Critique – Duck Game… un futur canardesque à souhait!

Duck Game!

Le canard, nous le savons tous, est un animal majestueux aux plumes magnifiques que les personnes âgées adorent nourrir à coups de miches de pain près des lacs publics. Mais le canard est également un animal violent capable de choses effroyables : cannibalisme, nécrophilie, et j’en passe. Derrière leur apparence mignonne se cachent de véritables monstres! Et si l’on vous proposait un jeu vidéo dans lequel vous incarniez des canards assoiffés de sang?

Bienvenue dans Duck Game!


Fiche technique

  • Date de sortie : 4 juin 2015
  • Développeur : Landon Podbielski
  • Éditeur : Adult Swim Games
  • Plateformes : PC
  • Nombre de joueurs : 4
  • Type de jeu : action, multijoueur
  • Prix de base : 13.99 $
  • Disponible en français : non
  • Expansions : non, mais le jeu utilise Steam Workshop

Des canards… que… quoi?

Donc, on nous met des canards dans les mains, et on fait quoi? On les fait se combattre à mort à l’aide d’armes variées dans des arènes toutes aussi dangereuses les unes que les autres bien sûr! Pour faire court, on nous propose ici un jeu d’action dans lequel quatre joueurs s’affrontent jusqu’à ce que mort s’ensuive. Imaginez une sorte de Super Smash en 2D, avec des canards au look rétro. Quoique ce concept ne soit pas tout à fait nouveau, il est plaisant de voir de nouveaux jeux de la sorte arriver sur Steam.

DuckGame_Canards
Qu’ils sont beaux nos canards…

Les mécaniques de jeu

Donc, tel que mentionné précédemment, on nous propose une arène de combats à la Super Smash Bros dans laquelle des canards combattent à mort à l’aide d’armes violentes et variées. Bien sûr, pour ce faire, le jeu nous offre la possibilité de jouer avec 3 autres joueurs grâce à un mode multijoueur en ligne ou bien en jeu local sur le même écran (et ordinateur). Le jeu nous offre également un mode solo dans lequel il nous est possible de compléter une série d’épreuves variées.

Mode solo “arcade”

Parce que, quelques fois, il nous arrive de vouloir jouer seul, Duck Game offre aux joueurs un mode “Challenge” dans lequel on propose une série de défis à compléter. En récoltant des billets à l’aide de médailles de bronze, d’argent ou d’or, on parvient à déverrouiller de nouveaux défis ainsi que certains modificateurs de parties multijoueurs (locales ou en ligne). Les défis qu’on nous y propose sont variés et sont la parfaite occasion de maîtriser les mécaniques subtiles du jeu. Par exemple, il est possible d’utiliser la scie à chaîne afin de glisser super rapidement au sol… Sans ces niveaux, je n’aurais jamais appris l’existence de cette mécanique de jeu.

Les défis sont TRÈS difficiles, mais vous permettront de devenir de vraies machines à tuer!

DuckGame_Arcade1

DuckGame_Arcade2

Modes multijoueurs “local / en ligne”

Le concept du mode multijoueur est assez simple. On détermine à l’avance le nombre de victoires que doit accumuler un canard pour remporter la partie. Par la suite, on lance les quatre joueurs dans une série de combats rapides dans lesquels ils devront utiliser les armes offertes par le jeu. Un canard gagne un point lorsqu’il est le dernier survivant d’une manche, aucun point n’est gagné si tout le monde est mort. On répète le tout jusqu’à ce qu’un joueur ait gagné le nombre de points prédéterminés.

Simple, rapide et TRÈS efficace

DuckGame_LocalMP

DuckGame_EnligneMP


Les contrôles

Quoique le jeu puisse être joué à l’aide d’un clavier, il est préférable de le jouer à l’aide d’une manette. On remarque rapidement que les contrôles du jeu sont intuitifs et faciles à comprendre. D’ailleurs, j’aime le fait que l’on permet au joueur d’apprendre à contrôler son personnage avant même de commencer les combats.

En effet, avant de combattre, les joueurs doivent sélectionner leur équipe (chapeau), équiper l’arme qui traîne au sol et sauter au travers de la vitre qu’ils doivent détruire afin d’annoncer qu’ils sont prêts. Ces quelques actions permettent, en l’espace de quelques secondes, de montrer au joueur les bases qu’il doit maîtriser.

DuckGame_Chapeaux


Et c’est amusant?

Le mode solo de style arcade est toutefois assez amusant, quoique très difficile. Obtenir des médailles d’or pour chaque mission nécessitera plusieurs heures de pratique! En groupe, autour d’un même écran, c’est SUPERBE! La rivalité qui s’installe autour du jeu entre les joueurs est très bien, et les joueurs finissent par rire ensemble des erreurs commises tout au long du jeu. Cependant, c’est une ambiance complètement différente lorsque l’on joue en ligne. Les joueurs abusent de bogues, le jeu possède souvent une connexion instable, et bien souvent, on s’affronte à d’autres joueurs qui ont maîtrisé chaque recoin du jeu, n’offrant donc aucune chance.

Le jeu ne se prend pas au sérieux, et c’est très important que les joueurs le fassent également. C’est dans son humour et son rythme que le jeu prend tout son sens.

DuckGame_Success


Les graphismes

La qualité artistique du jeu se veut d’allure rétro. On utilise un style 8-bit simple dans son approche, mais efficace. Les canards sont bien représentés, les animations sont bien, l’interface est réussie et facile à comprendre. Je ne considère pas que Duck Game est un chef d’oeuvre quant aux graphismes rétro, mais il reste tout de même agréable à l’œil des amateurs de ce style, beaucoup moins à ceux cherchant de l’extraordinaire.

DuckGame_TitleScreen


Et la stabilité du jeu?

Ok, le jeu est bien réussi artistiquement parlant, mais celui-ci possède tout de même son lot de problèmes côté stabilité. Premièrement, malgré le fait que je possède un ordinateur assez puissant pour jouer tous les jeux de la dernière heure sans problèmes, j’arrive à avoir des problèmes de stabilité pendant que je joue en mode solo. Chaque 5 ou 10 secondes, mon jeu gèle l’espace d’une fraction de seconde, ce qui a pour effet d’affecter ma vitesse de réaction. De nombreuses personnes semblent reporter des problèmes similaires, et les raisons semblent variées. Après plusieurs heures de recherche, je n’ai réussi qu’à régler partiellement le problème en jouant en mode “fenêtre”. Le mode plein-écran semble causer des troubles de stabilité.

On s’entend que ce problème est assez décevant. Il est possible de régler la chose si on prend la peine d’essayer toutes les solutions proposées par la communauté (ou en ayant une bombe informatique digne de la NASA), mais cela demande un investissement de temps que peu de gens possèdent.


La musique et les effets sonores

Si le look rétro n’est pas exceptionnel, je dois avouer que j’ai un faible pour la trame sonore de ce jeu. Étant un fervent amateur de musique chiptune, je suis rapidement tombé en amour avec la trame sonore de ce jeu qui m’invoque la Sega Genesis. La musique est bien rythmée, variée et s’adapte bien au rythme rapide du jeu. C’est à mon avis une réussite en matière de musique!

Si jamais le style musical de ce jeu vous intéresse, je vous conseille vivement d’aller visiter le site web du musicien, vous serez ravis.


La rejouabilité

L’un des points forts de ce jeu est clairement son aspect communauté qui offre la chance aux joueurs de créer du contenu original et de le partager entre eux. Le jeu le fait de deux façons; à l’aide d’un créateur de niveaux et à l’aide de Steam Workshop.

Éditeur de niveaux

DuckGame_Editor

Donc, le jeu nous offre un éditeur de niveau assez bien monté. Sans nous donner de tutoriels interminables, on nous met à la disposition un outil facile à utiliser à la fois compatible avec la manette de jeu, mais également avec le combo souris-clavier. Si jamais vous avez envie de mettre du piquant à vos parties entre amis, vous pourrez alors créer vos propres arènes de combat spécialisées. Cet éditeur nous permet donc de créer des arènes pour le jeu multijoueur, mais nous permet également de créer des cartes de jeu “arcade” avec des objectifs bien précis. Bref… on nous permet de faire ce qu’on veut avec le jeu. Un GROS plus pour celui-ci.

Steam Workshop

DuckGame_Workshop

Bref, si vous êtes un joueur régulier sur Steam, vous êtes probablement au courant de ce qu’est le Steam Workshop. En gros, c’est une interface supportée par la compagnie permettant aux joueurs de partager des mods entre eux sur les jeux supportant la communauté de modding. Sur Duck Game, le nombre de modifications du genre est énorme! On nous propose de nouveaux chapeaux, de nouvelles cartes de jeu, de nouvelles armes, éléments de décors, et j’en passe!

S’il y a bien une chose qui puisse permettre à un jeu d’avoir une longue durée de vie, c’est bel et bien l’ouverture à la communauté de modding. Chapeau à Adult Swim Games pour avoir prit cette décision.


Conclusion sur Duck Game

Malgré qu’il possède quelques problèmes, Duck Game est un jeu avec beaucoup de potentiel. Le jeu est rapide, facile à prendre en main, possède une superbe trame sonore et offre un niveau de rejouabilité énorme. Avec son mode de défis “arcade”, ses modes multijoueurs, son intégration de mods ainsi que la possibilité de créer ses propres arènes de combat avec son éditeur de cartes simple d’utilisation, il y a de quoi s’amuser plusieurs heures. Si vous cherchiez un nouveau jeu auquel jouer avec vos amis en local, je peux facilement vous conseiller de vous le procurer. Cependant, assurez-vous de régler les problèmes de stabilité du jeu avant de commencer.

On aime :

  • Possède un mode multijoueur local
  • Très amusant, à jouer entre amis
  • Facile à apprendre, contrôles intuitifs
  • Rythme de jeu très rapide, pas d’attente
  • Le jeu ne se prend pas au sérieux, drôle
  • Trame sonore nous rappelant l’époque de la Sega Genesis
  • Le mode de jeu “arcade” permettant de maîtriser chaque mécanique
  • Le jeu possède un éditeur de niveaux facile à prendre en mains
  • Supporte Steam Workshop, offre des tonnes de niveaux, armes, chapeaux et autres objets gratuitement aux joueurs

On aime moins :

  • La connexion du mode multijoueur en ligne est parfois instable
  • Utiliser des mods en ligne cause énormément de problèmes
  • Le jeu est beau, mais trop simple dans son approche visuelle
  • Aucune optimisation pour le mode plein écran, cause des problèmes de lags, même lorsque joué en mode solo

DuckGame_Annonceur

Merci à Adult Swim Games de nous avoir procuré un exemplaire du jeu.

Le canard, nous le savons tous, est un animal majestueux aux plumes magnifiques que les personnes âgées adorent nourrir à coups de miches de pain près des lacs publics. Mais le canard est également un animal violent capable de choses effroyables : cannibalisme, nécrophilie, et j'en passe. Derrière leur apparence mignonne se cachent de véritables monstres! Et si l'on vous proposait un jeu vidéo dans lequel vous incarniez des canards assoiffés de sang? Bienvenue dans Duck Game! Fiche technique Date de sortie : 4 juin 2015 Développeur : Landon Podbielski Éditeur : Adult Swim Games Plateformes : PC Nombre de joueurs : 4 Type de jeu : action, multijoueur Prix de base : 13.99 $ Disponible en français : non Expansions : non, mais le jeu utilise Steam Workshop https://www.youtube.com/watch?v=DGm7LrocVuA Des canards... que... quoi? Donc, on nous met des canards dans les mains, et on fait quoi? On les fait se combattre à mort à l'aide d'armes variées dans des arènes toutes aussi dangereuses les unes que les autres bien sûr! Pour faire court, on nous propose ici un jeu d'action dans lequel quatre joueurs s'affrontent jusqu'à ce que mort s'ensuive. Imaginez une sorte de Super Smash en 2D, avec des canards au look rétro. Quoique ce concept ne soit pas tout à fait nouveau, il est plaisant de voir de nouveaux jeux de la sorte arriver sur Steam. Qu'ils sont beaux nos canards... Les mécaniques de jeu Donc, tel que mentionné précédemment, on nous propose une arène de combats à la Super Smash Bros dans laquelle des canards combattent à mort à l'aide d'armes violentes et variées. Bien sûr, pour ce faire, le jeu nous offre la possibilité de jouer avec 3 autres joueurs grâce à un mode multijoueur en ligne ou bien en jeu local sur le même écran (et ordinateur). Le jeu nous offre également un mode solo dans lequel il nous est possible de compléter une série d'épreuves variées. Mode solo "arcade" Parce que, quelques fois, il nous arrive de vouloir jouer seul, Duck Game offre aux joueurs un mode "Challenge" dans lequel on propose une série de défis à compléter. En récoltant des billets à l'aide de médailles de bronze, d'argent ou d'or, on parvient à déverrouiller de nouveaux défis ainsi que certains modificateurs de parties multijoueurs (locales ou en ligne). Les défis qu'on nous y propose sont variés et sont la parfaite occasion de maîtriser les mécaniques subtiles du jeu. Par exemple, il est possible d'utiliser la scie à chaîne afin de glisser super rapidement au sol... Sans ces niveaux, je n'aurais jamais appris l'existence de cette mécanique de jeu. Les défis sont TRÈS difficiles, mais vous permettront de devenir de vraies machines à tuer! Modes multijoueurs "local / en ligne" Le concept du mode multijoueur est assez simple. On détermine à l'avance le nombre de victoires que doit accumuler un canard pour remporter la partie. Par la suite, on lance les quatre joueurs dans une série de combats rapides dans lesquels ils devront utiliser les armes offertes par le jeu. Un…

Évaluation Finale

Histoire / Narration - 5
Qualité Graphique - 7
Qualité Sonore - 10
Facteur plaisir - 9
Facteur difficulté - 8
Facteur innovation - 7
Facteur rejouabilité - 10
Bogues et stabilité - 5

7.6

QUACK!

Malgré qu'il possède quelques problèmes, Duck Game est un jeu avec beaucoup de potentiel. Le jeu est rapide, facile à prendre en main, possède une superbe trame sonore et offre un niveau de rejouabilité énorme. Avec son mode de défis "arcades", ses modes multijoueurs, son support de mods ainsi que la possibilité de créer ses propres arènes de combat avec son éditeur de cartes simple d'utilisation, il y a de quoi s'amuser plusieurs heures. Si vous cherchiez un nouveau jeu auquel jouer avec vos amis en local, je peux facilement vous conseiller de vous le procurer. Cependant, assurez-vous de régler les problèmes de stabilité du jeu avant de commencer.

User Rating: Be the first one !
8
Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de 13 ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo et de l'assurance-qualité. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...

One thought on “Critique – Duck Game… un futur canardesque à souhait!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *