Turtle Power : The Definitive History of the Teenage Mutant Ninja Turtles

Il y a maintenant 30 ans que le public a pu découvrir pour la première fois les tortues ninjas. À l’époque, le projet apparaissait modeste et l’idée absurde, voire même farfelue! Pourtant, le concept a fait un sacré bout de chemin pour devenir, dans les années 90, un phénomène culturel remarquable qui, encore aujourd’hui, est exploité. On n’a qu’à penser au film d’animation de 2007, TMNT, au remake de l’excellent jeu d’arcade Turtles in Time en 2009 ou encore, au film de Michael Bay qui sortira à l’été 2014.

Pizza time!
Pizza time!

En 2008, Isaac Eliott-Fisher, fan notoire de la série, approche Mark Hussey et Randall Lobb avec l’idée folle de se lancer dans la production d’un documentaire relatant la saga des tortues ninjas, de même que l’impact non négligeable que celle-ci a pu avoir dans la culture populaire. L’idée, sur le coup, apparaît difficile à réaliser, mais ceux-ci se lancent néanmoins dans le projet en 2009. Après avoir cumulé de nombreuses entrevues, c’est en 2014 qu’on aura droit au produit fini, présentement disponible sur Netflix et disponible en dvd dès le mois d’août. Ce dernier consiste en de nombreux entretiens, avec une panoplie d’artisans qui ont contribués, d’une manière ou d’une autre, à l’essor du phénomène. Quelques fans apportent aussi une ribambelle d’informations intéressantes sur le sujet.

Les 2 créateurs (Source : moviepilot.com)
Les 2 créateurs (Source : moviepilot.com)

D’entrée de jeu, on nous présente les deux créateurs de la série mythique : Peter Laird et Kevin Eastman. On y explique comment leur passion pour la bande dessinée les as réunis, les menant à créer ensemble les studios Mirage, au début des années 80, en quête d’un projet commun. C’est d’ailleurs de manière plutôt inusitée que les tortues expertes des arts martiaux virent le jour, mais je vous laisse la surprise! Le documentaire continue ainsi avec plusieurs détails sur la saga : des premières bandes dessinées, d’abord sombres et violentes, jusqu’à l’intervention de Mark Freedman, de la compagnie Surge Liscencing, qui voit le potentiel commercial gigantesque derrière le projet. C’est à ce moment que tout explose! On veut créer des figurines, mais pour mousser celles-ci, on se lance en parallèle dans un projet de série animée, qui donnera alors un tout nouveau visage au concept de base.

Pourquoi m'en suis-je débarrassé??? (Source : tmnttoys.com)
Pourquoi m’en suis-je débarrassé??? (Source : tmnttoys.com)

Le film nous présente alors plusieurs des artistes engagés par Mirage à l’époque, ceux qui ont contribués à façonner l’univers TMNT au fil des années. Ceux-ci témoignent de leur intégration au projet, appuyés de vidéos d’archives très intéressantes, montrant notamment des séances de brainstorming sur la création de jouets et de nouveaux personnages. On termine en abordant différents produits dérivés du phénomène, notamment le film de 1990. On y mentionne même le fameux (ou je dirais plutôt l’infâme) live tour, où des gens en costumes affreux personnifiaient les tortues ninjas tout en jouant du rock plus que disctuable. Grande déception de ma part, le documentaire n’accorde qu’un petit 30 secondes aux jeux vidéos… soit beaucoup moins que ce que l’on passe à nous parler de la série de concerts musicaux. Pourtant, les jeux ont eu un impact remarquable sur de nombreuses personnes et plusieurs de ceux-ci sont considérés comme des classiques aujourd’hui.

turtle-power--the-definitive-history-of-the-teenage-mutant-ninja-turtlesBref, un documentaire qui permet aux fans ayant grandi avec les tortues ninjas de se replonger quelques instants dans ce riche univers. La nostalgie est au rendez-vous et vous donnera certainement envie de dépoussiérer vos vieilles figurines, revoir les épisodes animés, les films, ou encore ressortir vos vieilles cartouches de NES! Je me permet de me plaindre un peu, j’aurais voulu davantage d’images de la série, des jeux et des jouets, histoire de permettre de mieux digérer les nombreuses informations qui nous sont communiqués. C’est parfois un peu lourd. Cela dit, certains se demanderont peut-être si le documentaire ne s’adresse qu’aux fans? Tout dépend de votre intérêt à en apprendre plus sur le sujet. La prémisse de base demeure intéressante, 2 mecs bien ordinaires qui, avec un concept pouvant paraître un peu boiteux à la base (soit des tortues, ninjas, mangeuses de pizza, entraînées par un rat et combattant un cerveau qui parle…), ont généré quelque chose d’énorme!

Il y a maintenant 30 ans que le public a pu découvrir pour la première fois les tortues ninjas. À l’époque, le projet apparaissait modeste et l’idée absurde, voire même farfelue! Pourtant, le concept a fait un sacré bout de chemin pour devenir, dans les années 90, un phénomène culturel remarquable qui, encore aujourd’hui, est exploité. On n’a qu’à penser au film d’animation de 2007, TMNT, au remake de l’excellent jeu d’arcade Turtles in Time en 2009 ou encore, au film de Michael Bay qui sortira à l’été 2014. Pizza time! En 2008, Isaac Eliott-Fisher, fan notoire de la série, approche Mark Hussey et Randall Lobb avec l’idée folle de se lancer dans la production d’un documentaire relatant la saga des tortues ninjas, de même que l’impact non négligeable que celle-ci a pu avoir dans la culture populaire. L’idée, sur le coup, apparaît difficile à réaliser, mais ceux-ci se lancent néanmoins dans le projet en 2009. Après avoir cumulé de nombreuses entrevues, c’est en 2014 qu’on aura droit au produit fini, présentement disponible sur Netflix et disponible en dvd dès le mois d’août. Ce dernier consiste en de nombreux entretiens, avec une panoplie d’artisans qui ont contribués, d’une manière ou d’une autre, à l’essor du phénomène. Quelques fans apportent aussi une ribambelle d’informations intéressantes sur le sujet. Les 2 créateurs (Source : moviepilot.com) D’entrée de jeu, on nous présente les deux créateurs de la série mythique : Peter Laird et Kevin Eastman. On y explique comment leur passion pour la bande dessinée les as réunis, les menant à créer ensemble les studios Mirage, au début des années 80, en quête d’un projet commun. C'est d'ailleurs de manière plutôt inusitée que les tortues expertes des arts martiaux virent le jour, mais je vous laisse la surprise! Le documentaire continue ainsi avec plusieurs détails sur la saga : des premières bandes dessinées, d’abord sombres et violentes, jusqu’à l’intervention de Mark Freedman, de la compagnie Surge Liscencing, qui voit le potentiel commercial gigantesque derrière le projet. C’est à ce moment que tout explose! On veut créer des figurines, mais pour mousser celles-ci, on se lance en parallèle dans un projet de série animée, qui donnera alors un tout nouveau visage au concept de base. Pourquoi m'en suis-je débarrassé??? (Source : tmnttoys.com) Le film nous présente alors plusieurs des artistes engagés par Mirage à l’époque, ceux qui ont contribués à façonner l’univers TMNT au fil des années. Ceux-ci témoignent de leur intégration au projet, appuyés de vidéos d’archives très intéressantes, montrant notamment des séances de brainstorming sur la création de jouets et de nouveaux personnages. On termine en abordant différents produits dérivés du phénomène, notamment le film de 1990. On y mentionne même le fameux (ou je dirais plutôt l’infâme) live tour, où des gens en costumes affreux personnifiaient les tortues ninjas tout en jouant du rock plus que disctuable. Grande déception de ma part, le documentaire n'accorde qu'un petit 30 secondes…

Évaluation Finale

Note finale - 8

8

Bon petit documentaire, sans prétention, motivé par la passion de l'univers TMNT! Il contient une quantité étonnante d'informations (peut-être même un peu trop?) et saura intéresser autant les fans que ceux qui sont curieux de comprendre comment les tortues ninjas ont pu devenir un si gros phénomène.

User Rating: Be the first one !
8
David Thériault

About David Thériault

Je suis un geek qui a passé son adolescence à réprimer sa personnalité tel un paria, voulant faire parti du clan des gens cool (ce qui n'a jamais fonctionné, soyons franc). Maintenant, je m'assume et mon arrivée dans le Staff de l'antre du geek est un pas de plus vers mon épanouissement! Davantage retro-geek, je suis quelqu'un qui n'a plutôt rien à chier des call of duty ou assassin's creed (sans offense). Sur le site, je compte me spécialiser envers les romans graphiques, ou encore certains jeux vidéos indépendants, expérimentaux ou obscurs. J'ai aussi une grande passion pour le cinéma, alors je trouverai certainement quelques trucs geeks dignes de mention à partager! Au plaisir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *