Jeu de cartes – Munchkin

Munchkin est un jeu de société créé par Steve Jackson, et illustré par John Kovalic. Le jeu est destiné pour des groupes allant de 3 à 8 joueurs (plus de joueurs peuvent se joindre avec les extensions de jeu disponibles sur le marché), et dure en moyenne une heure. Il s’agit d’un jeu de cartes humoristique parodiant les jeux de rôles ainsi que la communauté geek reliée au monde du médiéval fantastique classique (dragons, nains, hobbits et grosses épées), il est d’ailleurs important de noter que le jeu a été construit autour du concept de joueur “munchkin”.

Qu’est-ce qu’un joueur “munchkin”? Il s’agit du genre de joueur qui tentera de tout faire pour créer le personnage le plus fort qui soit en utilisant toutes les règles obscures que personne ne connaît, puis utiliser les combinaisons d’objets, de races et de classes les plus puissantes pour n’avoir que le meilleur.

 

munchkin_boite

Les joueurs incarnent des personnages de jeux de rôles qui ont pour unique but d’accumuler des objets magiques (tous aussi ridicules les uns que les autres) et de faire augmenter le niveau de leur personnage le plus vite possible. Un grand nombre de cartes du jeu aident les joueurs à atteindre leur but, ainsi qu’à trahir leurs camarades aventuriers : pleurer dans les jupes du maître de jeu ou invoquer des règles obscures pour gagner un niveau, tuer un monstre poulet avec un objet de feu pour gagner plus de niveaux à la fin d’un combat, etc.

Les personnages ne sont définis que par leur niveau (de 1 à 10), leur classe (magicien, guerrier, voleur, prêtre, rôdeur ou barde), leur race (tout le monde commence en tant qu’humain, mais peut devenir elfenainhobbit, orque et gnome) et l’accumulation d’objets magiques qu’ils transportent. Le but du jeu est d’être dont le personne est le premier à atteindre le niveau 10.

munchkin_cartes

Comme précédemment mentionné, ce jeu n’est pas à prendre au sérieux. En effet, l’ambiance de ce jeu de cartes est empreint d’humour avec ces multiples cartes de monstres, de malédictions ou d’objets aussi étranges et rigolotes les unes que les autres. Par exemple, il vous sera possible de combattre un poulet géant, des morpions, des octaèdres gélatineux ou bien des fans vampires… être affecté par des malédictions aussi rigolotes que le changement de sexe ou celle du poulet maudit sur la tête (parce qu’il ne faut jamais faire confiance aux poulets errants dans un donjon)… ou bien vous battre avec une épée chantante, une armure de feu, un sandwiche ainsi qu’une épée d’elfe trop confiant.

 

Comment y jouons-nous?

munchkin_personnages1

Pour avancer dans le jeu, les joueurs doivent jouer dans un ordre pré-établi avant que la partie ne commence par un roulé de dés, par la suite, chaque joueur devra tirer une carte “porte” pour simuler l’action d’entrer dans une nouvelle pièce. Une fois la carte tirée, le joueur devra en subir les conséquences (combattre un monstre ou subir une malédiction). Si la pièce est vide, le joueur aura alors la chance de fouiller la pièce en pigeant une carte trésors ou bien de chercher la bagarre pour ce battre volontairement contre un monstre de sa main et tenter de gagner de niveau.

En tout temps pendant un combat, les autres joueurs peuvent s’amuser aux dépends de leurs compagnons en influençant celui-ci à l’aide de cartes qu’ils ont dans leurs mains : faire disparaître le monstre ou rendre celui-ci beaucoup plus fort, aider le joueur qui va se faire péter la gueule en échange de trésors, etc. Dans Munchkin, tous les coups bas sont permis. Tout ce qui compte, c’est de gagner, peu importe les méthodes utilisées! Tuez les monstres, pillez le trésor et… trahissez vos amis!

Conclusion

Si vous aimez les jeux de rôles et cherchez un bon jeu de table pour votre groupe d’amis? Munchkin est un incontournable! Non seulement le jeu original est amusant, mais celui-ci comporte des dizaines d’extensions aussi drôles les unes que les autres, offrant un grand nombre de possibilités aux joueurs. Il existe également des versions différentes de Munchkin qui sauront plaire à chaque geek en nous : Star Wars, Ninjas et Kung-Fu, Espions, Super-héros, Vampires, Cthulhu, Western et plus encore! Certaines extensions offrent des mécaniques de jeux spéciales et nous tâcherons de faire des critiques de ses séries spéciales de Munchkin. (Tel que le Munchkin Zombies ou les extensions Epic Munchkin, Munchkinomicon ou Munchkin Dice qui changent énormément les mécaniques du jeu.) Vous pouvez trouver les jeux en versions anglophones et francophones dans tout bon magasin spécialisé dans les jeux de société. On retrouve un jeu de base dans les prix allant de 20$ à 30$.

Points positifs

  • Facile à apprendre
  • Un grand facteur de rejouabilité
  • Un nombre énorme d’extensions
  • Drôle et humoristique à souhait
  • Peu être joué jusqu’à 8 joueurs
  • Prix respectable (entre 20$ et 30$ pour un jeu de base)

Points négatifs

  • Beaucoup d’extensions ne sont pas encore traduites en français
  • Ne peut être joué seul, ou à deux joueurs
  • Le système basé autour de la trahison peut créer certaines frictions

————————————–

Source 1: http://www.edgeent.com/V2_fr/edge_minisite.asp?eidm=119
Source 2: http://www.worldofmunchkin.com/

Munchkin est un jeu de société créé par Steve Jackson, et illustré par John Kovalic. Le jeu est destiné pour des groupes allant de 3 à 8 joueurs (plus de joueurs peuvent se joindre avec les extensions de jeu disponibles sur le marché), et dure en moyenne une heure. Il s'agit d'un jeu de cartes humoristique parodiant les jeux de rôles ainsi que la communauté geek reliée au monde du médiéval fantastique classique (dragons, nains, hobbits et grosses épées), il est d'ailleurs important de noter que le jeu a été construit autour du concept de joueur "munchkin". Qu'est-ce qu'un joueur "munchkin"? Il s'agit du genre de joueur qui tentera de tout faire pour créer le personnage le plus fort qui soit en utilisant toutes les règles obscures que personne ne connaît, puis utiliser les combinaisons d'objets, de races et de classes les plus puissantes pour n'avoir que le meilleur.   Les joueurs incarnent des personnages de jeux de rôles qui ont pour unique but d'accumuler des objets magiques (tous aussi ridicules les uns que les autres) et de faire augmenter le niveau de leur personnage le plus vite possible. Un grand nombre de cartes du jeu aident les joueurs à atteindre leur but, ainsi qu'à trahir leurs camarades aventuriers : pleurer dans les jupes du maître de jeu ou invoquer des règles obscures pour gagner un niveau, tuer un monstre poulet avec un objet de feu pour gagner plus de niveaux à la fin d'un combat, etc. Les personnages ne sont définis que par leur niveau (de 1 à 10), leur classe (magicien, guerrier, voleur, prêtre, rôdeur ou barde), leur race (tout le monde commence en tant qu'humain, mais peut devenir elfe, nain, hobbit, orque et gnome) et l'accumulation d'objets magiques qu'ils transportent. Le but du jeu est d'être dont le personne est le premier à atteindre le niveau 10. Comme précédemment mentionné, ce jeu n'est pas à prendre au sérieux. En effet, l'ambiance de ce jeu de cartes est empreint d'humour avec ces multiples cartes de monstres, de malédictions ou d'objets aussi étranges et rigolotes les unes que les autres. Par exemple, il vous sera possible de combattre un poulet géant, des morpions, des octaèdres gélatineux ou bien des fans vampires... être affecté par des malédictions aussi rigolotes que le changement de sexe ou celle du poulet maudit sur la tête (parce qu'il ne faut jamais faire confiance aux poulets errants dans un donjon)... ou bien vous battre avec une épée chantante, une armure de feu, un sandwiche ainsi qu'une épée d'elfe trop confiant.   Comment y jouons-nous? Pour avancer dans le jeu, les joueurs doivent jouer dans un ordre pré-établi avant que la partie ne commence par un roulé de dés, par la suite, chaque joueur devra tirer une carte "porte" pour simuler l'action d'entrer dans une nouvelle pièce. Une fois la carte tirée, le joueur devra en subir les conséquences (combattre un monstre ou subir une malédiction). Si la pièce est vide, le joueur aura alors la chance de fouiller la pièce en pigeant une…

Évaluation Finale

Facteur d'apprentissage - 8.5
Facteur de rejouabilité - 10
Qualité du matériel - 8.5
Prix moyen - 10
Facteur de plaisir - 8.5

9.1

Score

Munchkin est facile à apprendre (une seule partie suffit généralement pour intégrer de nouveaux joueurs), offre grand facteur de rejouabilité avec ses nombreuses cartes ainsi que ses tonnes d'extensions. Le jeu est amusant et humoristique à souhait, peu être joué par les gens de tous âges, mais est généralement destiné aux fans de l'univers des jeux de rôles. Peut être joué avec plus de huit joueurs en simultané, mais ne peut être joué en solo ou en duo. Il est d'ailleurs important de noter que si vous ne comprenez pas l'anglais, une grande partie des extensions du jeu ne sont pas encore traduites. Il est également très important de noter que le système de jeu basé autour du concept de trahison peut créer certaines tensions au sein d'un groupe d'amis.

User Rating: 3.15 ( 2 votes)
9
Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de 13 ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo et de l'assurance-qualité. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *