[Pathfinder] Laying Waste: A Guide to the Critical Combat

Dans Pathfinder, je ne suis généralement pas trop un admirateur du contenu fait par de tierces auteurs (ou « Third party »). Ceci dit, étant un habituel collaborateur de plusieurs campagnes Kickstarter, j’ai eu l’occasion de découvrir d’intéressantes nouvelles idées faites par des joueurs et maîtres de jeu de plusieurs jeux de rôle. Les campagnes de lancement pour des modules ou des livres de règles supplémentaires pour Pathfinder sont très nombreuses. Tout comme The Adequate Commoner dont j’attends avec impatience la sortie, Laying Waste: A Guide to the Critical Combat s’est placé dans ma mire. Le livre est maintenant disponible en ligne grâce à tous les collaborateurs de la campagne Kickstarter avec l’aide de qui ce projet put voir le jour.

Développé par TPK Games (Total Party Kill), ce livre réinvente la règle des coups et des échecs critiques en combat pour le jeu de rôle Pathfinder (ou mêmes Donjons et Dragons 3.5).

Règle alternative

Laying Waste: A Guide to the Critical Combat propose une nouvelle réglementation pour le système de critique en combat dans Pathfinder. Afin d’ajouter beaucoup plus de couleur aux coups et échecs critiques, ce livre propose également des centaines d’effets qui viennent s’ajouter à ces bons ou très mauvais jets lors de vos combats.

Certes, si vous décidez d’appliquer la nouvelle règle de jets critiques, vous devrez faire quelques ajustements à vos tactiques de combats ainsi que prévoir vos compétences et sorts de soin en conséquence.

La nouvelle règle est beaucoup plus complète que celle du livre de base de Pathfinder, mais n’est en rien plus complexe.

Coups critiques

Les dégâts supplémentaires

Laying SpearDans Pathfinder, un coup critique implique la possibilité de doubler, tripler ou même quadrupler ses dégâts lors d’un coup critique. Laying Waste va tout d’abord modifier cette règle.

De prime abord, lorsque vous réussissez un coup critique (sans même l’avoir confirmé), votre attaque inflige les dégâts maximums. Si un joueur devait normalement lancer 1d8+4 pour calculer ses dégâts, il fait automatiquement 12 points de dégât. Les multiplicateurs (x2, x3, x4) n’ont plus lieu d’être. À la place de confirmer le coup critique, le joueur fait un jet de sévérité.

Le jet de sévérité

Il s’agit en fait d’un deuxième jet d’attaque avec les mêmes bonus, comme si le personnage attaquait de nouveau. À la différence que ce jet détermine la gravité de l’effet infligé à l’adversaire selon son type d’arme.

À ce jet peuvent s’ajouter divers bonus :

  • Si l’arme possède un multiplicateur de critique (x2, x3, x4), on ajoute respectivement des bonus au jet de sévérité : +0 pour les x2, +4 pour les x3 et +8 pour les x4.
  • Si le personnage possède des bonus pour confirmer un jet critique (comme le trait Anatomiste), il ajoute ce bonus au jet de sévérité.
  • La catégorie de taille influence le jet de sévérité. Si l’adversaire est plus grand que l’attaquant, il voit des malus s’ajouter au jet de sévérité et des bonus si l’adversaire est plus petit.

Suite au jet de sévérité, si l’attaquant atteint des résultats suffisants, il détermine la gravité de l’effet de critique :

  • 20 à 29 : Effet léger
  • 30 à 39 : Effet modéré
  • 40 et plus : Effet sévère
Les effets critiques

Laying d20Une fois que le degré d’effet est déterminé, voyez le type d’arme utiliser (tranchante, contondante ou perçante) et référez-vous à la table appropriée dans le livre. Il existe 50 effets différents par catégorie d’arme et degré d’effet : « Contondant léger, contondant modéré, contondant sévère, tranchant léger, tranchant modéré, etc. »

Le joueur ayant fait le coup critique lance 1d100 et détermine quel effet il inflige à son adversaire. Dans le livre, les effets sont listés en ordre alphabétique et non en ordre de puissance.

Lisez l’effet et exécutez son résultat. Ceux-ci vont généralement faire perdre des points de statistiques (force, dextérité, charisme, etc.) ou encore occasionner des malus à l’adversaire. En voici quelques exemples librement traduits du livre :

  • Contondant léger : « Mes dents! » La cible subit des malus de -2 à ses jets d’attaque de morsure et un 20 % de chance d’échec s’il tente de lancer un sort avec des composantes verbales.
  • Contondant sévère : « Intestins broyés » La cible subit les dégâts maximums, des dégâts supplémentaires (selon le multiplicateur de l’arme) et 1d2 de saignée (bleed) de constitution.
  • Perforant léger : « Blessure à la main » La cible subit 1d2 de dégât de dextérité et un malus de -2 a ses jets lorsqu’elle utilise cette main.
  • Perforant sévère : « Poumon percé » La cible subit des dégâts supplémentaires (selon le multiplicateur de l’arme) et commence à se « noyer » deux tours plus tard.
  • Tranchant léger : « Couper les bretelles » Les mouvements de la cible sont réduits de 10 pieds et les malus d’armure sont doublés.
  • Tranchant sévère : « Décapitation » Si elle rate son jet de sauvegarde (DC 30), la cible se fait couper la tête et meurt.

La majorité des effets peuvent être contrés ou du moins réduits si la cible réussit un jet de sauvegarde. Dans la plupart des cas, l’effet est remplacé par des dégâts supplémentaires. Ces dégâts sont ajoutés après le calcul des dégâts maximums et sont déterminés selon le multiplicateur de critique de l’arme :

  • Arme x2 : +2d6
  • Arme x3 : +3d6
  • Arme x4 : +4d6

La description de l’effet va aussi mentionner comment soigner les effets du coup critique. Dans certains cas, un jet de médecine peut suffire, mais, dans d’autres, de puissants sorts de restauration seront peut-être nécessaires.

Ce chapitre du livre vous offre aussi de nouveaux dons en lien avec les coups critiques. Il va, de plus, revoir certains dons déjà existants pour les ajuster en fonction du système de critique suggéré.

Avec ce système, jamais les coups critiques ne vont avoir eu autant d’importance!

Laying David

Échecs critiques

Laying Waste n’a pas que de belles choses à offrir aux joueurs, il y a aussi les échecs lamentables qui seront bien pires qu’avant! Si les coups critiques sont impressionnants, il est aussi important de détailler les échecs critiques (ou fumbles). Ce livre offre aussi un système pour gérer ces situations malheureuses. Cette nouvelle règle s’avère encore plus simple que celle des coups critique.

Un mauvais jet

Laying d1Lors d’une attaque, si vous lancez un « 1 », vous courrez le risque de subir l’effet d’un échec critique. Afin de diversifier ce qui pourrait se produire, ce livre vous donne trois listes d’effets possibles. Il faut d’abord déterminer le type d’attaque employé : corps à corps, distance ou arme naturelle?

Allez ensuite dans la table du type d’attaque en question et lancez 1d100. Référez-vous ensuite à cet effet et lisez la description. Contrairement aux coups critiques, il n’existe pas de degré de sévérité dans les échecs critiques.

Tout comme les coups critiques, le joueur subissant l’effet d’un échec critique peut s’en sauver en réussissant un jet de sauvegarde comme indiqué dans la description. En voici quelques exemples :

  • Corps à corps : « Fracassement d’armure » Vous faites des dégâts à votre armure au lieu de l’adversaire.
  • Corps à corps : « Reprendre son souffle » Vous ne pouvez qu’effectuer une action de mouvement au prochain tour.
  • Corps à corps : « Visez les yeux » Vous êtes aveuglé jusqu’à la fin de votre prochain tour.
  • Distance : « Que des pouces » Vous n’ajoutez pas votre bonus de dextérité à vos attaques pour les trois prochains tours.
  • Distance : « Voir double » Vous avez 50 % de chance de rater vos attaques jusqu’à la fin de votre prochain tour.
  • Distance : « Mauvaise arme » Vous attrapez un objet aléatoire au lieu d’une arme de tir/munition de votre inventaire.
  • Arme naturelle : « Collision brutale » Votre attaque touche, mais vous êtes assommé (stunned) pendant deux tours.
  • Arme naturelle : « Ongle incarné » Vous subissez un malus de -1 à vos jets d’attaque jusqu’à ce que vous réussissiez un coup critique.
  • Arme naturelle : « Muscle étiré » Vous subissez un point de dégât de force permanent (drain).

Avec la règle des échecs critiques, échapper son arme ne sera qu’une des choses qui pourrait vous arriver.

Laying Arrow in the knee

Autres règles optionnelles

Les attaques ciblées

En plus du système des coups et échecs critiques, Laying Waste offre des options intéressantes comme les coups ciblés. Lors d’une partie, vous avez toujours eu envie de vous en prendre aux jambes des géants ou encore aux yeux d’un cyclope? Ce chapitre du livre explique comment le faire de façon efficace. Selon la partie ciblée, un malus s’ajoute au jet d’attaque en échange d’effet supplémentaire possible.

On vous offre aussi quelques nouveaux dons en lien avec les attaques ciblées.

Archétype de classe

Laying Waste vous ajoute aussi plusieurs nouvelles options de classe intéressantes. Sous forme d’archétype, ces classes sont des modifications aux classes déjà existantes dans Pathfinder. En voici quelques exemples :

  • « Master of the 1000 cuts », archétype pour le guerrier. Cet archétype est spécialisé dans les armes tranchantes et perforantes pour causer des blessures hémorragiques. Il peut choisir les effets de ses coups critiques pour certains qui font saigner leur cible.
  • « Pressure Point Master », archétype pour le moine. Au lieu de faire dégâts maximums lors de ses coups critiques, cet archétype inflige les dégâts minimums, mais les effets de ses coups sont beaucoup plus puissants que la norme.
  • « Scoundrel », archétype pour roublard. Les attaques furtives de cet archétype sont mortelles et infligent des coups critiques au lieu de bonus en dégâts supplémentaire.
Soin

Qui dit nouvelles blessures dit nouvelle façon de les soigner. Une section du livre ajoute des options de soin pour contrer les effets des coups critiques et les attaques ciblées. Sans prêtre ou oracle fort en soin, traiter une blessure sévère une tâche ardue que la science médicale, elle, peut résoudre.

La suite pour TPK Games?

Après le succès de Laying Waste: A Guide to the Critical Combat, les demandes sont nombreuses. Dans un blogue des développeurs, voici ce qu’on nous laisse voir pour les prochaines sorties :

Laying Magic

Ça risque d’être fort intéressant!

Points forts et points faibles

Positif :

  • Nouvelles options simples à utiliser;
  • Belle variété d’effets critiques, c’est différent des « tu frappes l’autre » ou des « tu échappes ton arme »;
  • Rends les combats plus intenses et intéressants;
  • Très abordable, on peut avoir un exemplaire papier pour moins de 20$.

Négatifs :

  • Les personnages deviennent beaucoup plus fragiles, les morts, plus fréquentes;
  • Livre en noir et blanc, peu d’esthétique et quelques erreurs de mise en pages;
  • Peu d’archétypes de classe vraiment intéressants.

 

Liens utiles :

TPK Games : http://tpkgames.com/Home.aspx

Laying Waster sur DriveThru RPG : http://rpg.drivethrustuff.com/product/132358/Laying-Waste-The-Guide-to-Critical-Combat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *