvre particulièrement dans les jeux de rôle comme GM à l'imagination sans limites. Adepte des jeux Indie et à petit déploiement, j'aime l'innovation et la simplicité. Je suis une personne créative et expressive qui adore explorer les différents jeux qui s'offrent à moi. J'aime la mythologie nordique, les nains, les choses innommables "from outer space", DC Comics et ma collection Steam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *