Boutiques geek et économie actuelle

Les magasins, boutiques et ateliers en arrachent dans tous les domaines. Vous n’avez qu’à circuler dans les centres commerciaux pour voir de nombreux espaces vacants ou dans les rues commerciales pour voir des fenêtres placardées. Parfois, ce sont de grandes affiches jaune citron qui annoncent des réductions de près de 90 % du prix pour liquider en vue d’une fermeture prochaine. Alors qu’il est de plus en plus facile de commander en ligne pour environ n’importe quoi qui sera livré à votre porte, incluant les prescriptions pharmaceutiques et les paniers de fruits et légumes ou de viandes, il n’est pas surprenant que les commerçants en arrachent de plus en plus. En 2008-2009, le Québec a vécu une récession économique après une très grande croissance. En soi, cela n’est pas étonnant, chaque période de prospérité sera suivie par une période de stagnation, parfois de recul économique. Souvent, l’économie suit une forme de W, 2008-2009 étant la première pointe du bas. Si les quelques années qui ont suivis étaient meilleures économiquement, nous effectuons depuis trois ans la deuxième décente. Combien de temps cela va durer? Difficile à dire, puisque je ne suis pas économiste, mais nous remonterons éventuellement. L’économie change et nous nous devons de nous adapter avec elle.

Il peut être cependant plus difficile en tant qu’entrepreneur de suivre les aléas du marché, particulièrement dans le domaine geek où il est si facile de tout trouver en ligne grâce à des géants de la vente en ligne qui offre des rabais sur les produits, des réductions de frais postaux sur les commandes groupées ou carrément des livraisons gratuites. Il est également très facile de commander partout dans le monde de gens qui vont parfois même envoyer votre marchandise en mode cadeau (gift) pour éviter que vous payer des frais de dédouanages (ce qui est illégal soit dit en passant et la compagnie peut s’exposer à des amendes de dizaines de milliers de dollars). Il est aussi aisé de trouver en ligne des films, des séries télévisées, des animes, des mangas et des livres en téléchargement par les pairs (ce qui est aussi illégal et, dans ce cas, c’est vous qui risquez d’avoir les amendes salées). Comment font les boutiques dans ces moments-là? Voici un léger portrait de certains commerces et artisans qui ont cessé depuis peu ou y seront bientôt forcés.

 

Librairies

boutique_manga_store_1

Situé à Granby et participant au différents festivals d’animé au Québec, le Manga Store était la librairie par excellence pour vos mangas ainsi que pour différents objets d’importation comme des Pocky, boîtes bento et wallscrolls. Ouvert en 2010 puis fermé en 2013, la boutique ne put survivre à la concurrence en ligne de la vente de manga et des sites de téléchargement des pages de bandes dessinées.

mangathé

Sur la rue Saint-Denis à Montréal, le Manga Thé était à la fois une librairie et un salon de thé. Également ouvert en 2010 et fermé depuis quelques semaines, le coût élevé des espaces de pair avec la concurrence en ligne ont joué en défaveur de la boutique. Il était possible d’y déguster différents thés asiatiques tout en lisant sur place ou de magasiner manga et divers accessoires. La rumeur veut cependant qu’il soit possible que le commerce rouvre ailleurs lorsque l’économie ira mieux…

 

Costumes/Accessoires/Armures

troll_aux_trousses

Distributeur en ligne d’accessoires, d’armures et d’éléments de décors d’inspiration médiévale, Le troll aux trousses a permis à de nombreux artisans de se faire connaître mondialement. Fondé en  2001, il est à présent disparu, ayant été vendu à un concurrent depuis quelques années.

excalibor

La chaîne de magasins de prêt-à-porter Excalibor a ouvert ses portes en 1991. Lorsque la faillite l’a emporté en 2007, il y avait 15 magasins aux Québec et 150 employés qui fabriquaient et distribuaient des créations québécoises d’inspiration médiévale.

tableronde

Créations québécoises de plusieurs designers ainsi que des articles de décorations variés d’inspirations médiévales et gothiques, La table ronde ouvre à Laval son premier magasin en 1996. Rapidement dans tous les centres commerciaux de la province, il n’existe plus depuis aucune boutique physique depuis trois ans. La vente en ligne d’épées décoratives et de bibelots, ainsi que de ventes d’entrepôt occasionnel est tout ce qui subsiste de cette boutique.

gobeline

Costumière ouvrant en 2001 et spécialisée en confection sur-mesure, la boutique de l’Antre à Gobeline fermera ses portes le 27 juin prochain. D’abord dans le monde du costume médiéval fantastique et historique, puis dans le monde du cosplay, ainsi que dans la location de vêtements et accessoires pour toutes occasions, la boutique a tenté différentes approches à travers le temps. L’ouverture de grandes surfaces d’Halloween tout comme l’accessibilité grandissante de costumes de personnages en ligne ont forcé la boutique à liquider son inventaire.

 

Événements

capekimono

Festival à Québec mélangeant l’animation japonaise et les superhéros, cet événement qui a eu deux éditions, soit en 2010 et en 2011, a disparu pour différentes raisons de temps et de moyens. Le manque de relève qualifiée avec le désir de conserver une bonne qualité au festival ont motivé la décision de mettre en suspens indéfiniment le festival. Plusieurs membres de l’équipe de l’organisation ont depuis rejoint l’équipe de Geekfest Québec.

Fête médiévale de Saint-Colomban

Débuté en 2004, ce festival qui regroupait plusieurs activités sur trois jours ainsi que des marchands et artisans en plein air a depuis peu laissé sa place. Tour de poneys, combat de chevaliers, artisans du cuir et du métal, spectacles et autres activités remplissaient la fin de semaine. D’autres événements dans Lanaudière reprennent le même concept de récréation extérieure, mais par différentes organisations.

 

Et les autres qui restent?

Bien oui, il en reste encore qui sont ouverte. Est-ce que la fermeture de leurs concurrents est une bonne chose? Pas toujours, la bonne concurrence favorise un meilleur service à la clientèle et des prix comparables puisque chacun tentera de fidéliser leur clientèle. De même que plusieurs activités à des dates différentes permettent aux amateurs de soit toutes les faire ou se permettre une activité ou l’autre selon leur horaire. La fermeture de certains n’oblige pas la fermeture de tous, mais l’augmentation grandissante des fermetures témoignent d’une problématique et démontre que se domaine est en difficulté. Je me suis souvent fait demander pourquoi je fermais boutique par des gens qui me disaient par la suite ne pas être venu depuis 4 ou 5 ans et trouvaient dommage que ça ferme. Si les clients ne reviennent pas, trouver un nouveau marché est très difficile.

 

Conseils pour vos boutiques, artisans et événements préférés

Parlez d’eux!!! Il est si facile aujourd’hui de communiquer aux autres par l’entremise des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, et j’en passe! De nombreux artisans et commerçants ont des pages, groupes, ou comptes ouverts sur ces réseaux. Un petit 5 minutes de votre temps pour partager sur votre compte une photo de votre nouvel achat avec un lien vers la page ou le site du commerçant, ou partager un super conseil, même souligner le fait d’avoir eu un sourire d’un employé de cet endroit permettra une visibilité sans pareil pour eux et, qui sait, peut-être une personne de votre entourage ira y faire un tour. Nous avons bien souvent le réflexe de le faire lorsque cela va mal ou qu’on a eu un mauvais service, pourquoi pas l’inverse? En prime, cela mettra une note positive dans votre journée. De même, vous n’êtes pas obligé d’aller acheter tous les jours à ces endroits, mais beaucoup offre des cartes cadeaux, ce qui est une bonne façon pour votre anniversaire d’aller vous gâter par la suite lorsque vous ignorez quoi répondre à votre mère qui vous demande pour la énième fois ce que vous voulez comme cadeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *