Est-ce que Zack Snyder a échoué?

Batman v Superman n’a pas eu le succès espéré par Warner Bros et Zack Snyder. Les recettes du film ont diminué de 69 % pour la 2e fin de semaine. C’est une chute dramatique, même si le film a rapporté jusqu’à maintenant 783 millions de dollars. Est-ce qu’on peut qualifier ça d’échec ou est-ce que c’est une exagération?

Avant de répondre à cette question, il faut savoir quelles étaient les attentes de Warner Bros. Évidemment, personne du studio ne va publiquement admettre que les attentes étaient basses ou élevées. La seule chose qui nous permet d’estimer ce que Warner Bros espérait de Batman v Superman est le moment de l’année choisi pour la sortie du film.

 

Low expectations, high delivery?

Habituellement, lorsqu’un studio s’attend à avoir beaucoup de succès avec un film, sa sortie en salle sera programmée pour l’été. Quand on ne croit pas qu’un film peut compétitionner avec les autres blockbusters, on a tendance à utiliser les périodes plus mortes de l’année, comme la fin de l’hiver ou le début de l’automne.

La décision de lancer Batman v Superan en mars nous laisse croire que Warner Bros n’avait pas confiance avec la capacité du film de compétitionner avec les autres gros films de l’été. Probablement que, pour le studio, le film de Zach Snyder n’est pas un échec. C’est exactement ce qu’on attendait. En plus le film a permis d’engranger un beau profit, même avec la baisse des entrées ressentie cette semaine.

Selon beaucoup de fans, Batman v Superman est un échec lamentable. Certains ont même été jusqu’à créer une pétition demandant à Warner Bros de remplacer Snyder pour les films de la Justice League.

Pour ma part, je ne crois pas que Batman v Superman soit si mauvais. Je pense que Zack Snyder a effectivement échoué, mais la tâche confiée au réalisateur était tout simplement impossible. En fait, je suis persuadé qu’on ne peut faire un film sur Superman sans susciter des réactions comme on a vu pour Batman v Superman.

 

Le culte de Superman

supermancult

Le vénérable super héros est devenu une véritable religion. Il est vénéré par des millions de personnes dans le monde. Même les gens qui ne connaissent absolument rien aux super héros connaissent Superman. Ce culte rend le personnage très difficile à adapter au cinéma. Après tout, qui oserait faire un film mettant en vedette Dieu?

Marvel n’a jamais eu à subir une telle pression, puisque ses personnages n’ont pas le même statut culturel. Avant les films, Iron Man était un héros de seconde classe, pas le personnage central qu’il est aujourd’hui. Combien de gens avaient lu Gardians of the Galaxy avant la sortie du film? Et que dire de Ant-Man ou Wasp?

Oui, Zack Snyder a échoué dans sa quête de nous donner l’impossible. Est-ce qu’on peut cependant le blâmer? Est-ce qu’on signe tous la pétition, est-ce qu’on lui paye un billet aller simple pour Mars question d’être certains qu’il ne réalisera pas les films de la Justice League?

 

Quand la passion devient un problème

HelloDarkness_Affleck

Et si on acceptait notre part de blâme à la place? Après tout, c’est nous qui avons rendu la tâche impossible. C’est nos attentes, notre culte du personnage de Superman qui est en partie responsable de cet échec. Notre passion collective est une qualité incroyable, qui parfois devient un défaut. Parfois, nous sommes aveuglés par notre passion. Elle a pour effet de fermer notre esprit. Peut-être qu’en ouvrant notre esprit collectif, Zack Snyder aurait réussi.

Ça ne veut pas dire qu’on doit absolument aimer le film. Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas avoir de vision critique. Cependant, ça veut peut-être dire qu’il faudrait, en tant que communauté, avoir des critiques plus constructives. Si à chaque fois que Warner Bros sort un film, on se met à gueuler et demander la tête du réalisateur, peut-être que le studio ne voudra plus faire de film sur les personnages de DC.

J’ai peur qu’à force de voir Internet s’embrasser à la moindre insatisfaction de la communauté geek, on ne finisse par décourager les studios de faire des films sur nos super héros favoris. Au bout de toute cette histoire, nous pourrions en sortir les grands perdants.

Sébastien Balbino

About Sébastien Balbino

Je suis geek, j'aime les geeks et j'aime parler aux geeks. J'aime la télé, le cinéma, les comics books, les jeux vidéos, les jeux de société, les jeux de rôle et surtout j'aime en parler! Je suis un passionné et j'adore partager mes passions avec les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *