Premières impressions du jeu de cartes en ligne ETERNAL – Pour les joueurs d’expérience

AVERTISSEMENT

Cette mini-critique concerne d’une version du jeu Eternal en accès anticipé (version beta), c’est-à-dire un jeu incomplet qui est encore en période de changements. Cette critique ce veut d’être faite sur le coeur derrière la conception des mécaniques du jeu et de ce qu’il propose aux joueurs dans son état actuel. Certains jeux en accès anticipé sont bons alors que d’autres le sont moins, cette critique vise à définir dans quel camp se situe l’objet de ce billet. Bonne lecture!


Fiche technique

  • Développeur : DireWolf
  • Genre : jeu de cartes
  • Plateformes : PC / MAC / Tablettes numériques Apple/Android
  • Nombre de joueurs : 1 à 2
  • Prix : gratuit (avec plan de microtransactions)
  • Disponible en français : non

Les commentaires du Munchkin, Joe

J’ai longtemps été un amateur de jeux de cartes compétitifs; Pokémon Trading Card Game, YuGiOh, Magic The Gathering et j’en passe. Pendant mon adolescence, je passais beaucoup de temps à jouer contre mes amis, à créer les paquets de cartes les plus compétitifs possible, à fabriquer des stratégies qui auraient pour but de faire chier mes adversaires. Lorsque Hearthstone, le jeu de cartes en ligne de Blizzard basé sur l’univers de World of Warcraft, était arrivé, l’envie de recommencer le jeu m’est revenue. Malheureusement, je ne suis pas resté accroché pour plusieurs raisons que je mentionnerai un peu plus tard dans un autre article.

Le jeu de cartes en ligne Eternal est présentement offert sur le web en phase Beta. Cela fait plus de deux semaines que j’y joue, et je n’arrête plus. Loïc, notre critique n’ayant jamais joué à ce genre de jeu (notre noob de service), vous fera part de ses commentaires à titre de joueur néophyte en la matière sous peu. C’est maintenant à mon tour de vous présenter mes commentaires comme joueur expérimenté. Commençons!

thuglife-magicN°01 : la mana… fuck oui!

Vous savez ce qui m’énervait dans Hearthstone? Toutes ses petites choses qui avaient été faites pour éviter de ressembler à Magic: The Gathering autant que possible, l’un des plus gros changements avait été d’enlever les éléments et de donner automatiquement 1 point de mana par tour. C’est bien beau pour les joueurs moins initiés aux jeux de cartes du genre, mais ça enlevait une profondeur aux stratégies possibles ainsi qu’à la gestion de ressources. Dans Eternal, c’est de retour! Et PUTAIN que ça fait du bien! Ici, on utilise pas des lands, mais bien des runes appellées “Sigil” représentant 5 concepts : Feu, Temps, Justice, Ombre et Primal. J’y revient un peu plus loin. Sincèrement, si vous êtes déjà un fan du jeu Magic: The Gathering et n’aviez pas aimé Hearthstone… Cela devrait vous convaincre d’essayer.

eternal-grenadiers
Deux types de mana pour des combinaisons intéressantes! Une belle petite armée de robots malgré un score de magie peu élevé. Vive les grenadiers!

bison-gifN°02 : 5 manas, 5 concepts

Vous savez ce qui était bien avec les cinq éléments du jeu de cartes Magic, c’était le fait qu’il y avait un concept derrière chaque couleur; une variété de stratégies s’adaptant bien aux différents styles de joueurs. Malheureusement, ce concept a pas mal disparu dans Hearthstone par souci de simplification. Bien sûr, il y avait plusieurs genres de créatures et de cartes qui, ensemble, permettaient de créer des stratégies uniques et intéressantes… mais on avait perdu cet effet d’appartenance qu’on avait avec nos couleurs de prédilection. Si vous approchez un groupe d’amateurs de MTG, vous allez rapidement vous rendre compte qu’ils défendent avec passion les mérites et les exploits de leurs éléments de prédilection. Avec Eternal, on regagne cet élément que je considère comme fort important. On nous offre donc cinq familles :

eternalicon-fire_sigilSigil du feu : l’élément du feu représente principalement les mêmes concepts que les cartes rouges du jeu MTG. Ce sont principalement des cartes offensives ayant comme but d’anéantir l’ennemi aussi rapidement et brutalement que possible. Des les cartes que l’on retrouve dans cette couleur, y retrouve beaucoup de robots pouvant être conjurés en masses, de sortilèges offensifs pouvant être lancés à n’importe quel moment de la partie, de créatures pouvant charger dès leur arrivée en jeu ainsi qu’une panoplie d’autres cartes ayant comme but d’écraser le visage de son ennemi dans les cendres de sa propre armée. Si vous êtes du genre impatient, ce style serait clairement pour vous!

eternalicon-primal_sigilSigil de la bête : cet élément possède un concept très similaire à celui des cartes bleues du jeu MTG. Ce sont principalement des sortilèges défensifs ayant comme but de contrôler le jeu ainsi que ces ennemis. Alors que le Sigil de feu met l’emphase sur l’action instantanée, le Sigil de la bête semble focaliser son concept sur celui de la patience et de la stratégie. Les cartes disponibles dans cette couleur sont généralement des sortilèges servant à bloquer les attaques de l’ennemi ou à piger des cartes supplémentaires, les monstres de cette couleur possèdent généralement le pouver du vol, leur permettant d’attaquer l’ennemi sans être bloqué. C’est un style de jeu un peu plus stratégique, mais tout aussi gratifiant.

eternalicon-shadow_sigilSigil de l’ombre : l’élément de l’ombre ressemble comme deux gouttes d’eau au concept des cartes noires du populaire jeu de cartes de Wizards of the Coast. Avec les cartes de l’ombre, on offre un style de jeu profitant de la mort de créatures ainsi que de la pile de défausse (affectueusement appelée “le néant” dans le jeu). Un joueur utilisant les cartes de cet élément possédera beaucoup de créatures ayant un effet spécial lorsque jetées dans la défausse ainsi que des sortilèges leur permettant de voler/réduire l’énergie vitale de ses ennemis. Tout comme la magie des marécages, c’est un style de jeu dans lequel on affaiblit l’ennemi pour l’écraser beaucoup plus facilement.

eternalicon-justice_sigilSigil de justice : la magie de la justice s’inspire grandement des cartes blanches du populaire jeu de cartes. Les paquets de cartes utilisant la justice comme concept de base auront une stratégie focussée sur la protection et l’utilisation d’armes et d’armures puissantes pour se défendre. La majorité des créatures conjurées de type justice auront des moyens de se défendre contre les attaques ennemies avec des effets spéciaux (“endurance” qui empêche d’être épuisé/inconscient et “aegis” qui permet de se protéger d’un sortilège ou d’un pouvoir spécial). Plusieurs cartes offriront également de la protection au joueur directement via l’ajout de points d’armures, créant une carapace de plus en plus difficile à percer. C’est un style de jeu très passif dans lequel on tente d’épuiser les ressources de son adversaire avant de l’anéantir.

eternalicon-time_sigilSigil du temps : cet élément possède quelques inspirations des cartes vertes du jeu MTG, quoique celui-ci possède un concept beaucoup plus centré sur la guérison et le contrôle des actions de son ennemi. Beaucoup de cartes de l’élément du temps permettront au joueur de gagner des points de vie (beaucoup de points de vie), d’envoyer un monstre dans la main de son maître ou d’annuler les pouvoirs d’une carte de créature en la rendant muette. Quoique ce style ne mette pas l’emphase sur les créatures, celui-ci possède toutefois des monstres fort impressionnants, la magie du temps permettant de conjurer de puissants dinosaures pour détruire son ennemi.

N°03 : le jeu doit être équilibréeternal-ragequit

Le jeu est encore en phase beta, et c’est normal qu’il ait besoin d’être équilibré. Cependant, je me dois de mentionner ce point étant donné qu’il pourrait causer de la frustration chez ceux ou celles qui ne s’y attendent pas. Le jeu planifie de supporter les microtransactions comme le fait déjà le populaire Hearthstone, mais n’a pas activer cette fonctionnalité exactement en raison du besoin d’équilibrage des cartes et de son système, ce qui est sincèrement un gros plus! Le jeu possède une multitude de combos dévastateurs pouvant briser l’équilibre d’un combat. Par exemple, il y a des cartes ayant le pouvoir de doubler son attaque et sa défense chaque fois qu’un point de mana est gagné, permettant à la créature d’atteindre les scores de 999 attaque/défense, en ajoutant un effet de lifesteal ou de overwhelm, on assure que la partie est gagnée. Mais bon, il faut avouer que les combos du genre existent également dans le populaire Magic: The Gathering. Est-ce un problème? Pas vraiment. Mais, du moins, souhaitons que le développeur soit en mesure de régler les cas les plus problématiques.

Photo prise par Fred de GDJeux. Avec une carte "overwhelmed", c'est une victoire assurée.
Photo prise par Fred de GDJeux. Avec une carte pour lui donner l’effet “overwhelm” qui permet aux dégâts de traverser la défense ennemie, c’est une victoire assurée! Les combos du genre sont nombreux.

N°04 : Pas de limites de 30 cartescartes-vol

Un autre avantage qu’Eternal a face au massif Hearthstone, c’est le fait qu’il est possible de créer des paquets de cartes beaucoup plus imposants. Alors que Blizzard a pris la décision de limite le nombre de cartes à 30 pour ces joueurs, l’équipe de DireWolf a décidé de mettre une limite supérieure, permettant de créer des paquets de cartes pouvant contenir plus de 250 cartes différentes! Tout comme Magic The Gathering, avoir un plus grand nombre de cartes peut offrir l’avantage de diversifier ses stratégies, mais consiste également un risque de se perdre et de manquer les cartes nécessaires pour gagner la partie. Le fait de laisser aux joueurs de prendre cette décision est vraiment un pas dans la bonne direction selon moi. Cependant, le jeu n’est pas très intuitif concernant cette règle. À la création d’un paquet de cartes, on laisse croire qu’il n’y a qu’une limite de 50 cartes à choisir alors qu’il est possible de dépasser se chiffre, il serait intéressant d’en informer les joueurs de façon plus explicite.

eternal-cartes-creation
Dans le menu de gestion des cartes et des paquets, on peut voir que j’ai 87 cartes sur 50… si je le voulais, je pourrais aller BIEN AU-DELÀ des 200 cartes! À noter que le jeu nous permet également de créer manuellement les cartes qui nous manquent à l’aide d’une ressource collectée en jeu.

N°05 : C’est comme “MTG”eternal-likemtg

Depuis le début de mes explications, je n’arrête pas de comparer Eternal avec Magic: The Gathering. Mais en plus des similitudes avec le concept d’éléments aux particularités distinctes, il y a tellement de choses que ce jeu fait qui me permettent d’affirmer que ce jeu est une adaptation de ce que Hearthstone aurait pu être s’il s’était inspiré du populaire jeu de cartes sur table. Je ne dis pas que c’était une mauvaise décision de la part de Blizzard, après tout, ils ont pu attirer une clientèle énorme en tentant d’innover le genre pour le rendre accessible ET intéressant. Mais pouvoir avoir jouer à Hearthstone ainsi qu’à Eternal, je dois avouer que ma préférence va en direction de ce nouveau jeu, justement parce qu’il me rappelle ce moment de mon adolescence où je jouais avec mes amis durant les pauses, à construire des paquets de cartes et des stratégies capables de faire enrager la plus calme des personnes. Question de ne pas m’éterniser, voici quelques trucs dans ce jeu inspiré de Magic qui ne se retrouvent pas dans Hearthstone;

  • Le joueur décide quelles créatures bloquent quelles attaques, et non l’inverse;
  • Le mana et les cinq concepts qui s’y rattachent;
  • Monstres et sortilèges dépendent de l’action de “jouer du mana”;
  • Les artéfacts qui ajoutent un effet permanent sur le jeu;
  • Les monstres d’infiltration qui causent un effet en attaquant un joueur;
  • Les monstres volants qui ne peuvent être bloqués que par d’autres monstres volants;
  • Et j’en passe!
eternal-flyingcards
Ahhhh… les créatures volantes! Comme vous me manquiez! <3

Ce que je pense d’Eternal?

Eternal est un jeu que je conseille fortement aux amateurs de jeux de carte, tout particulièrement pour ceux et celles ayant une affection particulière pour Magic The Gathering. De mixer les mécaniques de jeux comem Hearthstone avec les concepts propres au populaire jeu de cartes était un choix judicieux. Malgré que le jeu soit toujours en phase beta, il est assez complet pour que vous puissiez en profiter pleinement!

Quelques trucs importants à mentionner :

  • Le jeu fonctionne superbement sur les tablettes numériques;
  • Les microtransactions ne seront disponibles qu’à la sortie officielle;
  • Les forums de discussion officiels prennent en compte vos commentaires;
  • Si vous souhaitez une histoire complexe avec un univers énorme… ce n’est pas pour vous;
  • Présentement, le jeu ne supporte que les combats en mode “classement” contre les étrangers;
  • Il vous est possible de jouer avec vos amis, aucun point ne vous seront remis si vous gagnez.
Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de 13 ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo et de l'assurance-qualité. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...

2 thoughts on “Premières impressions du jeu de cartes en ligne ETERNAL – Pour les joueurs d’expérience

  1. Avec plus de 1000 publications sur le site web et une équipe de rédacteurs qui change de temps en temps, il faut comprendre qu’il nous serait impossible de mettre à jour toutes nos publications chaque fois qu’un jeu a changé, ou qu’une mise à jour a été apportée.

    Au moment de la publication de cet article, tout était véridique, c’est pourquoi il s’agit d’une première impression suite au lancement du jeu et qu’il faut se baser sur la date pour ce faire.

    Même si le jeu a changé, l’essence même de celui-ci reste quand même très similaire. L’inspiration MTG est toujours présente et c’est le plus important.

    Merci de ton commentaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *