« The Expanse » ou le retour du Space Opera à la télévision!

Depuis le départ de BattleStar Galactica des ondes de Sci-Fi Channel (Maintenant renonné SyFy…) Il n’y a pas eu de bon Space Opera ayant les mêmes ambitions que FarScape, Star Trek ou même StarGate. Les producteurs de nos jours préférant se concentrer sur des émissions moins coûteuses souvent plus basé dans la réalité demandant moins d’effets spéciaux et de conceptualisation (voir Defiance ou Supernatural) ou encore quand ce n’est pas dans la télé borderline poubelle avec des émissions telle que Heroes of Cosplay ou Ghost Hunters ou encore la lutte de la WWE qui n’a pas sa place sur ce canal en premier lieu. Cependant il y a un espoir à l’horizon, une annonce a été fait il y a quelques mois que le premier roman de la série The Expanse écrit par James S.A Corey (Nom de plume de Daniel Abraham et Ty Franck) allaient être adaptés en une mini-série de 10 épisodes par nul autre que Mark Fergus et Hawk Ostby (Les personnes ayant écrit Children of Men). Dès le moment ou j’ai lu cette nouvelle, je me suis propulsé sur ma liseuse électronique pour voir à quoi m’attendre (Et être de ceux qui déclarent que le livre était tellement meilleur!) et je peux vous dire que cela s’annonce pour être un des projets les plus ambitieux que l’on pourra avoir le plaisir de voir à la télévision!

James_Corey_aka_Ty_Franck_and_Daniel_Abraham
« James Corey aka Ty Franck and Daniel Abraham » by ElfOwn work. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

La raison pourquoi je suis aussi enthousiaste à l’idée de l’adaptation de cette série est le fait qu’elle ne présente pas un futur lointain, ne possède pas d’extraterrestres étrangement similaires aux humains ni de technologies miraculeuses qui peuvent régler tout les maux en un coup de baguette; mais plutôt un futur proche (200 ans environ) où l’humanité s’est étendu jusqu’aux lunes de Jupiter et Saturne, et où l’homme a fait ce qu’il sait faire de mieux, s’adapter à son environnement (de microgravité dans ce cas-ci) autant physiquement que culturellement. La technologie utilisé est aussi relativement crédible, sans aller dans le Hard Sci-Fi les auteurs n’ont pas utilisé de raccourcis scénaristiques, les transmissions prennent plusieurs minutes (voir heures) avant de rejoindre l’autre bout du système solaire) et le voyage interplanétaire est très demandant physiquement dû aux forces G en accélération. L’ambiance donné dans les livres est très gritty, les personnages voyagent dans des vaisseaux étant vraiment utilitaires et non pas des salons spatiaux tel que le pont de l’Enterprise dans Star Trek the Next Generation!

s05e15_83Voyager dans l’espace n’est pas de tout repos!

L’autre aspect de cet univers que j’apprécie est le fait que les Belters (C’est le nom que se sont donné ceux qui vivent dans ou au delà de la ceinture d’astéroïdes) ne voient pas la terre comme une maison lointaine mais plutôt comme le pouvoir oppresseur, un peu comme les colonies américaines avant la déclaration d’indépendance. Leur survie dépends de l’extraction de la glace des anneaux de Saturne et du recyclage de l’air, il n’ont jamais eu le luxe d’avoir un ciel bleu ou de l’air pur et cela cause une claire séparation entre les Belters et les habitants de la Terre ou même de Mars. Cette séparation créé une tension entre les personnages les obligeant souvent à reconsidérer qui est le véritable coupable des problèmes qu’ils vivent.

Autrement, l’histoire en soi est excellente. Le premier livre de la série (Nommé Leviathan Wakes) nous tient en haleine jusqu’à la dernière page. Les personnages sont crédibles tout comme l’univers lui même, ces derniers travaillant originalement dans le transport de glace de Saturne font penser à Han Solo (Star Wars) ou encore Mal Reynolds (Firefly). Un autre personnage principal, celui du Détective Miller (Qui sera joué par Thomas Jane dans la série) ajoute un élément de film noir à l’ambiance apportant tout ce que l’on peux s’attendre d’un détective classique passé trouble et chapeau inclus!

640px-Thomas_Jane_at_the_2010_SAG_AwardsThomas Jane, futur interprète de « Détective Miller »

En résumé je suis très enthousiaste à l’idée de voir cette série de romans adapté au petit écran, le fait que 10 épisodes ont été commandé sans devoir passer par le tournage d’un épisode pilote fait preuve d’une grande confiance de la part de SyFy et je souhaite que la série fonctionne assez afin d’avoir une version spatiale de Game of Thrones (D’ailleurs, Daniel Abraham collabore fréquemment avec George R.R Martin).

Vous pouvez suivre James S.A Corey sur leur blog GoodReads : http://www.goodreads.com/author/show/4192148.James_S_A_Corey/blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *