PC – The Stanley Parable

Si vous pensez que votre travail de bureau est morne et endormant, vous avez probablement raison. Sachez que ça pourrait toujours être pire. Vous pourriez être Stanley. Cet homme est un employé comme les autres. Chaque jour, il va travailler dans le même bureau. C’est l’employé #427 d’une société quelconque. Tout ce que Stanley a à faire, c’est d’appuyer sur des boutons sur son ordinateur quand on lui demande. Un jour, alors qu’il entre travailler, personne n’est là pour saluer Stanley comme tous les matins. Alors qu’il arrive devant son ordinateur, plus rien. On ne lui demande plus d’appuyer sur des touches. Que ce passe t’il?

Davey Wreden développa la première version de The Stanley Parable comme un mod de Source Engine. L’originalité du mod fut tellement bien accueillie par les joueurs que Wreden décida de créer son propre jeu à partir de cette idée, il a ainsi fondé Galactic Cafe.  En 2012, The Stanley Parable a été autorisé par la communauté Greenlight de Steam et le jeu est sorti en octobre 2013.

The Stanley Parable a remporté plusieurs prix tel que Best of PAX 2012 par BigSushi.fm et Special Recognition par Indicade 2012. Il a aussi reçu trois mentions honorables lors du Independent Game Festival 2013 dont le grand prix, le Nuevo Award et l’Excellence Narrative.

 

Fiche Technique

  • Éditeur: Galactic Cafe
  • Plateformes: PC, MAC via distribution numérique
  • Nombre de joueur: Un.
  • Type de jeu: Exploration à la première personne.
  • Prix de base: 14.99$ USD
  • Expansions: Non.
  • Pré-requis pour PC
    • Système d’exploitation: Windows XP et plus
    • Processeur: 3.0 GHz P4, Dual Core 2.0 (ou plus)ou AMD642X
    • Mémoire: 2GB 
    • Escape disque: 3GB 
    • Carte graphique: ATI Radeon X800 et plus, NVIDIA GeForce 7600 et plus ou encore Intel HD Graphics 2000 et plus.
    • DirectX®: DirectX® 9.0c 

 

QU’EST-CE QUE CE JEU?

L'écran de chargement. Quoi? J'ai dit que je n'allais rien gâcher!
L’écran de chargement. Quoi? J’ai dit que je n’allais rien gâcher!

Premièrement, je vais tenter d’être le plus vague possible car trop d’informations sur le jeu pourraient gâcher votre expérience.  Il s’agit d’un jeu d’exploration où vous incarnez Stanley, l’employé d’une société qui cherche à comprendre pourquoi tous ses collègues ont disparus. Vous sortez alors de votre bureau à la recherche d’une réponse. Chaque action ou décision que vous prenez est dictée par le Narrateur. Cette voix raconte l’histoire de Stanley à mesure qu’elle progresse. Il n’y a ni ennemis, ni véritable action. Tout est concentré sur l’histoire et les décisions que vous prenez. C’est un jeu d’exploration qui nous fait sourire et qui pousse à tester les limites du jeu. Le but principal du jeu ou le plaisir qu’on en tire est principalement de découvrir de nouveaux chemins et de nouvelles conclusions.

 

LES CONTRÔLES ET LA MÉCANIQUE DU JEU.

Il n’y a absolument rien de complexe à comprendre à propos de The Stanley Parable. Vous déambulez dans les corridors de l’édifice où Stanley travail à la première personne. Vous prenez des décisions, appuyez sur des boutons, découvrez de nouvelle places, de nouvelles fins et on recommence!

 

L’UNIVERS DU JEU.

Le jeu vous demande de faire des choix déchirants.
Le jeu vous demande de faire des choix déchirants.

La principale force de The Stanley Parable est que l’environnement monotone d’un édifice à bureau peut devenir aussi ludique et étonnant grâce à la narration et aux événements tout au long du jeu. Le Narrateur dicte les actions et les décisions que vous prenez en tant que Stanley. Le plaisir est de faire comme bon vous semble et d’entendre réagir le Narrateur à ce que vous faites. S’il mentionne que vous prenez la porte de gauche, allez-vous le faire? Sachez qu’une surprise amusante vous attend que vous le faisiez ou non! Explorez et n’hésitez pas à refaire le jeu pour essayer toutes les pistes possibles. The Stanley Parable ne cessera de vous surprendre avec les possibilités qu’ils ont prévues à vos gestes.

On voit qu’un jeu pousse dans l’extrême du ridicule quand il brise constamment le quatrième mur. C’est chose commune dans The Stanley Parable alors que le Narrateur ne se gêne pas pour s’adresser à vous (le joueur) pour vous insulter, car vous « gâchez » son histoire à laquelle il tient particulièrement. Personnage à lequel ont s’attache, le Narrateur a une place importante dans l’intrigue de l’histoire. Certes, il y a une vraie « histoire » mais celle-ci peut se compléter en moins de 15 minutes si vous suivez tout ce que la narration vous dicte. C’est bon vous avez terminé l’histoire? Oui vous avez vue plein d’option qui semblaient alléchantes, comme cette porte ouverte plus tôt ou ce corridor sombre que le Narrateur vous à grandement déconseillé d’emprunter. Et bien recommencez et allez-y!

 

DIFFICULTÉ

Je pense que c'est clair. Et non :D !
Je pense que c’est clair. Et non :D !

C’est un jeu très facile. On met beaucoup plus d’emphase sur l’expérience que le défi. L’expression « le chemin est plus important que la destination » prend tout son sens dans The Stanley Parable. Vous en avez pour quelques heures à trouver toutes les conclusions au jeu. Cela est suffisant car s’il y avait trop de possibilités, on se perdrait facilement et le jeu deviendrait redondant.

Le plus grand défi que ce jeu offre est dans l’obtention des Récompenses Steam. Quand la liste des Récompenses vous dit « Allez dehors : Ne pas jouer à The Stanley Parable pendant 5 ans », c’est très suffisant pour se casser la tête à savoir comment avoir cette récompense sans avoir à attendre 5 ans (et sans chercher sur le net bien sûr!). Toutes les Récompenses sont atteignables, même celle « Inachevable : Il est impossible d’avoir cette récompense. ». Je pense par-contre qu’il aurait été amusant d’en ajouter un peu plus, car de chercher ces récompenses a été une partie importante du plaisir.

 

Une phrase que vous allez entendre encore et encore.
Une phrase que vous allez entendre encore et encore.

Boutique Steam : http://store.steampowered.com/app/221910/

Site officiel : http://www.stanleyparable.com/

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/The_Stanley_Parable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *