Critique – Offspring Fling, l’élégance du design

Yoshi’s Island. J’ai eu l’impression de jouer à une version indie de Yoshi’s Island. Un jeu de plateforme et de puzzles, Offspring Fling a tout le charme du jeu de Nintendo : des décors et des ennemis qui semblent inspirés des dessins d’enfants, en plus d’une musique enjouée et attachante. Tout est en place pour bâtir l’ambiance enfantine, mais légère qu’apporte l’œuvre.

 

Fiche Technique

  • Développeur : Kyle Pulver
  • Plateformes : PC, Mac, Linux
  • Nombre de joueurs : 1
  • Type de jeu : jeu de plateformes et de puzzles
  • Date de parution : 11 mai 2012
  • Prix de base : 8,79$

Simplicité et subtilité

La prémisse du jeu est très simple: une portée de bébés animaux qui ressemblent à des lapins se fait enlever par un gros dinosaure et leur mère doit aller à leur rescousse. Le scénario s’en tient à une série d’images sans texte pour raconter l’histoire, ce qui est plus que suffisant pour les intentions du jeu. Le principe du jeu est également assez simple. La mère traverse un niveau en ramassant sa progéniture et peut la lancer afin d’atteindre la porte de sortie en traversant des gouffres et en appuyant sur des interrupteurs. Après un certain nombre de niveaux et après s’être assuré pendant un peu trop longtemps que le joueur est à l’aise avec les différents aspects de la jouabilité, le jeu se décide à introduire des ennemis pour offrir une progression de difficulté logique à l’expérience afin de tester le joueur sur ce qui lui a été appris. L’introduction subtile des différentes mécaniques de jeu par des tutoriels implicites est une des forces du jeu. Le design des niveaux est tel que, sans aucun texte et avec seulement quelques indications de boutons, le joueur peut s’en sortir très efficacement dans la résolution des différents défis du jeu. Ainsi, le jeu ne s’encombre d’aucun tutoriel superflu et reste d’une élégante simplicité.

OffspringFling01

L’importance de la vitesse

Le titre offre en guise de difficulté supplémentaire un système de classement à la fin de chaque niveau basé sur le temps de complétion. Offsprinag Fling offre aux joueurs les plus persévérants quelques niveaux supplémentaires si leur performance leur permet d’obtenir toutes les fleurs en or, la récompense pour finir un niveau avec un excellent temps. Cependant, l’intérêt pour des défis basés sur la vitesse de complétion n’est certainement pas pour tous, surtout dans un jeu où les niveaux sont principalement constitués de casse-têtes tournant autour des mécaniques de jeu plutôt que sur des défis de plateformes. La rejouabilité repose donc essentiellement sur le désir du joueur à vouloir voir les niveaux supplémentaires ce qui, du moins, dans mon cas, ne paraissait pas valoir l’effort de repasser à travers les mêmes niveaux.

Un conte pour enfants

Cela dit, la première traversée de ces niveaux était très appréciable. Avec une musique enjouée, mais simple sans devenir répétitive et des décors et des ennemis bénéficiant d’un design frais tout au long du jeu, Offspring Fling est une expérience courte, mais très sympathique. Les mélodies se marient bien au style visuel qu’on dirait sorti du logiciel Paint (avec tout de même une bonne dose de talent), contribuant ainsi au sentiment pas du tout négatif que le jeu est produit avec les enfants en tête, offrant pour ceux-ci un contenu approprié qui leur offre un jeu simple qui ne les prend toutefois pas par la main pour les guider et qui peut également plaire à un public plus vieux, qui ne s’ennuiera pas dans la traversée.

OffspringFling02

 

Conclusion

Offspring Fling est un peu une version vidéoludique d’un livre pour enfants: il est approprié pour les enfants de le parcourir par eux-mêmes, mais un adulte ne s’ennuiera pas s’il est de la partie. Avec une bande-sonore et un style visuel charmants, le jeu offre une expérience d’apprentissage subtil et des designs de niveaux efficaces qui évitent le superflu à tous les coups. Somme toute un beau petit casse-tête assez sympathique à résoudre.

On aime :

  • La bande sonore enjouée comme sortie d’un conte;
  • Le style visuel adorable;
  • Le level design efficace et d’une élégante subtilité.

On aime moins :

  • L’allongement de la durée de vie par les défis de temps.

Liens utiles:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *