AkaneVenus Cosplay : Polyvalence et force

Dans le cadre du concours Révélations cosplay de l’année!, nous vous présentons la gagnante de notre division novice : AkaneVenus Cosplay et son costume de Evil Queen dans Once Upon a Time! Nos juges ont été impressionnés par la qualité de la couture, la stylisation de la perruque et l’incarnation du personnage dans les photos envoyées.

AkaneVenus et Lana Parilla, l’interprète d’Evil Queen | Photographe : Comiccon

L’Antre du Geek : AkaneVenus, tu fais du cosplay depuis plusieurs années déjà : ta page facebook montre une belle galerie de costumes. Combien de personnages penses-tu avoir recréés, environ?

AkaneVenus : J’en ai fait… (elle calcule) quelque chose comme 57. Et j’ai fait deux mascarades dans ma vie. Ce qui est drôle, c’est que la première mascarade que j’ai faite, je ne savais pas ce que c’était une mascarade. Moi, j’étais juste venue faire un skit pour le fun, parce que j’étais avec ma sœur. On faisait Sasuke et Sakura, tu sais le duo basique de Naruto avec lequel tout le monde commence, et c’est après le skit que je me suis rendue compte que c’était une mascarade! Mais c’était une toute petite convention, là, c’était à l’Imaginaire, à Québec.

ADG : Et ta deuxième mascarade?

AV : L’année passée, j’ai fait le Geekulture Lanaudière. J’ai embarqué avec mes amis, pour le fun, et finalement, les juges ont été tellement épatés par ma couture – je portais mon costume de Miss Marvel – qu’ils m’ont donné un prix de maîtrise du spandex. Je ne m’attendais pas à ça! Parce que notre skit était un peu douteux. C’était vraiment dernière minute, un peu tout croche. On a ri sur le stage, parce que rien ne fonctionnait. C’était hilarant! Mais sinon, dans les autres grosses mascarades, le processus est un peu trop long et contraignant pour que j’y prenne plaisir, alors je préfère me concentrer sur d’autres projets.

Captain Marvel | Photographe : Naredo Photo | Retouches : AkaneVenus

ADG : Justement, nous t’avons vue dans des projets de danse et tu sembles aussi adepte du grandeur nature?

AV : Je suis une personne très versatile. En fait, dans mon daily life, je suis une scientifique. J’ai étudié la biologie et la biochimie. Je fais de l’art, je fais de la musique, je chante, je danse, je fais du GN, je fais du sport. Je fais un peu de tout. Cette année, je prends un gros projet : ça va être une première au Canada. C’est un grandeur nature, mais à la thématique super-héros. Ça va se passer la fin de semaine du 5 juin. On est en train d’organiser le tout, nous trouver un terrain et finir les préparatifs. J’aime beaucoup les conventions, j’en fait depuis 9 ans, et j’aime beaucoup tout ce qui est geek. Chez moi, en premier, c’était les comics et les jeux vidéo. Et j’ai participé à des sortes de role-play avec un livre de manuel de choix, comme Vampire : The mascarade, mais jamais un grandeur nature de super-héros. Donc l’histoire de notre GN va se passer en 2020, à côté de Montréal, dans un village fictif, légèrement post-apocalyptique. Tout le monde peut venir en t-shirt/jeans et traîner leur cell. Je voulais intégrer autant les GNistes et les cosplayers que les personnes normales qui n’ont pas d’équipement de GN. Et tu n’es pas obligé d’avoir d’armes non plus. C’est recommandé, mais pas obligatoire ; tu peux utiliser tes pouvoirs en jeu.

ADG : Super! Tiens-nous au courant des développements. En attendant, on veut savoir : quelle est ta convention préférée?

AV : Je vais dire l’Otakuthon. J’aime son côté plus festival que convention. C’est plus un endroit pour avoir du fun. Oui, tu as des conférences, mais c’est très léger, c’est très « sur le party ». Comiccon, oublie ça : à chaque fois, j’ai un photoshoot par là, je dois aller voir tel truc, je suis occupée tout le temps. L’Otakuthon, ce n’est pas pour rien que ça finit à 3h du matin. C’est un festival : il y a de la danse, il y a du karaoké, il y a tout. J’aime vraiment plus l’aspect festif.

ADG : Quel type de personnages aimes-tu le plus incarner?

AV : Les personnages qui sont sexy et méchantes. Mon chum pourrait te le confirmer! Evil Queen, c’est vraiment ça. C’est l’attitude sexy, montrer un décolleté par-ci, par-là, ajuster sa démarche… Mon personnage de K/DA est une succube, donc… C’est beaucoup ces personnages-là que j’incorpore. J’aime aussi beaucoup les personnages qui sont forts. Avec la shape que j’ai, je ne ferai jamais un personnage qui est tout mince, tout cute. Ça ne fonctionnera pas sur moi. (Le monde me dit : « C’est du cosplay, c’est pas grave ». Moi, je me sens plus confortable comme ça.) C’est pour ça que j’aime Captain Marvel. En plus, je veux aussi m’arranger pour être capable de faire chaque voix de mes personnages. Quand je me promène en convention, je parle comme elles. Un autre personnage qui est sassy et sexy : Bayonetta. En convention, je me promenais, j’avais l’accent british, je me déhanchais. À chaque fois qu’on me demandait une photo, je faisais une des poses vraiment pas confortables, mais il fallait que je le fasse! (Rires) Et oui, il y avait des personnes qui me demandaient de parler encore, parce qu’ils reconnaissaient la voix et ils étaient tout étonnés.

Bayonetta | Photographe : Rickshiro Photos

ADG : Impressionnant! C’est vrai que les cosplayers ne pensent pas nécessairement à l’aspect vocal.

AV : C’est quelque chose que j’aime. J’étudie tellement le personnage. Si tu me vois en Evil Queen et en Captain Marvel, je ne marche pas de la même façon, je ne parle pas de la même façon, je ne fais pas les mêmes sourires de la même façon. J’aime beaucoup incarner le personnage à fond, pour le show.

ADG : Parle-nous d’une séance photo particulièrement marquante (à cause de l’endroit, d’un fou rire ou du résultat…)?

AV : Je suis une accro de Dragon Age : j’ai lu les livres, j’ai lu les comics. Il y a deux personnages qui m’ont beaucoup marquée, que j’aime vraiment beaucoup : l’inquisitrice et Cullen (qu’on peut romancer). Mon chum fait Cullen et moi l’inquisitrice, mais on n’avait jamais eu de photoshoot romantique. On était au Comiccon de Laval, avec nos costumes de l’inquisition et celui de Cullen, quand on a vu un photographe qu’on connaissait, T-Dude64, qui nous a dit qu’il aurait du temps pour nous. Alors, on est sorti de la convention, on a marché dans un petit boisé, puis on a fait un photoshoot tellement cute! Je l’aime tellement ce photoshoot-là. On voit dans les images qu’on s’aime beaucoup et je trouvais ça vraiment nice.

Inquisitrice et Cullen | Photographe : T-Dude64

ADG : Quel cosplay t’a demandé le plus de travail?

AV : Je ne sais pas… Le manteau d’Evil Queen, c’est la deuxième fois que je le fais, parce que le premier n’était pas à mon goût. C’est beaucoup de travail, mais c’est plus simple que beaucoup d’autres costumes. C’est quand même celui dont je suis le plus fière. Mais celui qui m’a pris le plus de temps, je pense que c’est Bayonetta. Je devais tout tracer. J’ai pris du puff paint pour faire tous les tracés, et je regrette ça, parce que ça n’adhère par sur le faux cuir. Pendant tout le long de la convention, ça décollait. J’ai aussi acheté une imprimante 3D, exprès pour Bayonetta, sur un coup de tête. Même après avoir imprimé les pistolets, le travail n’était pas fini : il fallait que je les sable, les peinture, puis que je fasse les emblèmes. Il y avait 4 emblèmes, des bijoux, etc. Et, parce que Bayonetta utilise ses cheveux pour se battre, beaucoup de personnes utilisent des languettes de fils. Moi, j’ai utilisé des extensions à cheveux. Ça fait que je les ai tout dépeignées, j’ai mis de la silicone dessus pour être sûre que ça ne soit pas tout mêlé. Mon Dieu, il y avait tellement de choses. Habituellement, quand je travaille sur un costume, ça me prend 2 jours. Mais, Bayonetta, ça m’a pris 4 mois solide!

ADG : Si tu pouvais manger n’importe quelle nourriture qui sortirait directement d’un manga, laquelle serait-ce?

AV : Des Takoyakis. J’suis vendue, je pourrais en manger une vingtaine, mais ça coûte tellement cher que je ne peux pas en manger autant!

ADG : Anime ou manga?

AV : Moi, je suis une grande fan de Sailor Moon, j’ai un temple dans ma chambre. J’ai lu les mangas en premier, puis j’ai vu les animes, les deux adaptations, puis les films, mais je suis beaucoup plus manga. Parce que c’est le cœur de l’histoire, c’est ce que l’auteur voulait et tout ça. Donc, j’aime beaucoup mieux cet aspect-là : manga pour moi.


Tu as aimé ce que tu viens de lire? N’oublie pas de t’abonner à la page d’AkaneVenus!

About Ariane Brisson

Ariane découvrit son premier manga, Marmelade Boy, dans la cour de son école primaire. La deuxième série qu'elle dévora, de style légèrement différent, fut Dragon Ball, dont elle emprunta tous les tomes à son cousin (merci Ben!). Bercée par de nombreuses séries (À la croisée des mondes, Harry Potter, Pokémon, DUGPDCV, Radio-Enfer, Sakura Chasseuse de cartes, Mégabogues, Redwall et mille autres), elle se lance dans des aventures écrites qui resteront dans son tiroir et des études littéraires (une maîtrise à l'UQÀM) d'une utilité douteuse.