Twin Peaks : 25 ans d’influence

Au mois d’avril 1990, les téléspectateurs découvrent une série au style totalement différent de ce qui est présenté à la télévision. Le public optait pour les comédies de situation ou les intrigues familiales des téléromans. Arrive alors Twin Peaks, une émission écrite par Mark Frost et David Lynch (réalisateur du film Dune) qui raconte l’enquête sur la mort de Laura Palmer. Le corps de la jeune fille la plus populaire de l’école est retrouvé sur le bord de la rivière. Pour enquêter sur la mort de Laura, le FBI envoie l’agent spécial Dale Cooper incarné par Kyle MacLachlan. Doté d’un sens de l’intuition hors du commun, et parfois guidé par des visions dans ses rêves, Cooper perturbe la tranquillité de Twin Peaks. Il est assisté dans son enquête par le shérif Harry Truman et son équipe. Les habitants de la ville ont tous leurs secrets, et Laura Palmer est celle qui en possède le plus.

Twin Peaks a révolutionné la télévision lors de sa diffusion. Tous les jeudis soir à 21 h, les familles se réunissaient devant la télévision pour apprendre la réponse à la question qui était sur toutes les lèvres : qui a tué Laura Palmer? Le lendemain, au travail, ceux qui avaient regardé l’émission se rassemblaient autour de la machine à café et discutaient de ce qu’ils pensaient de l’émission de la veille. À l’époque, Internet et les médias sociaux ne faisaient pas partie du paysage, les discussions se déroulaient donc en personne. Aucun risque de télécharger l’émission pour la regarder d’un bout à l’autre pendant la fin de semaine. Pour connaître la suite, il fallait s’asseoir devant la télévision toutes les semaines. Au fur et à mesure que l’émission avance, les liens entre les personnages sont connus et les secrets, révélés. Le point le plus surprenant de Twin Peaks est l’atmosphère. Les personnages sont intrigants, l’ambiance de la ville est étrange, et les visions de Cooper le sont tout autant.

dale cooper

Le visuel ajoute une dose d’insolite à une émission déjà bien singulière. David Lynch aime effectuer des zooms sur des éléments du décor. Par exemple, des plans montrant le vent dans les arbres ou, tout simplement, une lumière au-dessus d’une intersection déserte. Ces plans, qu’on peut trouver inutiles, augmentent le taux d’excentricité de l’émission. Certains épisodes commencent par un angle de vue déconcertant comme lorsque la caméra finit de reculer et que le spectateur se rend compte qu’il voyait l’intérieur d’un objet anodin. La bande sonore complète le tableau avec différents styles musicaux qui rendent les scènes inoubliables. Vous vous souviendrez d’une scène avec de simples rideaux rouges comme décor tant la musique rend la séquence mémorable.

Le désir de découvrir le meurtrier de Laura reste présent en trame de fond et chaque renseignement supplémentaire sur son identité fait que l’on devient de plus en plus mordu de la série. L’envie de connaître davantage les autres personnages et leurs secrets fait défiler les 29 épisodes de la série très rapidement. Chaque épisode amène son lot de réponses qui, elles-mêmes, engendrent de nouvelles questions. Twin Peaks est une série à découvrir si vous êtes un amateur de mystères et d’intrigues dans l’univers d’une petite ville entourée d’une forêt où la vie n’est pas aussi tranquille qu’il n’y paraît.

twin peaks rideaux

On reconnait le statut culte d’une série lorsqu’on peut constater son influence durant les 25 années suivantes. Que vous ayez regardé ou non Twin Peaks, vous avez déjà vu, sans le savoir, un clin d’œil ou alors carrément un hommage dans un jeu, un film ou une série télé. Les développeurs de jeux vidéo adorent insérer des références dans leurs œuvres. Les fans de Max Payne 2  se souviendront sûrement des émissions intitulées Adress Unknown présentée sur les télévisions éparpillées à travers le jeu à propos d’un homme se sauvant d’un meurtrier tout en essayant de se souvenir de son passé? Ces courts épisodes s’inspirent de l’émission Invitation to Love diffusé dans Twin Peaks. Il y a certains jeux qui contiennent bien plus que des références, ils ont franchement pris des éléments de la série pour les intégrer dans leurs univers. Lorsqu’Alan Wake doit aller rencontrer le shérif de la ville de Bright Falls, l’extérieur du poste de police est semblable à celui de Twin Peaks. Le personnage de la dame à la lanterne guidant Alan vers la fin du jeu est la cousine spirituelle de la dame à la bûche de Twin Peaks. Pour aller plus loin, Deadly Premonitions est le jeu qu’il vous faut si vous désirez expérimenter ce qui est presque l’adaptation de l’émission. Vous incarnerez un agent du FBI qui vient enquêter sur le meurtre d’une jeune fille blonde dans une petite ville aux personnages particuliers et avec des secrets lugubres. Pratiquement tous les personnages de Twins Peaks ont leurs doubles dans Deadly Premonitions.

La série Lost partage également un aspect surnaturel avec Twin Peaks. Dans Les Sopranos, les rêves divinatoires sont un trait commun entre l’agent du FBI de la série et le personnage principal. Tandis que, dans la série française Les Revenants, c’est plutôt le contexte de la petite ville entourée par la forêt où se déroulent des événements étranges qui est repris. C’est alors que vous constaterez les références à Twin Peaks dans un grand nombre de séries télé, de jeux vidéo et de films.

Les petits, moyens et grands fans seront d’ailleurs ravis d’apprendre que la suite de Twin Peaks est présentement en tournage avec le retour de la distribution originale pour 2016. Twin Peaks est et restera une émission à regarder qui répond amplement aux critères essentiels que doit posséder une série, c’est-à-dire être divertissante et immerger le spectateur jusqu’à la toute dernière minute.

https://www.youtube.com/watch?v=UXjTEw9Qm0k

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *