Accès anticipé – Ça vallait la peine d’attendre six ans pour Fortnite!

Fortnite!

AVERTISSEMENT

Cette mini-critique concerne un jeu en accès anticipé (version bêta), c’est-à-dire un jeu incomplet en changement continu. Cette critique se veut d’être faite sur le cœur derrière la conception des mécaniques du jeu et de ce qu’il propose aux joueurs dans son état actuel. Certains jeux en accès anticipé sont bons alors que d’autres le sont moins; cette critique vise à définir dans quel camp se situe l’objet de ce billet. Bonne lecture!


Bien souvent, on se plaint sur le fait que les producteurs de jeux vidéo abusent des accès anticipés et des pre-orders. Et c’est normal! Après tout, il n’y a rien de plus frustrant que de payer d’avance pour un jeu qui n’arrive pas à combler nos attentes. Et pire encore, lorsqu’un développeur décide d’arrêter la production de son jeu après trois années en accès anticipé. Des fois, il arrive qu’un jeu arrive à nous faire oublier ces problèmes. Et Fortnite est l’un de ces jeux. Bref, je me suis procuré le jeu en accès anticipé ce week-end et je ne regrette ABSOLUMENT PAS mon choix. Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Premièrement, c’est quoi Fortnite?

Fortnite - StandardAnnoncé la première fois en 2011 lors des Spike Video Game Awards, Fortnite avait pris d’assaut le cœur des gamers. Avant même d’avoir commencé à travailler sur le projet, les développeurs étaient si excités par leur nouvelle idée qu’ils ne pouvaient pas s’empêcher de la révéler aux gens. Du coup, c’est après six années d’attente qu’on nous offre le jeu sur un plateau d’argent.

En bref, Fortnite est un jeu multijoueur coopératif dans lequel on doit se débarrasser des morts-vivants. Pour ce faire, on parcourt la région en construisant des forts avec les ressources que l’on trouve sur notre route. Le jeu comporte plusieurs mécaniques clés : la construction, la fabrication d’équipement, la coopération et les missions. D’ailleurs, il est important de mentionner que le jeu est planifié pour une sortie gratuite, mais qu’on offre la chance de payer un montant pour avoir un accès anticipé avec plusieurs avantages. On en reparle plus bas.

La description officielle du jeu est la suivante : La tempête a frappé sans prévenir. 98 % de la population mondiale a péri… Puis les monstres sont arrivés. Menez les derniers héros de notre monde au combat. Explorez un immense terrain destructible où chaque partie est unique. Bâtissez des forts énormes, créez des armes insolites, dénichez du butin et améliorez vos héros. Repoussez la tempête à 4 en mode coopératif en ligne. Bienvenue dans Fortnite, l’action-construction façon Epic Games.

  • Date de sortie : (early access) 21 juillet 2017
  • Plateformes : PC, Xbox One, PS4
  • Genre : Construction, Tir, Multijoueur
  • Éditeur : Epic Games
  • Développeur : Epic Games, People Can Fly
  • Multijoueur : Oui, jusqu’à 4 joueurs
  • Disponible en français : Oui
  • Contenu téléchargeable : Non
  • Micro-transactions : Oui
  • Site web officiel
  • Magasin Sony
  • Magasin Xbox


Construire le fort de nos rêves

Premièrement, je vais commencer avec l’attrait principal de Fortnite : la construction de forts. Tout au long du jeu, les joueurs seront encouragés à travailler ensemble afin de construire des forts afin de défendre leurs objectifs. Pour ce faire, les joueurs doivent collecter des ressources qui leur permettront de créer des murs, planchers, marches et plafonds. Le placement de ces éléments est crucial pour le succès des missions qui, avec le temps, deviennent de plus en plus difficiles. Vous pourrez donc créer des couloirs pour mener les ennemis là où vous le souhaitez, créer une série de pièges mortels pour laisser les zombies mourir sans utiliser d’armes et placer des plateformes pour vous permettre de vous déplacer rapidement entre vos tours de défense.

Bref, si l’un de vos plaisirs dans Minecraft était de construire des châteaux ou des bâtiments, vous risquez de vous y retrouver. D’ailleurs, la partie de construction du jeu est celle qui m’intéresse le plus. Je peux passer plusieurs heures par jour à collecter les ressources et améliorer ma base principale. Et sincèrement, c’est vraiment agréable!


Le système d’objets et de collecte

Bon, il est vrai que le jeu sera gratuit en 2018 et que les fondateurs ayant acheté celui-ci en accès anticipé se voient offrir quelques avantages. Du coup, il ne faut pas être étonné de voir un système de jeu basé autour de trésors pigés au hasard à l’aide de monnaie récupérée dans le jeu. Pour faire bref, le jeu fonctionne selon un système de cartes représentant les différents éléments du jeu : armes à distance, armes de mêlée, pièges, héros et survivants. Chaque carte existante possède cinq niveaux de rareté. Et plus un objet est rare, plus celui-ci sera meilleur à long terme.

Les objets (pièges et armes) nécessitent des ressources matérielles pour être construits. Les survivants, quant à eux, sont utilisés pour donner des bonus à ses héros (bonus aux dégâts, points de vie, etc.). Ensuite, chaque carte peut être améliorée à l’aide de différentes sources d’expérience : XP de héros, XP de schématiques (pièges + armes) et XP de survivants. Ces points d’expérience sont offerts en accomplissant des missions, ou bien en vendant des schématiques inutiles ou doublés.

Les héros

Dans Fortnite, il existe quatre types de héros : les constructeurs, les assassins, les soldats et les aventuriers. Chaque « classe » possède des particularités pratiques dans une équipe complète : l’un permettra aux constructions d’être plus résistantes, l’autre apportera des ressources importantes, l’un sera dans le feu d’action pour détruire les ennemis au combat rapproché alors que l’autre sera spécialisé dans l’attaque à distance et le support de l’équipe. Ensuite, chaque type de héros possède des personnages aux traits distinctifs modifiant le style du joueur. Par exemple, un aventurier peut être spécialisé dans la découverte de trésors alors que l’autre sera plus utile au combat avec les pistolets… Ou bien un constructeur pourrait être spécialisé sur la protection des bâtiments tandis qu’un autre peut être utilisé comme « tank » pour stopper les ennemis imposants.

En augmentant le niveau de chaque personnage, celui-ci gagnera des pouvoirs supplémentaires ainsi que des habiletés passives qui définiront davantage son style. Bref, le jeu nous offre un éventail varié de personnages aux styles différents, ce que je trouve assez impressionnant pour un accès anticipé. Cependant, comme les héros sont débloqués à l’aide de cartes pigées aléatoirement, on n’a pas le choix dès le départ de ce qu’on désire jouer. Cependant, les cartes se débloquent assez facilement en jouant.

Les armes à distance

Généralement, les joueurs ont tendance à préférer les armes à distance. Après tout, c’est un avantage considérable que d’abattre l’ennemi avant qu’il n’arrive à se rendre devant nous. Pour ce faire, le jeu nous offre cinq catégories d’armes assez distinctes. Chaque catégorie possède des armes variées avec un feeling complètement différent de ses consœurs. Par exemple, certains fusils à pompe auront une cadence de tir beaucoup plus rapide, mais un spray de balles réduit. Un sniper peut être un fusil laser capable de charger son énergie pour ainsi vider le chargeur d’un seul coup dans la tête d’une cible. On nous offre plus d’une trentaine de pistolets différents, armes ayant toutes cinq niveaux de rareté. Du coup, il y a pas mal de place à la création de combinaisons intéressantes.

  • Premièrement, les fusils d’assaut : bonne rapidité de tir, idéal pour la distance modérée;
  • Deuxièmement, les fusils à pompe : basse rapidité de tir, hauts dégâts, idéal pour la distance rapprochée;
  • Et puis, les pistolets : type d’arme très varié pouvant convenir à tous les besoins;
  • Ensuite, les snipers : basse rapidité de tir, mais hauts dégâts, idéal pour la longue distance;
  • De plus, les armes explosives : très longue distance et beaucoup de dégâts, mais très coûteux.

Les armes de mêlée

Et puis, nous avons les armes pour les personnages physiques. Les armes de mêlée se divisent en plusieurs catégories : les épées, les haches, les lances, les faux, les masses et les outils. Chaque catégorie d’armes possède ses avantages et ses désavantages. En effet, certaines seront parfaites pour causer des dégâts à l’ennemi alors que d’autres seront idéales pour repousser l’ennemi. Pour les assassins, des armes rapides sont idéales afin de tirer profit du DPS. Pour les tanks, une arme massive permettant de faire tomber les ennemis sur le sol à répétition est parfaite. De cette façon, les tireurs peuvent nettoyer le terrain sans risquer d’être attaqués. À titre de référence, on nous offre les genres suivants.

  • Premièrement, les épées : courte portée, haute vitesse, hauts dégâts, peu d’impact;
  • Deuxièmement, les haches : courte portée, basse vitesse, impact supérieur;
  • Et puis, les lances : longue portée, vitesse modérée, impact modéré;
  • Ensuite, les faux : longue portée, vitesse lente, impact supérieur;
  • De plus, les masses : haute vitesse, hauts dégâts, impact modéré;
  • Dernièrement, les outils : vitesse basse, impact très élevé.

Les pièges

Ensuite, nous avons les pièges, l’aspect du jeu inspiré de la franchise Orcs Must Die!. Les pièges se divisent donc en trois catégories : les pièges de sol, de plafond et de mur. Bien placées, les trappes peuvent être mortelles et très efficaces. Certains pièges seront axés sur les dégâts alors que d’autres seront plus efficaces pour tenir l’ennemi sur place afin de vous laisser la chance de les tuer manuellement. Par exemple, il existe des trappes « trampolines » ayant comme but de pousser ou de faire voler les zombies dans les airs alors que d’autres lanceront une ligne de puissants dards passant au travers de tous les ennemis.

Selon votre style de jeu, vous pourriez préférer certains pièges à d’autres et baser vos stratégies autour de celles-ci. Les pièges ne sont pas nécessaires pour gagner le jeu, mais ceux-ci permettent de gagner beaucoup plus facilement si le tout est utilisé avec ruse. Personnellement, j’adore cette mécanique de jeu. Ma préférence? Les trappes qui me permettent de maintenir l’ennemi sur place. Je crée des corridors qui poussent les ennemis à l’extérieur, place des écrans qui paralysent l’ennemi, des planchers rebondissants autour de mes objectifs à protéger et je les démolis à coups de fusils à pompe. LA JOIE!

Les survivants

Dernièrement, nous avons les cartes de survivants. Pour faire bref, les survivants peuvent être assignés à des sections qui permettent au joueur d’améliorer ses statistiques (offense, résistance, vie et compétence). Pour ce faire, on doit assigner des chefs d’équipe aux sections et créer une équipe avec les survivants collectés. Une carte de survivant possède deux attributs : sa personnalité et sa compétence. En plaçant les survivants avec des attributs qui correspondent aux chefs d’équipe, on gagne des avantages de plus en plus élevés. Pour ce faire, il y a deux règles à respecter afin de profiter pleinement de cette mécanique de gestion :

  • Plus les survivants sont de haut niveau, plus les bonus offerts seront importants;
  • Une section est plus puissante si les survivants ont la même personnalité que le chef d’équipe;
  • Plusieurs survivants avec la même compétence peuvent débloquer un avantage spécial (+5 % de vie, etc.).

Donc, en tentant de respecter ces règles, on peut augmenter de façon majeure les capacités de nos personnages. C’est une mécanique qui peut sembler être très complexe, mais après un certain temps, cela devient une seconde nature. Les avantages que nous apporte une section bien gérée sont trop importants pour laisser passer le tout.


Détruire des milliers de zombies

Bien sûr, Fortnite ne serait pas ce qu’il est sans ses hordes de morts-vivants. En se promenant sur le terrain d’une mission, le joueur peut croiser des carcasses aléatoirement en se promenant. Mais le plus gros de l’action commence lorsque l’équipe doit protéger l’objectif de la mission. Généralement, les joueurs doivent survivre plus de cinq minutes (parfois une dizaine) en tuant tous les monstres tentant de détruire la chose devant être protégée. Les zombies attaquent en plusieurs dizaines de vagues et tenteront d’atteindre l’objet protégé le plus rapidement possible. Plus le joueur progresse dans le jeu, plus les créatures seront puissantes, et plus vous aurez besoin d’armes améliorées pour assurer votre victoire.

Non seulement les zombies montent en difficulté en même temps que vous, mais le jeu ajoute graduellement de nouvelles catégories de monstres. Certains monstres seront plus résistants, d’autres seront capables de lancer des zombies sur votre base, certaines carcasses peuvent lancer des têtes explosives alors que d’autres pourront tirer de puissants lasers avec leurs yeux. La variété des monstres est très intéressante, mais ceux-ci prennent du temps pour être tous découverts. Vous aurez une bonne variété de monstres à détruire après une quinzaine d’heures de jeu. Ce qui, pour certaines personnes, pourrait être beaucoup trop long.


Un style humoristique et attachant

Et puis, nous avons l’univers loufoque et le style attachant des personnages. En effet, c’est l’une des premières choses qui nous frappent lorsque l’on joue au jeu ou lorsque l’on regarde les bandes-annonces disponibles sur le web. Les cinématiques utilisent un style rappelant ceux utilisés par Overwatch ou les films de Pixar. Et lorsque l’on joue, le même sentiment est partagé lorsque l’on regarde les personnages danser, insulter les zombies ou se réjouir de leurs succès. D’ailleurs, grâce aux graphismes assez simples du jeu, cela permet aux développeurs d’avoir un jeu ne demandant pas d’ordinateurs puissants pour être apprécié, et cela fait une énorme différence.

Bref, les graphismes sont simples et réussis, l’humour présent dans le jeu est bien équilibré et on s’attache aux personnages colorés.


La coopération avant tout

Selon moi, l’aspect coopératif du jeu est clairement l’une de ses plus grandes forces. Au lieu de mettre l’emphase sur la compétition des joueurs, on a décidé de créer un jeu PVE. Malgré le fait que le jeu utilise un modèle free-to-play similaire à Hearthstone, on n’a pas l’impression que les joueurs achetant de la monnaie pour du loot supplémentaire gagnent trop en puissance. Et puis, comme le jeu est coopératif, cet aspect ne me dérange absolument pas. Cependant, il est vrai que de jouer avec des inconnus peut créer quelques situations ennuyantes et c’est important de le mentionner. En effet, plusieurs personnes focalisent leurs efforts sur leurs objectifs personnels, le loot, et la collecte de ressources avant la mission devant être complétée. De plus, certaines missions nécessitent d’avoir une équipe complète pour être complétée, tout particulièrement pour les défenses de boucliers qui, malheureusement, n’attirent pas beaucoup d’étrangers.

Les développeurs sont à l’écoute de la communauté, et un mode compétitif serait planifié pour le futur.  Mais celui-ci ne serait pas forcé, et serait un mode à part.

Différentes versions de Fortnite
Les différentes versions de Fortnite

Conclusion

Fortnite est un jeu qui gagne à être découvert avec ses amis. Avec son style artistique, ses mécaniques de jeu amusantes et sa focalisation sur la coopération et la protection d’objectifs en groupe, on nous offre un mélange explosif. Certes, le jeu est encore en accès anticipé, et on doit payer pour y jouer avant sa sortie officielle en tant que free-to-play. Cependant, le prix en vaut grandement la chandelle si vous souhaitez avoir quelques récompenses de fondateurs. Le jeu est stable, et très travaillé pour un jeu en accès anticipé. En ce qui concerne les jeux en bêta fermé, Fortnite est un exemple à suivre.

On aime :

  • Une belle variété de personnages et de spécialisations;
  • Un jeu focalisé sur le jeu coopératif et non le compétitif;
  • La construction de bases à protéger est un jeu amusant;
  • Les contrôles sont intuitifs et faciles à prendre en main;
  • Utilise un concept de micro-transactions similaire à Hearthstone;
  • Les armes sont bien balancées et offrent plusieurs styles de jeu;
  • L’univers proposé est drôle et attachant;
  • Sera gratuit à 100 % en 2018.

On aime moins :

  • Pour avancer, le grinding est nécessaire à un certain point;
  • Il est difficile de trouver des joueurs aléatoires pour défendre sa base;
  • Certains joueurs se balancent des objectifs et se la jouent solo;
  • Pour certains, les micro-transactions sont un gros point négatif;
  • Pour certains, le manque de mode PVP est un point négatif.

One thought on “Accès anticipé – Ça vallait la peine d’attendre six ans pour Fortnite!

  1. Ayy Jo! ~
    La première fois que j’ai vu ce jeu, c’était sur un video de VanossGaming, et sincèrement, ça avait l’air terrible. Ça m’fesait penser à The Division, où tous les T A B A R N A K d’ennemis prennent sept chargeurs de M16 dans face avant d’crever, bref, de mauvais souvenirs…

    Mais ton article m’a donné envie de laisser une chance au jeu, et comme mon coloc avait une copie gratis parce que WTF IL A ACHETÉ L’ÉDITION A 120$ CALISS C’EST JUSTE UN SKIN CALME TOÉ j’ai pu avoir le jeu pour pas cher.
    Je dois dire que je suis accroché. Je ne sais même pas encore si j’aime vraiment le jeu, mais comme toi, l’aspect contruction m’a attiré, et même si pour l’instant, je ne vois pas c’est quoi l’esti de rapport de faire un château avec des tours de soixantes étages de haut, j’ai bien me faire un chack pour flingué des zambos.

    Conclusion?
    Je ne suis pas sûr. Joue avec moi Jo stp.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *